Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Le respect des cultures

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Ven 17 Déc 2010 - 17:09    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
C'est en pleine écoute du reggaeman Tiken Jah Fakoly (et de sa chanson Non à l'excision) qu'une question que je me suis longtemps posée est réapparue. Et j'aurais aimé lire vos opinions à ce sujet.

La culture d'un peuple est quelque chose d'essentiel et qui forme un lien indélébile entre générations. Elle engendre le soutien, le respect, la beauté d'une civilisation. Mais, pour moi, elle engendre aussi les crimes sans prises de recul, les automatismes, les abérations en tous genres.

Jusqu'à quel point l'Homme doit-il ou peut-il s'immiscer dans une civilisation pour modifier sa culture? Ne dit-on pas que sa propre liberté s'achève là où débute celle d'autrui?

Bush qui envoie ses troupes américaines en Afghanistan pour "sauver le peuple du terrorisme et de la dictature", l'ONU qui s'immisce dans les cultures africaines pour dénoncer l'excision... en ont-il le droit? Pour un oeil d'Européen, des rituels tels que l'excision (pour rappel, cette mutilation enlève toute espoir à la femme d’éprouver du plaisir dans le sexe, ce que l’Islam juge comme malsain (d'après ce que je peux en lire dans les médias en tout cas, n'ayant pas (encore) pris le temps de parcourir de moi-même le Coran), et pour entraîner la mort lors de l’excision même ou de l’accouchement) ou même le crime d'honneur (par exemple, des milliers de femmes sont immolées vivantes parce qu’elles ont couché avant le mariage/ont eu une relation adultère (ou en sont même soupçonnées… je vous conseille le livre Brûlée vive de Souad, une histoire vraie bouleversante de vérité et de barbarie. Sad ) sont des actes d'une barbarie extraordinaire et démente. Or, pour la culture même du pays, c'est normal.

L'Homme a-t-il le droit de s'aventurer dans un pays étranger pour mettre en place ses propres lois et valeurs? L'Homme en a-t-il le devoir lorsque le rituel est dépassé par la barbarie?

Le débat est ouvert...
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]


Dernière édition par Unita le Ven 17 Déc 2010 - 18:07; édité 1 fois
Revenir en haut
Neo
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2007
Messages: 2 176
Localisation: Lausanne, Suisse
Sexe: Indoboy
Indosong: Le fond de l'air est rouge
Âge: 19

MessagePosté le: Ven 17 Déc 2010 - 18:00    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

C'est dur de répondre.
Le problème, c'est que tout est une question de point de vue...
Genre : La Femme est inférieure à l'homme, Les criminels doivent être lapidés dans les rues, le sexe avant le mariage caymal, la polygamie caymal etc...

Donc après, on peut pas vraiment dire qui à tort ou qui a raison. Et c'est assez prétentieux et mal vu d'arriver et de dire "C'est moi qui ai raison, nanmého !".
Donc, de mon point de vue, il y a certaines pratiques [Genre excision par exemple] qu'on devrait abolir. Mais après, comment justifier au près des autres que c'est moi qui ai raison et pas eux ?
Donc forcément il vont mal le prendre et forcément on va se taper sur la gueule.

Enfin voilà, je suis conscient de ne pas répondre clairement à ta question, mais je suis assez mitigé. Pour moi, ça dépend des cas.

Mais après, j'dois admettre que quand tu me parle d'excision, le premier mot qui me vient à l'esprit est Napalm...
_________________


Didn't it rain...

Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 03:33    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

  C'est en effet très dure de répondre.

    Je dirais en tout cas qu'il y a une double complexité.

Unita a écrit:
Jusqu'à quel point l'Homme doit-il ou peut-il s'immiscer dans une civilisation pour modifier sa culture? Ne dit-on pas que sa propre liberté s'achève là où débute celle d'autrui?

    Il y a d'abord ce premier point qui pose le problème de la volonté de domination de l'occident sur les autres cultures, sur les autres peuples dit "inférieur" car technologiquement moins avancés.   1er aspect: occident vs cultures.   Et la logique de l'occident c'est un peu:"fichtre!  mais leur culture inclu l'excision, c'est vraiment très très méchant et très très violent! les pauvres petits, ils en sont les prisonniers! Nous nous devons de les dominer puisque nous, nous prônons la liberté!" 

Le deuxième point concerne une culture particulière avec ses rites particuliers étant plus ou moins imposés aux individus.

Je dit bien imposé, car j'ai du mal à concevoir comment un individu s'opposant aux valeurs pourrait s'intégrer ou même survivre dans un pays ou la culture est profondément ancrée.  Je suis en manque d'information pour développer davantage et de ce fait je me pose une question:"comment serait perçu par exemple, une femme ne souhaitant pas pratiquer l'excision dans un pays ou il s'agit d'une coutume commune qui ne peut dans les mentalités, être remise en question?"

A force d'être profondément ancré dans les mentalités  par l'habitude , la culture ne constitue-elle pas une sorte de mode de vie obligatoire, une norme officieuse auquel chacun doit se soumettre sous peine de sanctions informelles? Et n'est elle pas une excuse également? Puisque qu'après tout, si des gens sont brulés vifs c'est pas grave, c'est la tradition!  "Ma foi, laissons nous guider aveuglément en singeant nos ancêtres! " 
Sans vouloir ne traiter que les mauvais côtés j'ai parfaitement conscience que certains(une grande partie même) adhèrent bien volontairement à certains principes culturels, tant mieux pour eux. Mais qu'en est-il des autres qui se retrouvent en position de victime?  Je ne peux m'empêcher de voir en les cultures un frein à la liberté individuelle et à l'individualisme.La liberté des uns s'arrête la ou commence celle des autres et la liberté individuelle s'arrête la ou commence la logique du troupeaux.  2è aspect: culture vs individu

Je suis cependant pour le respect des cultures dans le sens ou je suis contre la domination par l'occident(qui est d'une certaine façon une pseudo-culture destinés à créer des besoins communs pour créer une consommation commune). Je méprise les, "oulala dans cette culture la ça va pas c'est trop violent, il mange leurs morts!"(véridique pour je ne sais plus quelle culture).
 Nous aussi les occidentaux pouvont être perçu comme ignobles à ranger les cadavres dans des boîtes en bois et à les laisser pourrir dans la terre.
Ce que je veux dire par la c'est qu'il n'y a pas une bonne et une mauvaise façon d'agir en dehors du fait que ça ne nuit à personne. L'occident n'a pas a entraver les cultures tout comme les cultures n'ont pas à entraver les individus. (j'ai parfaitement conscience que cette idée est purement  théorique, aucune objectivité n'est possible...)
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
isabelle
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 5 307
Localisation: Lorraine
Sexe: Indogirl
Indosong: La lettre de métal
Âge: 35

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 10:34    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Humm..... vaste sujet, au combien délicat.

C'est vrai que tout dépend de quel point de vue on se pose, en tant qu'occidantal ou en tant que personne appartenant à une certaine ethnie...
Unita a écrit:
Jusqu'à quel point l'Homme doit-il ou peut-il s'immiscer dans une civilisation pour modifier sa culture? Ne dit-on pas que sa propre liberté s'achève là où débute celle d'autrui?



En lisant ta phrase, la première chose qui m'est venue à l'esprit est le "colonialisme" (autre sujet aussi délicat).
Unita a écrit:
L'Homme a-t-il le droit de s'aventurer dans un pays étranger pour mettre en place ses propres lois et valeurs? L'Homme en a-t-il le devoir lorsque le rituel est dépassé par la barbarie?



Je pensai aussitôt au colonialisme, aussi bien sur la période entre le 15ème et le 18ème siècle que celui du 20ème siècle.

Par exemple, quand les Espagnols sont arrivés en Amérique, et qu'ils ont vu la culture des Aztèques, des Mayas, et des Incas notamment en ce qui concerne les sacrifices humains (assez ancrés dans leur culture), il est vrai qu'ils ont mis fin à cette barbarie mais cela ne s'est pas fait "gratuitement".

Après cela, les Espagnols ont voulu imposé leur culture pour les rendre plus "civilisés" et surtout leur religion catholique : beaucoup en effet se sont convertis (de leur plein gré our par la force), mais beaucoup aussi ont préféré se donner la mort au lieu de renoncer à leurs coutumes ancestrales.

N'est-ce pas ce qui s'est passé aussi en Afrique, en Asie...

Je m'égare un peu mais je pense que cela se rapproche un peu.


S'immiscer dans la culture d'un pays, c'est à la fois bon et mauvais surtout si on touche un sujet sensible comme l'excision en Afrique, ou la religion ou les crimes d'honneurs dans les pays arabes...


Mais je n'ai vraiment aucune réponse à apporter à ce sujet, tellement c'est vaste.
_________________
Par millions les poissons te diront avec les vagues, les sirènes Tallula Tallula

""Ce que pense l'Homme, Dieu guide !"

"Il ne faut pas jeter le fusil dans le blé !"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 10:48    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Merci pour vos réactions, c'est intéressant! Et je vous rejoins sur l'idée. Non seulement que l'Occident tente d'instaurer la pensée au citoyen moyen que les pays en voie de développement sont des "sauvages" sans éducation et sont inférieurs. Or, un peuple sans le sou, sans eau potable et avec peu de vivres mais offrant l'hospitalité au premier venu, en donnant à l'invité tout ce qu'il possède par pure générosité était-il inférieur à l'individu se satisfaisant dans la consommation et achetant plus par envie, curiosité, frime et automatisme que par besoin? Je ne suis pas sûre.



Maxime a écrit:
Ce que je veux dire par la c'est qu'il n'y a pas une bonne et une mauvaise façon d'agir en dehors du fait que ça ne nuit à personne.

Justement, c'est un peu le fond de ma question. Où est cette nuance? Jusqu'à quel point peut-on se dire que l'on agit sans violenter un autre? Parce que, la plupart des fillettes excisées, le sont sur la demande des femmes de leurs famille et, souvent, en leur présence. Parfois même, de leur main. Or, ces femmes-là n'ont aucune conscience de la barbarie de cet acte. L'ayant pourtant subi et ayant pourtant hurlé à la mort (je n'imagine pas le contraire... frôler cet endroit peut déjà être très douloureux alors le couper... parfois même avec une épine... quelle horreur) le pratiquent également sur leur progéniture car c'est pour faire "un bon mariage". Je me suis permise de coller quelques citations de Wikipedia.
Les pratiques d'excision sont considérées comme traditionnelles dans la mesure où elles se sont installées dans un contexte animiste ou pharaonique (c’est-à-dire bien avant l'arrivée des grandes religions monothéistes dans ces contrées). D'autre part, l'excision fait souvent office de rite de passage et de reconnaissance de la petite fille dans sa société.

L’excision est actuellement défendue au nom de :

la préservation de la virginité (considérée comme un idéal féminin au mariage),
l’amélioration du plaisir sexuel masculin (par le rétrécissement du vagin ou de l’orifice vaginal)
la protection contre le désir féminin (considéré comme malsain par les partisans de l’excision ou non contrôlable en cas d'absence d'excision),
raisons hygiéniques,
raisons esthétiques,
patrimoine culturel ou traditionnel (initiation à l’état de femme, peur que le clitoris n'empoisonne l'homme ou l'enfant à la naissance...).
Dans de nombreux cas, on observe que les mères participent activement aux mutilations de leur(s) fille(s) dans le but d’améliorer leurs chances de faire un « bon » mariage.


Donc, Maxime, pour te répondre, je pense qu'une femme qui n'aura pas subi cette barbarie dans ces pays-là (28, tout de même...) doit être perçue comme impure et donc, peut-être rejetée.

Et, sinon, autre citation qui donne envie de hurler à la féministe et l'hédoniste qui est en moi:

"Une autre défense de l'excision s'appuie sur les valeurs et la culture des sociétés. Ainsi, considérer la femme comme responsable de tous les manquements à la morale et aux bonnes mœurs légitime le contrôle strict de son comportement (notamment sexuel)."

Cette question est aussi réapparue dans mon esprit en lisant la presse suisse de cette semaine. Maria Roth-Bernasconi, socialiste, a fait passer une initiative demandant au Parlement d'élaborer une loi, afin que les exciseurs soient plus sévèrement punis, au sein du territoire, après avoir eu vent de cas où un couple avait fait venir une femme exciseuse (souvent des femmes, d'ailleurs, quelle ironie...) de Somalie pour exciser leur fille aînée. Ils s'étaient défendus en disant "Oui mais on n'a rien fait sur les deux dernières filles"...!

Voilà ce qu'elle dit: "Ainsi, selon une estimation de l’UNICEF, 6700 femmes et filles excisées ou qui risquent
de l’être vivent aujourd’hui en Suisse. Ce chiffre ne prend pas en compte les filles et les femmes qui sont en possession d’un passeport suisse. (...) En Suisse, comme je l’ai dit, les mutilations génitales féminines tombent sous le coup du Code pénal en tant que lésions corporelles. Mais une distinction est faite selon le type de MGF. Le type II (excision) et le type III (infibulation) sont considérés comme des lésions corporelles graves en vertu de l’article 122 CP. Ils sont donc poursuivis d’office. Les types I et IV en revanche constituent, en vertu de l’article 123 CP, des lésions corporelles simples, et sont poursuivis uniquement sur plainte. Notons encore que les parents ou autres responsables qui forcent l’enfant à l’excision ou autorisent cet acte sont également punissables. Si la MGF est pratiquée dans un autre pays, les complices en Suisse peuvent être poursuivis en justice."

http://www.roth-bernasconi.ch/archive.php

En clair, mettre à jour la loi suisse, afin qu'elle soit plus stricte de ce point de vue là et que certaines mutilations féminines ne soient pas condamnées sur plainte uniquement.

_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
isabelle
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 5 307
Localisation: Lorraine
Sexe: Indogirl
Indosong: La lettre de métal
Âge: 35

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 11:04    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Unita a écrit:
{{{Les arguments des défenseurs de l'excision.}}}


Shocked   Shocked   Shocked  

Raisons hygiéniques... et ben parlons-en des conditions dans lesquelles elles sont faites ces excisions : en pleine campagne, loin des regards, et surtout sans aucune mesures sanitaires (je ne défends pas l'excision loin de là).

J'ai toujours en image la photo d'une petite fille, âgée de 3 ou 4 ans, qui a été excisée, et qui avait les jambes attachées pour "faciliter" la cicatrisation...
Ca c'est une image qui m'a énormément marquée : on ne lui avait rien demandé à cette enfant, et on doit lui imposer une pratique alors qu'elle n'a même pas encore atteint l'adolescence....

J'avais regardé une fois un reportage sur l'excision en Afrique, et bien cela faisait froid dans le dos.
Cela m'avait écoeuré, parce que je déteste la barbarie faite envers les femmes.


Avec des pratiques de ce genre tout comme la lapidation (on lapide encore des femmes, et quelques fois des hommes, alors que nous sommes au 21ème siècle !!!), pas étonnant qu'on les considère comme des "sauvages" ou qu'on dit "mais ils sont encore au Moyen Age ce n'est pas possible". 
_________________
Par millions les poissons te diront avec les vagues, les sirènes Tallula Tallula

""Ce que pense l'Homme, Dieu guide !"

"Il ne faut pas jeter le fusil dans le blé !"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 11:38    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Juste parce que c'est en plein dans la discussion...



L'Européen aussi est un sauvage... il mange de la viande d'animaux souvent abattus de façon barbare
(un collègue qui a une formation de base de cuisinier m'a raconté son séjour dans un abattoir, séjour obligatoire de la formation... tu apprends à électrocuter une vache, puis à reculer car ses yeux giclent, sous le coup du choc. Ensuite, tu l'entreposes dans un bac où l'acide je-ne-sais-plus-quoi s'écoulera de son corps à cause de sa mort violente. Je n'ai aucun mal à comprendre pourquoi l'un de mes meilleurs amis est végétarien...)
, il s'habille avec des vêtements conçus par des Asiatiques à peine majeurs, il remplace l'être humain par des machines, il massacre la planète pour obtenir des énergies fossiles, il tue à petit feu des civilisations pour s'approprier leurs vivres... et j'en passe.

Ce que je veux dire c'est que, pour moi, l'Homme est destructeur, à la base. Que l'on ne vienne pas me dire que l'Homme est bon, généreux, altruiste... ça, c'est ce qu'on veut faire croire à des gens qui ont besoin de la religion parce qu'ils ont peur de la mort. Freud dit que Dieu est le bouclier parental de l'enfant devenu adulte. J'y crois dur comme fer...

Dans ces conditions, comment peut-on s'immiscer dans une culture et vouloir faire sa révolution à la place du peuple qui vit dans ces pays? Et jusqu'où peut-on le faire? A-t-on le devoir de le faire, au nom des Droits de l'Homme, par exemple?
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 14:30    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Comme dans tout, y'a du bon et du mauvais. Le tout est encore de reconnaitre ce qui est bon. et en l'occurrence, ici on parle de sujets où justement, les opinions divergent sur ce qui est bien ou pas.


Pas la peine de préciser que je trouve l'excision révoltante (sauf si c'est fait entièrement volontairement et en toute connaissance de causes par la personne concernée, mais c'est autre chose).
Certes, ça fait partie de la culture, et ça se respecte la culture, mais je ne peux pas quand il y a de ces horreurs.


Vouloir bousculer leurs cultures en leur imposant "notre" point de vue et les "nôtres" serait effectivement assez euh, "dictatorial", mais en même temps cautionner de telles barbaries est révoltant.

Bien entendu, dans les "nôtres" de cultures, tout n'est pas bon, loin de là. On mange de la viande à profusion, avec, comme l'a cité Unita, une façon de se procurer cette viande totalement... écoeurante.

Cela dit, j'en mange quand même...


On ne peut pas non plus dire que chacun devrait suivre ses idéaux et en avoir le droit, je crois qu'on y perdrait au change...


Il ne faut pas s'enfermer sur une culture, et savoir s'ouvrir aux autres, les accepter, les comprendre, et pourquoi pas "piocher" dedans.
Mais encore une fois, qui est capable de juger vraiment pour toute une population... ?
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Neo
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2007
Messages: 2 176
Localisation: Lausanne, Suisse
Sexe: Indoboy
Indosong: Le fond de l'air est rouge
Âge: 19

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 15:46    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Bon, y'a un truc qui me fait un peu chier quand je lis vos réponse, c'est que j'ai un peu l'impression de lire "Les occidentaux sont méchant, ils essaient d'imposé leur culture ailleurs, ils mangent de la viande etc.".
Mais réveillez-vous nom de dieu !
Ce dont vous parlez, c'est pas propre au occidentaux, c'est propre aux êtres humains en général.
Les africains aussi portent des habits fait par des gens qui ont moins de 10 ans, eux aussi ils jouent au football avec des ballons fait pas des mecs de 8 ans qui font vivre leur famille en bossant 20h à faire des ballons...

Si j'étais une vache, je préfèrerais de loin être mis dans un abattoir en Europe occidentale, quand dans un abattoir "Hallal".
[Oui, dans certains abattoirs, il tuent les animaux de façon "Hallal"/"Rituelle".]

Donc en gros, au lieu de leur balancer une décharge et paf c'est fini, y'a toute une démarche sympa.
[J'avais vu ça dans un doc' qui avait fait rentré une caméra dans un abattoir. c'était vraiment pas beau...]
Pour commencer, ils mettent la vache dans un genre de "machine", qui la met sur le dos, la, y'a un type qui l'égorge puis directement après [Donc avant qu'elle ne se soit vidé de son sang] elle se retrouvais pendue à un sabot, ou elle pouvait se vider de son sang [Devant ses congénère cela va sans dire] et quand même attendre un petit moment avant de crever.

Après, cela va sans dire, c'est différent dans chaque pays et dans chaque abattoir. Je dis juste ça pour que vous compreniez que les animaux, ne sont pas moins bien traité en occident qu'ailleurs.


Donc oui, on bouffe tous de la viande et oui on est tous des barbares, mais faut arrêter de croire qu'on est pire en Occident qu'ailleurs.
L'être humain est un barbare et c'est à ce niveau la qu'est le principal problème. Après, selon les culture, cette barbarie se manifeste non seulement à des degrés différents [Genre plus ou moins barbare] mais aussi de manière très différente.
_________________


Didn't it rain...

Revenir en haut
Klooo
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 5 096
Localisation: Lyon / Briançon.
Sexe: Indogirl
Âge: 26

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 16:52    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

La première chose qui me vient à l'esprit c'est qu'on ne choisit pas d'appartenir à telle ou telle culture, donc que la culture dans laquelle on naît n'a pas à nous imposer ses valeurs.

Tout est subjectif à partir du moment où l'on parle de culture et de civilisation, mais ce n'est pas parce qu'on appartient à telle culture qu'on est obligé de se conformer à tout ce qu'elle nous dicte. Comme cet exemple vient d'être plusieurs fois évoqué : "la" culture occidentale (comme d'autres) préconise de manger de la viande en quantité, fait croire que c'est absolument "normal" et beaucoup de monde ne comprend pas les gens qui n'en mangent pas. Mais on peut toujours décider de ne pas suivre tout ce qui est imposé par sa culture. Ça fait cinq ans que je ne mange pas de viande (sauf exceptionnellement) et ce n'est pas toujours facile à vivre dans cette société, mais c'est possible (ça fait longtemps que j'ai envie d'ouvrir un topic sur ce sujet... je vais peut-être le faire, après tout). C'est aussi aux individus de n'accepter que les éléments de leur culture qui sont en accord avec leurs valeurs, quand ils peuvent. Je veux dire que le respect ou non des cultures peut ne pas venir uniquement de ce qui est extérieur à cette culture.

Je ne parle en effet évidemment pas du cas des petites filles excisées, parce qu'elles n'ont aucune façon de s'y opposer. Par contre, certaines femmes excisées et devenues adultes s'y opposent. Et beaucoup d'autres acceptent et perpétuent cette mutilation parce que c'est ancré dans leurs habitudes et/ou que c'est très difficile voire impossible de ne pas l'accepter sans se mettre au ban de leur société. C'est très compréhensibles qu'elles ne ne veuillent pas/ne puissent pas/n'y pensent pas. J'espère seulement que de plus en plus s'y opposeront et pourront faire changer les choses. Je suis consciente que c'est un point de vue occidento-centré (et cette expression fait tout de suite penser au colonialisme, comme dit Isabelle...) donc relatif, mais c'est difficile de s'en détacher.

Il faut dire que c'est d'autant plus difficile de répondre à cette question que l'excision est un des exemples les plus extrêmes qu'on puisse donner. Parce qu'il y a d'autres pratiques de telle ou telle culture qui nous paraissent bizarres ou anormales (volontairement sans guillemets parce que c'est bien ce que beaucoup pensent), mais tant qu'elles ne portent pas atteinte à la dignité humaine je pense qu'il est très important qu'elles soient préservées, bien sûr... le monde serait ennuyeux sans cette diversité.
Maintenant se pose le problème "la dignité humaine est-elle elle aussi relative ?"... Il faudrait sans doute n'avoir été élevé dans aucune culture de la planète pour répondre à cette question de manière objective. Y a qu'à faire appel aux extraterrestres.
En tout cas, dans le cas de l'excision ça ne me choque pas qu'on fasse tout pour l'empêcher, même si ça doit violer les droits des cultures. Disons que cette pratique paraît plus choquante que cette violation de droits. Le problème c'est qu'à partir de là, comment délimiter les pratiques "à bannir" des autres ? Ou mettre les limites ? Se dire que l'on a le droit d'intervenir peut facilement entraîner des excès, c'est sûr... (oh mince, j'écris un roman mais je crois qu'il n'y a que cette partie qui réponde vraiment au sujet )


Maxime a écrit:
Je suis cependant pour le respect des cultures dans le sens ou je suis contre la domination par l'occident(qui est d'une certaine façon une pseudo-culture destinés à créer des besoins communs pour créer une consommation commune).

Alors là, je ne suis pas d'accord sur l'emploi du terme "pseudo-culture". A moins que je l'aie mal compris. Mais je pense que les cultures occidentales sont aussi riches que les autres, ni plus, ni moins. Qu'elles ne valent ni plus, ni moins. Le problème c'est plutôt la "culture mondiale" uniformisée apparue ces dernières décennies, mais celle-ci ne vient pas uniquement d'Amérique du Nord et d'Europe, elle vient aussi d'Asie du Sud-Est par exemple. Et sous cette uniformité, les cultures propres à chaque région sont encore bien présentes et j'espère qu'elles vont le rester, même si les différences tendent en partie (et en partie seulement... le mouvement inverse existe aussi, y a qu'à voir le cas des extrémismes religieux) à s'aplanir.
_________________
"Apprendre à un enfant à ne pas marcher sur une chenille est aussi précieux pour l'enfant que pour la chenille." - Bradley Miller.
Revenir en haut
Neo
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2007
Messages: 2 176
Localisation: Lausanne, Suisse
Sexe: Indoboy
Indosong: Le fond de l'air est rouge
Âge: 19

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 - 18:00    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Klooo a écrit:

Maxime a écrit:


Je suis cependant pour le respect des cultures dans le sens ou je suis contre la domination par l'occident(qui est d'une certaine façon une pseudo-culture destinés à créer des besoins communs pour créer une consommation commune).


Alors là, je ne suis pas d'accord sur l'emploi du terme "pseudo-culture". A moins que je l'aie mal compris. Mais je pense que les cultures occidentales sont aussi riches que les autres, ni plus, ni moins. Qu'elles ne valent ni plus, ni moins. Le problème c'est plutôt la "culture mondiale" uniformisée apparue ces dernières décennies, mais celle-ci ne vient pas uniquement d'Amérique du Nord et d'Europe, elle vient aussi d'Asie du Sud-Est par exemple. Et sous cette uniformité, les cultures propres à chaque région sont encore bien présentes et j'espère qu'elles vont le rester, même si les différences tendent en partie (et en partie seulement... le mouvement inverse existe aussi, y a qu'à voir le cas des extrémismes religieux) à s'aplanir.

J'ai oublié d'en parler mais j'suis tout à fait d'accord avec Klooo.
C'pas par ce que t'es un RebelOufZ0r qui dit "NIK LA SOCIETE D'CONSOMATION, OUAIS!", que tu peux dire que la culture occidentale est une pseudo culture.
J'sais pas si t'es déjà sorti de France, mais à part les pays genre Somalie ou y'a pas grand choses à consommer, c'est partout pareil. Si si, j'te jure, en Afrique et en Asie ils ont des supermarchés et tout, ils ont même des cartes de crédit Oo !

Donc oui, eux aussi ils ont des pubs qui les font acheter des trucs qui servent à rien juste pour consommer toussa et des trucs (J'te cite) "destinés à créer des besoins communs pour créer une consommation commune".

Bienvenue au 21ème siècle dude.
_________________


Didn't it rain...

Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 - 13:25    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Klooo a écrit:
Parce qu'il y a d'autres pratiques de telle ou telle culture qui nous paraissent bizarres ou anormales (volontairement sans guillemets parce que c'est bien ce que beaucoup pensent), mais tant qu'elles ne portent pas atteinte à la dignité humaine je pense qu'il est très important qu'elles soient préservées

Oui, c'est aussi ce que je pense... parce que même si la Déclaration des Droits de l'Homme est de plus en plus bafouée (et même au sein de mon propre pays, grâce à l'UDC Union des cons et à la population vieillissante qui ne comprend plus grand-chose au fonctionnement du pays et qui vote n'importe quoi par peur de l'autre), ce n'est pas une raison pour la dénigrer. J'ai souvent entendu ces derniers temps "de toute façon, elle est pas respectée ailleurs non plus". J'ai toujours détesté les gens qui réfléchissent par comparaison: "en Afrique, y'a pas à manger, alors tu finis ton assiette", "en Iran, c'est la dictature, donc y'a pas de raison qu'on respecte les Droits de l'Homme ici", etc.

... Neo ... si t'existais pas, faudrait t'inventer. Laughing Mais j'avoue avoir zappé ce terme de "pseudo-culture". C'est vrai que si tu l'as dit, Maxime, dans le sens que Klooo et Neo l'exposent, je trouve cela assez grave... surtout qu'il ne faut pas généraliser, on n'est pas tous pareils. Personnellement, je fais attention à ce que j'achète...
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 - 22:26    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

   
Neo a écrit:
C'pas par ce que t'es un RebelOufZ0r qui dit "NIK LA SOCIETE D'CONSOMATION, OUAIS!", que tu peux dire que la culture occidentale est une pseudo culture. 
    Ce n'est pas ce que je voulais sous-entendre lorsque que je parlais de pseudo-culture Laughing     Même si effectivement,  je ne cache  absolument pas mon opposition à la consommation comme synonyme de progrès ou encore comme nécessaire au bon fonctionnement de la croissance économique.   Je ne vois pas vraiment ou est la finalité dans tout ça.

Neo a écrit:
J'sais pas si t'es déjà sorti de France, mais à part les pays genre Somalie ou y'a pas grand choses à consommer, c'est partout pareil. Si si, j'te jure, en Afrique et en Asie ils ont des supermarchés et tout, ils ont même des cartes de crédit Oo !


     Quand j'évoquais la pseudo-culture occidentale j'aurais peut-être mieux fait de parler de pseudo-culture(oui je ré-utilise ce terme) mondiale, car en effet la consommation est présente dans quasiment tous les pays(ce qui n'a pas toujours été le cas).  Cependant, je fais la distinction entre ce que j'appelle la pseudo-culture occidentale mondiale et les cultures propres à chaque pays ou ensemble de pays , même si les différences ont tendances à s'aplanir comme le dit Klooo.

  
Klooo a écrit:
Le problème c'est plutôt la "culture mondiale" uniformisée apparue ces dernières décennies, mais celle-ci ne vient pas uniquement d'Amérique du Nord et d'Europe, elle vient aussi d'Asie du Sud-Est par exemple.

 Ah, merci d'avoir évoqué ça, parce que c'est de la que vient mon erreur(en tant qu'inculte je déduis des faits à partir du peu de connaissances dont je dispose Mr. Green ).  J'avais en tête que l'émergence de l'industrie, du productivisme et de la consommation de masse qui en découle était principalement d'origine occidentale, d'ou mon évocation de la"pseudo-culture occidentale", car je voyais la "culture mondiale" uniformisé comme une extension [des  concepts  étant uniquement originaire de l'occident]([du moins, c'est ce que je croyais)].
  Peut-être est-ce également du au fait que je ne connais pas très bien la culture des pays(c'est valable pour la france). Ou peut-être que la culture française, ou bourguignonne ou je ne sais quoi d'autre est tellement  profondément ancré dans mon mode de vie que je ne la perçois même pas.   Ou encore, psychologiquement parlant, peut être que la culture de  certains pays,   me semble bien distincte, plus que pour d'autres, opposés à la culture mondiale de la consommation...

    En tout cas si j'ai, dans ce post, fait d'autres erreurs grossières, n'hésitez pas à me le dire.
Edit. @ Unita: ah d'accord. Maintenant mon mode éditeur est bien mis en off Wink
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.


Dernière édition par Maxime le Lun 20 Déc 2010 - 01:35; édité 5 fois
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 - 00:46    Sujet du message: Le respect des cultures Répondre en citant

Petit conseil: mets le mode éditeur en off (sous la lacune du post que tu écris) sinon ton message est coupé de plein de codes que tu ne vois pas, d'où les grands espaces entre les paragraphes... Okay
Code:
[quote="Maxime"]   

[quote="Neo"][size=12]C'pas par ce que t'es un RebelOufZ0r qui dit "NIK LA SOCIETE D'CONSOMATION, OUAIS!", que tu peux dire que la culture occidentale est une pseudo culture. [/size][size=12][/size]


[/quote][size=12][/size][size=12]    Ce n'est pas ce que je voulais sous-entendre lorsque que je parlais de pseudo-culture  :lol:  [/size]
[size=12]    Même si effectivement,  je ne cache  absolument pas mon opposition à la consommation comme synonyme de progrès ou encore comme nécessaire au bon fonctionnement de la croissance économique.   Je ne vois pas vraiment ou est la finalité dans tout ça. [/size]
[size=12][/size]
[size=12][quote="Neo"]J'sais pas si t'es déjà sorti de France, mais à part les pays genre Somalie ou y'a pas grand choses à consommer, c'est partout pareil. Si si, j'te jure, en Afrique et en Asie ils ont des supermarchés et tout, ils ont même des cartes de crédit Oo !

[/quote]

[/size]

[size=12]     Quand j'évoquais la pseudo-culture occidentale j'aurais peut-être mieux fait de parler de pseudo-culture(oui je ré-utilise ce terme) mondiale, car en effet la consommation est présente dans quasiment tous les pays(ce qui n'a pas toujours été le cas).  Cependant, je fais la distinction entre ce que j'appelle la pseudo-culture [del]occidentale [/del]mondiale et les cultures propres à chaque pays ou ensemble de pays , même si les différences ont tendances à s'aplanir comme le dit Klooo.[/size]
[size=12][/size]
[size=12]   [quote="Klooo"]Le problème c'est plutôt la "culture mondiale" uniformisée apparue ces dernières décennies, mais celle-ci ne vient pas uniquement d'Amérique du Nord et d'Europe,[b] elle vient aussi d'Asie du Sud-Est par exemple[/b].

[/quote][/size]


 Ah, merci d'avoir évoqué ça, parce que c'est de la que vient mon erreur(en tant qu'inculte je déduis des faits à partir du peu de connaissances dont je dispose  :mrgreen:  ).  J'avais en tête que l'émergence de l'industrie, du productivisme et de la consommation de masse qui en découle était principalement d'origine occidentale, d'ou mon évocation de la"pseudo-culture occidentale", car je voyais la "culture mondiale" uniformisé comme une extension [des  concepts  étant uniquement originaire de l'occident]([du moins, c'est ce que je croyais)].

  Peut-être est-ce également du au fait que je ne connais pas très bien la culture des pays(c'est valable pour la france). Ou peut-être que la culture française, ou bourguignonne ou je ne sais quoi d'autre est tellement  profondément ancré dans mon mode de vie que je ne la perçois même pas.   Ou encore, psychologiquement parlant, peut être que la culture de  certains pays,   me semble bien distincte, plus que pour d'autres, opposés à la culture mondiale de la consommation...

    En tout cas si j'ai, dans ce post, fait d'autres erreurs grossières, nh'ésitez pas à me le dire.[/quote]

_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:48    Sujet du message: Le respect des cultures

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com