Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Auteur ou éditeur ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bart2004
Le Baiser

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2007
Messages: 1 211
Sexe: Indoboy
Âge: 25

MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 14:41    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Après le succès de My Major Company version musicale par la production de Grégoire et de Joyce Jonathan notamment, une nouvelle version va se décliner pour les littéraires. Le site est http://www.mymajorcompanybooks.com/ . Pour les curieux, il est déjà en ligne mais ouvre officiellement demain, soit le 27 mai 2010.

Le principe globale reste le même que la version musicale. Un auteur s'inscrit pour proposer ses oeuvres et des éditeurs achètent des parts du livre afin qu'il soit publié par après. Lorsqu'on voit le talent de certaines pattes indotalkiennes dans Les divisions de la joie, je me dis que notre futur auteur sera l'un des nôtres. Embarassed Mr. Green
_________________
I love Justin Bieber !!!
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 14:54    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

On en entendra sans doute moins parler que pour le domaine musical, mais l'idée reste toujours géniale je trouve.

Et c'est clair que y'a ici de grands talents, après tout ça ne coûte rien, alors faut vous lancer les gens. Mr. Green


Je trouve vraiment bien cette idée de devoir s'appuyer sur tout un réseau, par des inconnus.
C'est une espèce de confiance aveugle aussi pour ceux qui financent. ^^
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 14:54    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Personnellement, je ne cautionne pas ce genre de site. Talentueux ou pas.

Je ne prends pas à mon compte la remarque sur les talents du forum, vu qu'il n'y a plus rien de moi ici et que je ne me suis jamais considérée comme une artiste ou une personne talentueuse. Mais si jamais ça vous tente, faites attention, l'édition c'est beaucoup d'enculage à sec de la part des éditeurs, même si dans le principe ce genre de site peut amener à tenter les gens.

Après, ce n'est qu'un avertissement, je vous rappelle juste que je compte bosser dans l'édition, donc je sais un peu comment ça marche (ouai, j'ai le fantasme de sodomiser pleins de monde et de leur faire mal, c'est donc le métier qu'il me faut.)

Bonne chance quand même si certains participent ^^
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 01:29    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Hmmm j'ai vu passer le mot "participatif et ça me défrise lorsque l'on parle contrats.

En somme, c'est un gloubiboulga (un machin qui ressemble à quelque chose) entre le compte d'auteur maquillé et le contrat d'édition. Sauf que ce n'est pas l'auteur qui raque, mais les lecteurs.

Sachant qu'un jeune auteur vend à peine 500 livres en première publi, si y'en a mille c'est un exploit...
Mais X'O, grosse maison, en garantit 10 000, c'est l'eldorado genre Nouvelle Star.
Si X'O se plante ensuite parce qu'il n'y a aucune correction éditoriale, ça fait pas mal de retours pour la mise au pilon. (pour le moment on n'en sait rien puisque le site n'est pas ouvert, ça devrait être renseigné). Sauf que ce sont les lecteurs qui participent à toutes les étapes, donc corrections ? S'ils se passent de vrais correcteurs, c'est la cata annoncée.


Si ça vous intéresse je vous fournis un vieux post que j'ai rédigé sur les contrats.

Edit : Delilah, à quand un fanzine papier, ou un webzine, pour des Appels à Texte ? Razz
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 10:36    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Eheh quand je ne serai pas en train de me battre violemment avec un magazine de merde qui ne sera jamais publié x) Mais c'est une idée!
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 13:23    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Ok. Je connais des personnes qui commencent comme ça : fanzine avec AT en vue de se faire les dents, puis tirages en anthologies et, à terme, véritable maison.


Alors, petite explication pour les contrats :


Nous visons tous une maison d'édition un minimum connue. Sous-entendu (mais en a-t-on conscience quand on débute ?) avec un bon contrat. Ce qui signifie "traditionnel"
Ce contrat, c'est le CE (Contrat d'Edition). L'éditeur prend tout en charge, de la maquette à la distribution, en passant par la fabrication des livres, l'auteur n'a strictement rien à payer, zéro, nada.
Mais il se fait rare car depuis une dizaine d'années, le nombre de manuscrits reçus par une maison a été multiplié par dix. Tout le monde veut être célè... écrire.
Si vous l'atteignez, c'est merveilleux, de plus avec ce genre de maisons vous êtes sûrs d'avoir un minimum de pubs et de distribution (elles sont en contact avec le réseau de distribution littéraire et les grandes enseignes, si vous voyez ce que je veux dire). Bon, vous ne serez peut-être pas en tête de gondole (à moins d'avoir réussi chez Flammarion) mais au moins, un lecteur demande votre livre, il l'a autre part que sur... Internet ^^


En gros, vous l'avez compris, vous visez un véritable éditeur, celui qui parie sur vous quand vous n'êtes pas connu au risque de perdre de l'argent. Ce n'est pas vous qui pariez sur votre cas. XD

Mais depuis quelques années, d'autres ont perçu l'eldorado que sont devenues les maisons d'édition et ont décidé de faire connaître (oui parce que ça existait déjà, Rimbaud y aurait eu recours) le CA (Compte d'Auteur) au grand public.

Quelle est la différence avec un CE ? Elle est énorme ! Vous payez pour vous faire publier


Là, vous payez tout: corrections (25 cents du mot corrigé, faites le calcul sur un roman entier blindé de fautes d'orthographes et diverses anomalies... mais ça reste facultatif, parfois on ne vous corrige rien), maquette, fabrication chez l'imprimeur (généralement pour 300 exemplaires), couverture... l'éditeur ne débourse pas un centime mais par contre vous exploite bien ^^

Alors y'a exploité et exploité (je ne vais pas dire "plumé" car vous avez signé en connaissance de cause, à moins que ce soit un CA maquillé en CE).
En gros, vous avez des éditions qui vous font débourser 400 euros pour tout et... celles qui pratiquent des tarifs allant de 2500 euros à 8000 voire même 12 000 euros ! et tout ça pour un livre disponible uniquement sur Internet ! (ouais parce que les libraires ils ne commandent que ce qui est un minimum attendu, donc les livres d'éditions traditionnelles (CE) )

Alors bon, pour vous faire passer la pilule, ils se prétendent "éditeurs" (alors que ce ne sont que des prestataires de service, vous êtes client !) et vous donnent un peu de suspense (sous un mois), le temps que votre ouvrage passe au comité éditorial... pour leur intérêt, ils vont voir si le contenu de votre ouvrage n'est pas en opposition avec les lois en vigueur, faudrait pas publier un ouvrage néonazi ^^
Ils se foutent de la qualité du moment que vous payez !

Alors y'a du bon (Gavalda y aurait eu recours à ses débuts) et du mauvais, des fois ça peut marcher, le monde de l'édition est tellement impitoyable que ça paraît être une solution envisageable.


Ce contrat a très mauvaise réputation (abus, puis "livres bâtards" dont personne n'a voulu) aux yeux des éditeurs btraditionnels. Alors comme ça commence à se savoir, certaines boîtes qui proposaient le CA ont décidé de l'appeler CP (Contrat Participatif). Beh c'est un CA en gros, mais c'est plus joli à dire, ça maquille.

Et des fois, y'a des arnaques ; des éditions vous attirent avec un contrat d'édition, tout paraît bien sur le contrat (peut-être des trucs un peu flous) mais après, vous vous retrouvez avec des sommes à payer.

Alors comment reconnaître un peu ces entreprises qui vous font payer ? Eh bien déjà, une maison d'édition ne fait pas sa pub sur internet. C'est vous qui venez à elle, pas l'inverse. (y'a des exceptions je présume mais généralement c'est ainsi)
Et elles vous attirent avec le slogan "cherchent de nouveaux auteurs" (pas connus quoi)

Ensuite... ouais, c'est pas fini ^^

Il y a une méthode alternative, on vous refuse en éditeurs traditionnels et vous ne vous voyez absolument pas cramer toutes vos économies en CA ?

Il y a l'autoédition.

Là, vous êtes votre propre éditeur. Il y a un site internet très connu à ce sujet, vous chargez votre livre (upload) sur le site, vous décidez du prix de vente, la couv', etc... et hop, vous passez vos jours et vos nuits à vendre. Dispo uniquement sur le net...

Et pour faire ça vraiment dans les règles... vous vous déclarez au fisc, vous cherchez un imprimeur avec qui bosser, vous allez voir le directeur de la Fnac pour vendre avec lui votre livre (il prendra une commission sur les ventes), vous cherchez des endroits où fzire des dédicaces. Mais vous n'aurez aucun média avec vous... la bataille sera rude.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Désormais, la mode semble être au participatif, mais dans le sens  :on fait payer les lecteurs avec des "parts" et tant que la maquette n'est pas financée le livre n'a aucun avenir.
Ce qui revient à du compte d'auteur.

Hmmm je viens de piger leur manoeuvre en revoyant la vidéo : XO assure par contrat signé (donc on peut se dire : compte d'éditeur) un tirage de 10 000 livres. Sur la vidéo, ils illustrent le bout de compteur : 20 000 euros.
En gros, ils ne financent rien du tout, tout est assuré par le lectorat.
Voilà, affaire résolue.

Eh beh, si c'est ça l'avenir de l'édition c'est à vomir. Adieu les manuscrits sélectionnés à la dure (donc gage de qualité), adieu les correcteurs (mais ça ça fait un bout qu'on en parle dans la sphère littéraire, c'est comme les dinosaures ça se raréfie)
Neutral
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 13:41    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Et voilà quand je parle d'enculage à sec, je crois que tu as clairement expliqué la manoeuvre.

Personnellement, j'ai un jour été tentée par ces "recherches de nouveaux auteurs" mais ça me semblait bizarre... après plusieurs mails envoyés, on me disait XXX€ etc. du haut de mes 16/17 ans, l'édition n'était pour moi pas quelque chose où l'auteur y laisse sa peau en matière de finance. D'où mon énorme réticence face à ce genre de trucs.

Je suis aussi désolée que toi au niveau du futur de l'édition... et intérieurement, j'ai limite plus envie de "combattre" pour l'édition en tant que telle plutôt que pour le journalisme. Le livre devient une marchandise impayable et perd son coté culturel. ça me dégoute complètement.
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 14:20    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

C'est vrai que le côté financier rebute, mais souvent les gens y viennent parce qu'ils envoient un manuscrit "corrigé " (c'est à dire juste l'orthographe et la typo, et encore plein d'auteurs ne corrigent rien du tout parce que l'éditeur est là pour ça et l'idée suffit) aux éditeurs, et généralement les plus gros. Face aux dizaines de refus-types (malgré les qualités évidentes de votre texte, il n'a pas été retenu, bla bla), le compte d'auteur leur tend les bras.

Je te cite les éditions La Madolière à ce sujet :

En effet, si les tapuscrits arrivent en nombre, peu sont le reflet d'un travail mature. Certains manquent même cruellement de corrections et de relectures. Il est particulièrement pénible de recevoir des ouvrages bâclés, bourrés de fautes et qui souffrent d'un manque de connaissance de grammaire. Que dire de ceux qui ne savent pas construire un dialogue digne de ce nom ou encore truffés de lieux communs à rendre leur roman aussi intéressant que le plan du métro parisien ? Nous n'en voulons plus. Nous n'avons pas de temps à perdre sur ce genre d'ouvrages et si cela vous choque, dites vous qu'en tant qu'auteur certains membres de notre comité sont outrés de l'état des tapuscrits qu'ils reçoivent, incapables de concevoir qu'on puisse envoyer cela à un éditeur.



Je ne critique pas les gens (j'étais pareille !), c'est vrai que quand on n'a jamais goûté à une correction de manuscrit (très différente de la notion scolaire d'une correction en cours de français) on ne peut pas savoir quoi retravailler à part les coquilles. Et, surtout, on ne voit pas quoi corriger.
Parce que c'est comme les parfums qu'on sent, au bout d'une dizaine de fois on a le nez bouché, bah là ce sont les yeux et le cerveau. Il y a besoin d'aide, de béta lecteurs.

Puis, c'est pas étonnant qu'une grosse maison s'associe à Lagardère. Les petites maisons choisissent le livre tout d'abord par passion et ne se passe pas de correcteurs, contrairement aux grosses. Là, c'est de la tactique commerciale.

Le correcteur est indispensable, parce qu'il a une culture générale bien plus importante que nous (limite érudit), c'est donc lui qui va nous soulever les problèmes de cohérence d'un récit. Il doit, également, maîtriser toutes les règles de grammaire, conjugaison, connaître les règles de typo sur le bout des doigts... C'est pas pour rien qu'un diplôme est exigé.

Alors délègue ça à des lecteurs qui mettent tout sur le ressenti et tu auras une armée de bouquins au style lourd, pas clair, inexacts autant sur les thèmes que sur les personnages, leurs motivations, etc.... (la liste est longue comme... comme un truc très long MDR)

---------------

Ah, tu vois, sur le site ils disent que l'auteur retravaille son livre avec les lecteurs. Alors, en plus, ils exploitent le lectorat ! (corriger, c'est pénible et ça prend énormément de temps si tu veux faire bien !)

Ahhh ça me débecte ! Neutral
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 14:57    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Bon, on va ouvrir notre maison Nadine_crow faut faire quelque chose x)

Le message des éditions La Madolière ne m'étonne même pas... limite je les comprends. On est dans une société où tout le monde peut être un artiste pour le peu qu'il ait de l'argent et ce au détriment réel du talent.
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 15:53    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Hé hé ça dépend dans quelle ligne tu t'engage toi ? Plutôt blanche, ou fantasy, SF ou fantastique ?

Une édition cherchait des lecteurs bénévoles parce qu'ils croulent sous les manuscrits, leurs soumissions sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
J'ai hésité à me proposer. Parce que le mythe et les légendes je n'y connais rien du tout. Neutral Malgré que l'orthographe soit mon fort et que je commence à mieux repérer quand un style est lourd, inégal, ou qu'un paragraphe est mal rangé.

J'hésitais aussi à créer un fanzine, connaissant mes manques en matière de correction. Je peux toujours créer un comité, ok, mais je ne me sens pas capable de pousser un auteur dans ses retranchements pour que son texte atteigne le summum de ses capacités.
Revenir en haut
Delilah
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 2 569
Localisation: Paris
Sexe: Indogirl
Indosong: Memoria
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 27 Mai 2010 - 17:20    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Moi j'prends tout du moment que ça me plait, que ça peut trouver un lectorat assidu et qu'il y a un récit de qualité, dans le genre pas sectaire la fille...

J'ai une amie qui fait partie d'un comité de lecture en tant que bénévole mais je crois que c'est pour de la littérature jeunesse.

Sinon, j'hésitais à me proposer aussi en tant que lectrice bénévole pour une petite maison d'éditions où y a pas beaucoup de gens qui la font tourner. Sinon, je suis correctrice sur un site proposant des petites nouvelles... mais bon, ça reste de la correction basique, comme tu dis, si y a des diplômes c'est pas juste quelqu'un de bon en orthographe qui réussit quoi que ce soit.

Après ce qui me manque personnellement, c'est du temps... l'année dernière j'avais trop de temps (grèves oblige) maintenant, j'ai l'impression qu'il faudrait plus de 24h en un jour pour réussir à boucler mes trucs.
_________________
« Nous n’étions que des monstres au fond, et qu’importe la beauté de notre âme,
On ne peut rien faire contre la nature profonde des choses. »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 21 Juin 2010 - 00:46    Sujet du message: Auteur ou éditeur ? Répondre en citant

Lectrice bénévole, avec le nombre de manuscrits qui arrivent, faut avoir beaucoup de temps (plus j'avance dans la connaissance du milieu, plus je me le dis). D'un autre côté, concrètement, tu vois l'état du manuscrit moyen et ça permet de se rendre compte du quotidien d'un comité de lecture... J'ai hésité à le faire, une maison recherchait des bénévoles, mais ligne éditoriale axée mythologie, j'y connais que dalle. Alors comment estimer qu'un manu. est Ok sur le fond ?

--------------------------

Sinon, pour cette nouvelle merveille qui s'annonce comme le nouvel eldorado, j'ai appris que des écrivains comme Loevenbruck investissent, et donc cautionnent la chose.
Le truc, c'est que les auteurs mis en avant sur le site (et donc, ont leur jauge quasi pleine), sont des écrivains publiés auparavant (et donc lectorat pré-établi...). Rolling Eyes

Et toi, jeune auteur débutant, tu as intérêt à vendre ta soupe pour 20 000 euros en 6 mois (!!!) sinon tu es disqualifié.

Tsss Rolling Eyes
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:23    Sujet du message: Auteur ou éditeur ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com