Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Art : création spontanée ou éternel plagiat ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Art : création spontanée ou éternel plagiat ?
Création spontanée
37%
 37%  [ 3 ]
Plagiat
62%
 62%  [ 5 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Little Dreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 3 Mar 2010 - 00:19    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

Est-ce quelqu'un peut créer une oeuvre spontanément sans influence extérieur ou au contraire est-ce que tout le monde ne fait que du plagiat en transformant sans cesse ce qui était déjà existant ?

Edit modération (ChLo) : topic déplacé dans la catégorie appropriée.
Revenir en haut
Ulysse
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 1 511
Localisation: Lille
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 19

MessagePosté le: Mer 3 Mar 2010 - 09:02    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Je ne sais pas si on peut scinder les deux option comme ça... De toute façon, il a bien fallu de la création pour qu'aux moins les modèles, s'il y en a, existent... Je pense qu'inconsciemment, on est toujours inspiré par d'autres artistes et d'autres oeuvres. Mais que pour autant, les inspirations s'insèrent volontairement ou non, explicitement ou non, dans une création !



(Pas trop le temps là je reviendrais plus tard)
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 241
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 28

MessagePosté le: Mer 3 Mar 2010 - 09:28    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Personnellement, j'ai voté pour "plagiat".

Pour que quelqu'un crée une oeuvre de manière complètement spontanée, il faudrait qu'il soit confiné dans une ferme au fin fond du Tennesse. Et encore. Pour moi, il y a des influences de parts et d'autres, même inconscientes.

On a tous lu quelque chose qui nous a touchés, que ce soit une bande dessinée quand on était enfant ou un bon recueil de poèmes au XXIème siècle. Il est pour moi impossible que cela ait été sans importance. Inconsciemment, nous en récupérerons des tournures qui nous ont plu, des métaphores pour expliquer une situation...

Néanmoins, et je m'égare du sujet, veuillez me pardonner, étant freudienne dans l'âme, je pense aussi sincèrement que les créations sont des fantasmes inconscients, une création de la réalité que l'on souhaiterait vivre. Ce qui revient malgré tout au sujet: je ne crois pas en l'imagination à proprement parler. Je crois en les influences et les refoulements dans l'inconscient. Je pense que ce qui est communément appelé "imagination" n'est en fait qu'une manière de percevoir son propre soi.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Maryliana
Le Baiser

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2007
Messages: 1 246
Localisation: Fribourg, Suisse
Sexe: Indogirl
Indosong: Crash me
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 02:46    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Je trouve le terme "plagiat" un peu fort... Mais dans l'idée, je pencherais pour cet avis là, sauf que je parlerais plutôt d' "inspiration".
C'est impossible de créer quelque chose sans avoir été inspiré ou influencé par autre chose, que ce soit un événement de notre vie, une personne, une oeuvre, un film, une musique, un paysage, etc. Et c'est ça qui est beau aussi dans l'Art.

Et puis ca ne veut pas dire pour autant que ces créations ne sont pas uniques.
_________________
.
Ca brûle ainsi la centre aux étoiles ...

.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 03:19    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Le terme est inadapté.

Le plagiat, c'est lorsque quelqu'un s'approprie ton oeuvre et remplace ton nom/pseudo par le sien.

Y'en a qui jouent avec ça, je te donne un bel exemple :

Anne Rice et sa saga des vampires, on trouve certains détails originaux comme le concept de végétarisme (se nourrir d'animaux et pas d'êtres humains).

Naît ensuite la sage Twilight, autre style, ambiance différente, mais quand on sait ce qu'a créé Rice, le végétarisme c'est pas nouveau. On reste dans le domaine de l'influence.

En revanche, quand Twilight est sorti, sont nés une ribambelle de romans pour ados avec un titre différent, un auteur différent, des persos aux prénoms différents, mais le résumé est quasiment identique : l'ado rencontre un jeune homme troublant, elle doute et il la sauve d'un accident mortel. Le doute se fait plus fort, il n'est peut-être pas humain.

Là on frôle le plagiat, c'est quasiment la même histoire, mais avec des prénoms qui divergent, une ambiance différente mais dans le même genre. Ce sont des clones, mais ils restent publiables car on a changé plein de petits détails qui permettent de contourner la loi.
Et ça, je trouve scandaleux de voir ce genre de livres. On ne peut résolument pas les interdire car ils sont ambigus là-dessus.
Pour moi, c'est du plagiat, du clonage.

So...

On parle plutôt d'influences. Et là, on en a tous.


Unita => Je pense que le réalisateur de Soleil Vert (je parle du réalisateur car ils ont modifié un peu l'intrigue du livre pour le cinéma) n'aimerait absolument pas que le monde qu'il a filmé existe un jour. Mr. Green

Résumé :


Soleil vert se déroule en l'an 2022. Le monde baigne alors dans une étrange lumière jaune, qui a détruit la faune et la flore. Très peu de terres sont encore cultivables et les habitants qui n'ont pas les moyens d'acheter des aliments naturels mangent un aliment de synthèse, le « Soleil vert » (Soylent green), produit par la multinationale « Soylent ». Les émeutes sont fréquentes et sévèrement réprimées.
Après le meurtre d'un des dirigeants de la société Soylent, qui produit le Soleil vert, un policier en charge de l'affaire va découvrir la vérité qui entoure ce fameux aliment...


La vérité sur l'aliment :

ce sont des cadavres concassés en usine, ceux des citoyens qui se font euthanasier car le monde dans lequel ils vivent est trop horrible pour eux.




Je pense que dans le cadre de la fiction, on crée des choses horribles afin d'avertir, en quelque sorte, qu'on n'en vienne pas là un jour.

Comme l'ont fait Orwell (1984), Huxley (Le meilleur des mondes, roman sur le clonage humain)

1984 a permis aux politiciens de réfléchir sur le fichage systématique et de l'interdire.
Le meilleur des mondes a permis la créations de lois de bioéthique interdisant tout clonage humain.

Deux livres flippants qui ont eu un impact (je prends les plus connus)

D'ailleurs, le domaine de la science-fiction revendique ouvertement ce fait. Une intrigue futuriste qui critique les dérives possibles de la politique actuelle. C'est rare de trouver des bouquins de SF qui ne parlent pas de politique (y en a-t-il ?)
Revenir en haut
venus
Winneuse du concours

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 252
Localisation: Nanterre
Sexe: Indogirl
Indosong: Des fleurs pour salinger
Âge: 23

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 09:23    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Ah le soleil vert film génial que ma mère m'a fait voir au moins dix fois. Elle l'a vu quand elle était jeune et ça l'a réellement marquée!

Moi personnelement j'ai adoré!

Et je suis d'accord avec nadine tout les artistes ont des influences qui modèle leur travail sans pour autant être du plagiat.
_________________
BLOG: [url=http://lilyvonvenus.wordpress.com]Lily von VenuS Blog [img]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ChLo
Alice & June

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2007
Messages: 7 556
Localisation: Genève
Sexe: Indogirl
Indosong: Le grand soir
Âge: 26

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 15:26    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

J'ai opté pour "plagiat", moi aussi.

Je ne prends pas ce terme dans le sens de la copie ou de l'influence, mais plutôt car j'ai l'impression qu'un artiste ne fait que réécrire quelque chose et qu'il est impossible de faire quoi que ce soit de réellement nouveau. Ce n'est pas une critique, juste un constat.

Je vais tenter de m'expliquer en prenant pour exemple la littérature, vu que c'est ce que je connais le mieux. Pour moi, tout nouvel écrit n'est que la version "la plus récente" d'un autre, ou plutôt de milliers d'autres. Seuls l'époque et le décor changent. Je suis toujours flashée par le nombre de parallèles que l'on peut établir entre la Bible et toutes sortes d'histoires, par exemple, et ce même si un texte ne présente rien de religieux ou de relatif à l'époque de la Bible.
Je pense que c'est dû au fait que toute œuvre produite par un humain a celui-ci pour centre. Par conséquent, elle représentera toujours une partie de ce que nous sommes... et ce à travers les âges et les frontières.

Ensuite, je rejoins Unita et les autres quant à l'influence. Tout ce qu'on voit autour de nous a un impact sur nous, qu'on le veuille ou non. Et si une oeuvre a un impact sur une personne et influence sa manière d'être, elle aura alors des répercussions sur son entourage, et ainsi de suite. C'est cela qui fait notre monde et qui lui donne cet aspect "cyclique", selon moi. Ainsi, si quelqu'un voulait créer quelque chose de totalement nouveau et exempt d'influences extérieures, il faudrait qu'il ait grandi seul et éloigné de tout. Et encore, ce n'est pas dit qu'il y arrive, si on considère certaines facultés innées chez tout être humain... mais ça devient compliqué et je m'éloigne du sujet... (Chomsky, sors de ce corps !!)
_________________
« Want you so bad I can taste it
But you're nowhere to be found
I'll take a drug to replace it
Or put me in the ground »

Placebo
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 17:41    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

ChLo a écrit:


Je ne prends pas ce terme dans le sens de la copie ou de l'influence, mais plutôt car j'ai l'impression qu'un artiste ne fait que réécrire quelque chose et qu'il est impossible de faire quoi que ce soit de réellement nouveau. Ce n'est pas une critique, juste un constat.



En fait, une idée est nouvelle lorsque la manière de traiter le sujet l'est. Depuis le temps que l'humain imagine des histoires, tous les sujets ont donc été utilisés.

Si vous écrivez sur le naufrage du Titanic, eh bien vous ne pouvez rien changer à la fin : le bateau coule, tout le monde ou presque meurt.
Tous les films traitant de ce sujet finissent ainsi. Celui de Cameron a fait la différence : introduire une histoire d'amour entre une riche et un pauvre, en profiter pour parler des inégalités des classes à cette époque.
C'est là que le film est nouveau.

Après ça dépend du genre, je suppose.
En littérature blanche, dur dur de faire quelque chose d'inédit, puisque ce sont des fictions de la vie de tous les jours ou presque, je veux dire par là : actuelles. Musso, Gavalda...
En littérature de l'imaginaire, c'est plus facile. Huxley parlait du clonage alors que ça n'existait pas. Il se basait sur les avancées scientifiques de son époque pour en imaginer d'autres.

Stephen King et son oeuvre Ca : c'était bien trouvé que ce clown démoniaque ne soit que le Ca de ses victimes. Il n'existe pas et se nourrit de la peur. Inspirations freudiennes.
Revenir en haut
Little Dreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 19:13    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Je ne pense pas que le terme de plagiat soit trop fort ou mal adapté.


Je m'explique :

Par rapport à la remarque d'Ulysse, il y a des modèles, en faite le monde est un modèle, pour moi les premiers hommes qui ont peint sur les murs de leurs grottes n'ont pas fait une création original, ils ont "inventé" un moyen de s'exprimer mais ont plagié la nature en imitant les formes qu'ils avaient vu.

J'irais même jusqu'à dire que le plagiat inter-art existe : mettons un peintre et un poète amoureux d'une même femme, pour décrire sa beauté, le peintre ferrait un tableau, le poète un poème, ils parlent du même sujet, de la même personne, ils font les deux du plagiat. Il ne se sont pas inspirés d'elle mais l'ont copiée chacun à sa manière.

Par rapport à celle de Maryliana, je ne pense pas que ce que l'on créer soit unique, il y a tellement de personnes qui peuvent avoir la même idée, la même sensibilité à propos d'un sujet commun dans le monde qu'il parait impensable que qui que ce soit créer quelque chose de vraiment unique.

Pour Nadine : d'après ta description, être influencé se résumerait à plagier en changeant la forme de façon à masquer le travail original, la similitude du fond ?

Mettons :

Adrien rencontre Laura qu'il est heureux de revoir. ( Original )

Alfred rencontre France qu'il est heureux de revoir. ( Plagiat ? )

Gomez se joint à Morticia, la revoir le rempli de joie. ( Influence ? )


Les apprentis peintre copient les mouvements, le style des maitres pour se former.

Les compositeurs de musique classique s'empruntent des morceaux les uns aux autres.

Les écrivains récrivent constamment les mêmes histoires, les mêmes douleurs, les mêmes joies.

Néanmoins, j'aurais peut-être dû parler de "création originale" plutôt que de "création spontanée".

Je rejoins assez l'avis de ChLo : je pense que les artistes sont en fait de grand mélangeurs, ils utilisent diverses influences, divers part d'oeuvres déjà existantes pour composer quelques choses d'original alors que c'est n'est "que" du plagiat multiplié.
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 19:49    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

On parle de plagiat quand il s'agit du même domaine artistique concernant le copiste et le copié.

Autrement, ce que tu décris là, c'est le moyen de traiter un même sujet par différents arts.

Mon exemple littéraire démontrait où commence l'influence et comment on dérape dans un début de plagiat ;-)


En fait, si je reprends ton exemple, imaginons une chaussure Adidas qu'on montre à plusieurs artistes et artisans.

- Le premier, un fabricant de chaussures, te sort un nouveau modèle. Y'a le style Adidas, les mêmes couleurs, la même forme... Mais il l'appelle Tiger.

Là, on est dans du plagiat dans le principe. Il t'a pompé la même chaussure.

- Le graphiste te sort un superbe graph de cette chaussure, elle est magnifiquement mise en valeur. Là on est dans l'influence, il te sort une oeuvre nouvelle.

- Le dessinateur te fait une superbe nature morte. C'est idem.

- Le luthier te taille une guitare très rare à l'effigie d'Adidas, en forme de basket. Bah c'est aussi du renouveau, personne ne l'avait encore fait.

Etc...

Je pense qu'on parle de plagiat quand on reste dans le même domaine.

Voilà, à mon humble avis. Wink
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 20:17    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Aujourd'hui Nadine_crow, j'aurai arrêté le nombre de fois où je me suis pâmée de satisfaction en lisant tes réponses XD
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 20:21    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Merci 
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 20:22    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Non mais c'est sincère, tu m'économises des réponses etc. wow quoi x)
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 20:35    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Là je rigole, c'est bon ! 
Revenir en haut
Little Dreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 20:39    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Je t'accorde le point pour la différence entre les arts, néanmoins, je pense que rien n'est original de nos jours, pour moi le plagiat se rapporte au contenu et non au contenant, au fond pas à la forme.

C'est pour ça que je trouve qu'il existe une sorte de "plagiat" inter-art

Mise à part ça je ne peux qu'ajouter ma voix à celle de Delilah, c'est toujours un plaisir de parler avec toi  Okay
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 22:42    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Heu merci ! Embarassed

Je vois un peu ce que tu veux dire. Disons que si ta vision des choses s'appliquait réellement, tu auras je ne sais combien de millions de procès en plus.

On dit qu'en matière d'art, on ne peut pas protéger une idée, mais bel et bien sa mise en application et son contenu.
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Ven 5 Mar 2010 - 12:15    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant

Je trouve également le terme plagiat trop fort, voir inadapté pour sa définition 1ère, comme l'a exposé Nadine.


Après il est plus qu'évident que les influences sont à la base d'une œuvre.
Et encore, il paraît, que les vrais artistes sont dits fous, c'est pour ça qu'ils arriveraient à inventer des choses complètement originales.

Mais donc, ouais plagiat est trop fort. On peut parler de fortes influences, c'est clair. Mais quelqu'un qui s'est servi de ces influences peut faire mieux que ce dont il s'est influencé. Question de goût après, certes.
En disant ça, je pense surtout au domaine musical.


Sinon, en prenant comme domaine celui des Arts Martiaux (assez à part, je le conçois), on peut aussi dire que l'Art est quelque chose d'évolutif avec inspiration du passé.
A la base, les Arts Martiaux n'étaient que des techniques de combat assez rustres, pour simplement se défendre contre les invasions guerrières.
Au fil du temps, chaque pays, chaque région s'est mis à peaufiner ces techniques, en créer d'autres en se basant sur les premières, et ainsi de suite.

Je pense que ça peut s'appliquer à tout art, en trouvant les termes et exemples adaptés. Razz

Donc oui, finalement, je dirais que finalement l'Art est quelque chose d'évolutif avec une ou plusieurs influences qui sert de base pour une nouvelle création. Smile
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2012 - 04:24    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ? Répondre en citant



Encore un sujet auquel j'avais pas répondu.

J'avais voté "plagiat" il y a des dizaines de mois de ça.   Laughing
Je maintiens.
Je rejoins les avis selon lesquelles tout art découle d'influences, et accepte l'idée qu'influence soit ici synonyme de plagiat.

L'environnement devant être considéré comme plagiable devant alors s'étendre à tous ce que l'être créant peut percevoir et enregistrer en sa sa conscience, y compris lui-même. J'apporte juste cette dernière précision car je trouve amusante l'idée que l'on puisse être son propre plagiat, son propre objet d'influence (c'est flagramment le cas pour un autoportrait notamment) ^^
Il faut donc considérer en toute logique  que tout ce qui est moi, ce qui fait partie de moi,  et dont j'ai conscience, et que j'utilise au travers d'un art,  est à considérer comme du plagiat.
Je me pose cependant une question: alors que je peux ne pas avoir conscience de certains traits de ma personnalité, et que je peux être amener à les dépeindre sur des personnages fictifs que j'invente, dois-je considérer cette part inconsciente de moi-même, que j'utilise sans vraiment le savoir, dans mon art, comme du plagiat?

Je serais tenter de répondre que c'est partiellement le cas, puisque ce que  je suis dépend partiellement de ce que j'ai vécu, c'est à dire  des éléments que j'ai perçu  et intégrés en ma conscience, donc, finalement, en puisant sans le savoir dans mon inconscient, je plagierais le monde, l'environnement(que j'ai un jour perçu et enregistré dans mon cerveau), au travers de moi.  Mais se pose tout de même la part de l'inné et de l'acquis, donc, je suis dubitatif.

Dans le doute, je dissocierais déjà quand même, plagiat conscient(je vois un étrange arbre face à moi, je décide de le dessiner) et plagiat inconscient(j'ai vu un  arbre étrange quand j'avais 3 ans, je ne m'en souviens plus, mais mon subconscient l'a enregistré. Aujourd'hui, je dessine un arbre étrange, mais ne sait donc pas d'où m'est venu l'idée).


Par ailleurs, j'estime que pour les formes conscientes et inconscientes peuvent être appliqués des plagiats simple(une influence exclusive. Bon ça me semble quand même peu probale pour le plagiat inconscient) ou des plagiats multiples(plusieurs influences mélangés).

En parallèle à  cela, il y a ce que j'appellerais des plagiats spontanés. Il est tout à fait possible que 2 artistes est une fois écrit(par exemple)  la même chose, alors qu'ils ne se sont jamais rencontrés ni lus l'un l'autre. Simplement, par le croisement, et de leurs influences respectives(qui peuvent en partie être les mêmes), et de pulsions et d'affects intrinsèques à l'espèce humaine, et du fait du grand nombre d'être humains sur terre, il y a une probabilité très grande que 2 personnes expriment la même idée de fond, sans même se connaître.
(D'ailleurs il m'est déjà arrivé d'écrire quelque chose et: oh! surprise qui n'en est pas une! Quelqu'un avait déjà développé l'idée en mieux!   Mr. Green )

Que dire? Ah oui: si tout est à considérer comme plagiat, la barrière entre plagiat acceptable et plagiat malhonnête me semble assez floue...
  Finalement, peut-être devrait être sanctionné toute personne pratiquant sur une oeuvre, une forme de plagiat consciente à influence exclusive. Mais si il s'avère que c'est une coïncidence et que c'est en fait ce que j'appelais du plagiat spontanée, et bah c'est ballot. Mr. Green


Pour conclure, si toute création doit être appelé plagiat, je dirais que l'artiste est peut-être celui qui orchestre ingénieusement ses diverses influences conscientes en sachant les marier et les morfondre avec ses diverses influences inconscientes.
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:45    Sujet du message: Art : création spontanée ou éternel plagiat ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com