Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Le mariage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Le mariage, pour vous, c'est...
Inutile
12%
 12%  [ 5 ]
Quelque chose qui vient naturellement
21%
 21%  [ 9 ]
Grotesque
7%
 7%  [ 3 ]
Pourquoi pas ?
12%
 12%  [ 5 ]
Normal
12%
 12%  [ 5 ]
Envisageable sans la religion
21%
 21%  [ 9 ]
Inenvisageable sans la religion
0%
 0%  [ 0 ]
La première étape vers le divorce
2%
 2%  [ 1 ]
Anti romantique
9%
 9%  [ 4 ]
Total des votes : 41

Auteur Message
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 00:42    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bon, puisque Maxime m'intrigue, voilà, ça vient ! 

On en parlait suite à mon article sur "macdo wedding" et ça vire presque au débat, alors... continuons ! Wink

Je pose un sondage (à rallonge).



Mariage, bonheur ou malheur ?
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 250
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 00:49    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

J'ai mis 20 ans avant de croire au mariage mais tout simplement parce que les exemples que j'ai eus sous les yeux ne m'ont pas convaincue. Mes parents, mariés depuis plus de 30 ans, mais dont le couple nage dans une banalité et dans une pseudo-vie sans égales et ma soeur qui, après 3 ans de mariage a divorcé dans la violence et la souffrance.

Mais je pense que c'est un joli gage, non pas de fidélité comme le citoyen moyen l'imagine, mais de sentiments, tout simplement. On pourrait aussi remettre en cause la Saint-Valentin, les cadeaux d'anniversaires... que de gages d'affection, en quelque sorte.

Sans compter que toute fille a rêvé au moins une fois de porter une longue robe de princesse et d'être admirée de tous, c'est surtout la tradition religieuse qui, pour moi, a fait perdre tout son sens au mariage. On ne se marie pas parce que les familles veulent que leurs enfants soient époux, on ne se marie pas pour que les enfants portent le nom de leur père, on ne se marie pas non plus parce que ça fait bien devant Dieu et qu'on va éviter l'Enfer si on fait tout bien ce qu'on nous a demandé. Non, on se marie plus par symbolique, qu'autre chose.

Pour moi, ce n'est pas le mariage qui tue le couple, c'est le mariage irréfléchi et pour de mauvaises raisons qui le tue. Si on s'aime véritablement, ce n'est qu'une signature sur un bout de papier et un morceau de métal au doigt. Sinon, ça se termine dans la douleur et les larmes, tout simplement parce que ce n'est pas une suite logique.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 01:13    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

On commence en beauté dis-moi !  Wink

Je me retrouve pas mal dans ce que tu dis, Unita. Au niveau des modèles autour de soi.

C'est vrai, qui n'a jamais dit quelque chose du genre : "plus tard je me marierai avec un prince !" (dans l'enfance, contes de fées oblige)
Y'en a qui l'ont pas dit, c'est sûr, Mr. Green mais ça arrive si souvent que ça semble être une étape normale de l'enfance, on prend la mère comme modèle de référence, je pense (prince ou pas prince en qualité de Papa).

Pour ma part, avant de *le rencontrer, je n'y pensais pas, c'est vrai, à 17 ans, quoi Mr. Green Puis je sais pas, c'est venu au bout d'un an, on s'est fiancés en douce (en tête à tête, ce qui a très fortement déplu aux familles), comme on était lycéens on n'a pas pu alors on est devenus étudiants, puis entrée dans la vie active, impossible jusqu'alors, et 4 ans de vie commune plus tard on est sur la rampe de lancement !
Au bout de 9 ans de couple.
Avec le recul, c'est pas plus mal, déjà parce que maintenant nous vivons ensemble et c'est super important de tester ce que ça donne (même si certains ne sont absolument pas d'accord et disent que les mariages les plus solides sont ceux où il y a vie commune à la date du mariage).
Niveau famille... des mariages sans amour de partout, ohlala
Au niveau de sa famille c'est le contraire Mr. Green

Alors bon, on a pas mal vécu, premières épreuves et lorsqu'on a décidé fin août de l'an dernier de se marier vraiment, en moi ça a été un vrai séisme d'émotions... ouais, hallucinant, je me suis retrouvée au même niveau d'intensité que nos premiers mois !
Du coup ça a été compliqué de taper des sms avec les yeux embués par les larmes

Ce qui me fait peur dans le mariage, maintenant que j'y suis vraiment, c'est que tout le monde va nous observer, j'ai la trouille de pleurer, mais si je pleure pas je ne sais pas si ça ne va pas choquer (c'est juste une interrogation, pas un souci de m'y formater). C'est en ça que je comprends certains avis qui ont été donnés dans le début de débat. C'est une sorte d'exhibition forcée, je suis d'accord.

Mais c'est aussi une grosse fête ! Okay

Mais je pense que c'est comme les enfants ; c'est une envie qui vient ou non. :-)
Revenir en haut
Klooo
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 5 096
Localisation: Lyon / Briançon.
Sexe: Indogirl
Âge: 26

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 02:42    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Je remets et complète ce que j'ai dit dans l'autre topic... à savoir que de mon point de vue "le mariage est anti-romantique. Je considère que l'amour est une chose qui doit garder une part de mystérieux et n'a donc pas à être exposée devant cent ou trois-cent personnes, et qu'il n'y a en aucun cas besoin de quelque chose d'officiel pour aimer quelqu'un. Et puis pour moi le mariage est quelque chose de complètement conventionnel, presque une mise en scène de ce que doit être un "bon couple" avec monsieur dans son rôle, madame dans son rôle, et compagnie. Je sais bien que c'est un cliché, mais tout de même. Je crois que si un jour je me mariais (ce qui, j'espère bien, n'arrivera pas... mais sait-on jamais, si mon copain voulait absolument...) ce serait le début de la fin.

Et puis, je trouve ça ridicule de dépenser des mille et des cents pour une journée alors qu'avec la même somme on peut se payer un beau voyage... Embarassed"


Depuis toujours, mes grands-parents, oncles, tantes, du côté de mon père, s'en prennent à mes parents parce qu'ils ne se sont jamais mariés (heureusement, comme ça ils se sont séparés sans avoir besoin de divorcer... mais c'est juste une constatation, et je crois en l'Amour pour la vie.) Du coup, le modèle "parents non-mariés" a toujours été banal pour moi. Ça n'a jamais rien changé à leur vie, à leur (non-)amour, ou à ma vie. Je considère donc le mariage comme inutile.

Pour moi, le mariage fait vieux. Si j'ai un copain, c'est mon copain. Pas mon mari, et je suis sa copine, sa chérie, n'importe quoi mais surtout pas sa femme. En fait ce sont des termes qui dans mon esprit ne s'appliquent pas à quelqu'un de moins de... 40 ans, disons. C'est pour ça que je dis que ce serait le début de la fin : dans le sens où je me sentirais vieille. Et c'est ridicule, puisque le mariage représente plutôt au contraire la jeunesse, mais c'est une vision complètement ancrée dans mon esprit. Même dans ma plus tendre enfance, je trouvais ça complètement ennuyeux et rébarbatif. J'avais un horrible jouet représentant un couple de mariés tout souriant, je le haïssais. Mr. Green Les princes charmants, c'était pas mon truc du tout. J'avais pas des jeux et des idées de fille.

Une de mes cousines s'est mariée il y a deux ans et leur fils est né... dix mois plus tard ? Il y a quelque chose qui me dérange dans le fait d'attendre d'être marié pour faire un enfant et de le faire aussitôt à ce moment-là. Mais c'est aussi dû au fait que, comme je le disais plus haut, toute ma famille a toujours assailli mes parents de remarques du genre "Bouuuuh, vous avez fait des enfants sans être mariés... Bizarre qu'ils aient l'air à peu près normaux !". Ha, ha, ha.
Certes, plein de gens font des enfants avant ou longtemps après leur mariage mais reste que le mariage est dans mon imaginaire lié à la tradition et que je préfère l'aventure, le rêve. Question de représentation, puisque pour beaucoup c'est justement le mariage qui représente le rêve...

Si malgré tout je me marie un jour, j'espère faire ça incognito à la mairie puis éventuellement une petite fête avec quelques amis, mais peu. Juste pour pouvoir porter une belle robe rouge foncé ou vert émeraude.


Je suis à 100% d'accord avec le dernier message de Maxime à ce sujet dans "Aujourd'hui je pleure", il ne pourrait pas refléter mieux ma pensée. Notamment avec ces passages :

Maxime a écrit:
- Pour moi romantique rime avec fantastique et je trouve l'idée du mariage affreusement terre à terre.
- Pour moi un amour intense se passe de ce genre de paillettes, car c'est un secret intimement partagé. En plus rien de ce qui est matériel, rien de tout ce folklore, n'égalera jamais l'intensité des sentiments qu'on éprouve pour quelqu'un, alors à quoi bon?
- Et puis je serais trop fier et trop pudique pour m'exposer aux yeux de tous avec la personne que j'aime et dire "hey regardez nous, on va se marier!"
- Pourquoi donner à l'administration le droit de nous poser cette question idiote : -"voulez vous prendre machin pour époux/épouse?"
- Pourquoi ce besoin d'officialisation? N'y a-t-il pas de plus belle façon de se prouver son amour?

_________________
"Apprendre à un enfant à ne pas marcher sur une chenille est aussi précieux pour l'enfant que pour la chenille." - Bradley Miller.
Revenir en haut
jolly jumper
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 2 696
Localisation: loire_ Rhône alpes
Sexe: Indogirl
Indosong: Electrastar
Âge: 27

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 12:40    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Je suis  à peu près d'accord avec toi Klooo. Il y a encore 1 en ou 2, c'était inconcevable que je me marie. Maintenant, je me dis, comme Unita, que c'est une belle preuve d'amour. Et on  n'est pas obligée d'inviter 300 personnes, on peut lui donner la symbolique que l'on veut. Puis, il faut avouer que j'ai toujours rêvé de porter une belle robe rouge  Mr. Green ... et c'est l'occasion de faire la fête!!

Après, ce qui me fait peur, c'est "l'absence de liberté" inhérente au mariage, la dimension psychologique, le fait d'en faire trop...mais bon, je pense que si l'on aime vraiment la personne, je suppose que ce sont des questions qui ne se posent plus vraiment.
_________________
----En rêvant je pleure, en rêvant je souris, à la vie à la mort, puis je m'endors----
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 16:15    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Eh bien ! C'est très intéressant tout ce que vous dites !

Bon, comme vous le constatez, moi j'ai "la corde au cou" dans 5 mois, donc je suis plus guidée par l'émotif qu'autre chose. Razz


Je précise que nous faisons un mariage civil. On ne se voyait pas dans le religieux, surtout ayant appris comment ça se passait.  Un simple oui de mairie nous suffit amplement, on est mal à l'aise avec les discours...
Car à l'église, on blablate sur les alliances, micro en main pour être entendus de tous, dans un truc du genre "par cette alliance, ma chère, je te donne mon amour éternel, qui ne souffrira pas du temps, bla bla bla " (c'est un exemple), bah ça me tétanise ça.

La mairie c'est un engagement moral, mais aussi certains droits qui vous sont attribués. Vous êtes reconnus officiellement comme un couple (de manière indiscutable, disons) et en cas de décès, ça change tout. Vous n'êtes pas RIEN, eh oui... car face à une famille qui vous considère comme tel (par exemple), eh bien vous n'aurez même pas le droit de garder le moindre souvenir de la personne, puisque tout leur revient, liens de famille oblige. Alors bon, pour des cd ou des livres ça passe encore (quoiqu'avec la valeur sentimentale, ça fasse très mal de se faire dépouiller de la sorte), mais si vous avez une maison achetée en commun, j'imagine que ça doit poser énormément de soucis Neutral .

Bon, maintenant il y a le pacs qui donne à peu près les mêmes droits, pas mal de couples se pacsent avant le mariage.
Je sais, c'est matérialiste et froid ce que je dis, mais quand il y a des enjeux comme l'immobilier, on ne peut pas fermer les yeux dessus.

Après, bah avec les tenues vous ne passez pas inaperçus, mais ça... de toute manière, même en jogging et entourés d'une troupe de gens, les passants se douteront bien que vous êtes les mariés. Mr. Green

Pour continuer sur ma lancée, tout ce qu'il y a autour, vous pouvez vraiment faire tout ce que vous voulez (presque, ça dépend des moyens ou de l'imagination), tout est possible !
Je dirais que de nos jours, si vous organisez vous-mêmes la réception, eh bien si c'est :
-vieux
- anti romantique
- glauque
- beauf
- ennuyeux
-...
Prenez-vous en à vous-mêmes.

Un mariage doit vous ressembler, avec vos goûts. Car si vous laissez votre belle-mère tout organiser, alors qu'elle n'a aucun atome crochu avec vous ou ne se soucie absolument pas de ce que vous souhaitez un minimum... ce sera peut-être très traditionnel et plaisant pour la famille, oui... mais pour vous, ce sera du mauvais goût complet.

Rien ne vous empêche de faire fi de toutes les traditions, d'aller à contre-courant des bonnes mœurs... comme cette future mariée qui veut ne faire que des bonbons en buffet de repas... ou ces mariés qui mettent du noir... ou la cérémonie laïque qui se fait dans un jardin, avec un officiant qui n'est pas prêtre (un peu comme dans les films américains)...
Ou prendre un thème Tim Burton, en se foutant de choquer, et d'avoir une pièce montée de ce style :






Ou d'aller dans le traditionnel avec la mariée en blanc, le voile, l'église, la virginité...
Ou vous ne prenez que ce qui vous plaît dans le traditionnel et vous allez à contre-courant pour le reste ! Okay *notre formule*

Pour illustrer, je vous montre trois vidéos. Trois ambiances de mariage différentes.

CLASSIQUE :  (on va devoir s'entraîner beaucoup, on fait la même ouverture)




ORIGINALE : (on aurait bien aimé, mais on pense qu'il faut savoir un minimum danser tout de même)

J'explique avant : vous voulez chauffer les gens lors de l'ouverture de bal et marquer le coup ? Vous êtes assez sûrs de vous pour pouvoir le faire (parce que dans le cas contraire, ça donne quelque chose de coincé et de mou, bof bof...) ? Voici la wedding dance (ou ouverture de bal surprise). Concept anglo saxon, c'est banal là-bas et à la mode en France depuis une dizaine d'années.
Vous choisissez en enchaînement de musiques plus ou moins intelligentes ou actuelles, avec votre valse ou slow d'ouverture en début et en fin. Vous débutez votre danse de la manière la plus classique, les gens regardent souvent par politesse... et au moment où ils s'y attendent le moins, l'enchaînement débute. En fin d'enchaînement, votre valse reprend et vous l'achevez comme si de rien n'était. Okay



GLAUQUE : (c'est un jeu "familial" fait devant les enfants )


Le "concept" (ouais Neutral ) : vous formez un couple avec un autre invité, c'est obligatoire de séparer les vrais couples (me demandez pas pourquoi, c'est comme ça). Donc, vous vous retrouverez peut-être avec votre père ou votre mère... (c'est à pointer comme détail). La femme place entre ses cuisses le bout d'une pompe à vélo sur lequel vient se poser un ballon à gonfler, elle tient le tout pour que ça dépasse un petit peu. L'homme vient se placer derrière la femme, coince l'autre bout de la pompe à vélo (la partie mécanique, donc) entre ses rotules, attrape les hanches de la femme et effectue des va et vient de plus ou moins grande amplitude afin de gonfler le ballon. Le premier qui éclate a gagné.
Durée de jeu moyenne : 5 à 10 minutes.

Exemple en vidéo, c'est un peu flou mais on en voit assez :



Bref, tout est possible, tout Mr. Green


Et ma robe... elle est rouge ! (pas entièrement mais rouge quand même !!)
Revenir en haut
xLittle Dollsx
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2010
Messages: 20
Sexe: Indogirl
Âge: 0

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 20:01    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

message supprimé

Dernière édition par xLittle Dollsx le Lun 27 Aoû 2012 - 15:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 452
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 21:12    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

   Fidèle à mon post précédent  sur le sujet, j'ai voté "grotesque" "inutile" et "anti-romantique".  

  
    Depuis que je suis enfant, j'ai toujours détesté ce genre de cérémonies,  auxquelles j'étais contraint de me rendre.(car ce que les parents veulent, l'enfant doit le vouloir. *rire jaune* )

   J'ai ainsi assisté à différents mariages(principalement familiaux) se caractérisant par les mêmes scènes prévisibles, jusque dans la réplique que sortirait tel individus à tel moment. Qu'est-ce que ça a pu être ennuyeux ces moments passés dans des mairies, parfois même dans des églises à attendre que le temps passe, en me disant qu'il y a mille choses plus intéressantes à faire. Mr. Green   Et puis à chaque fois il fallait se farcir les membres de la famille (proche ou éloignés), plus inintéressant les uns que les autres, pfff, encore ce vieux shnock la, encore cette tante avec son chemisier immonde, que tout le monde complimentera pourtant, tant c'est un automatisme, encore cette succession de plats interminables(avec une attente d'une heure entre chaque) et avec des noms à rallonge pour faire genre..., encore ces cadeaux débiles qu'on apporte aux mariées, des assiettes à dessert et j'en passe, encore tous ces gens à qui on doit faire un sourire forcé comme l'ont exigé papa et maman pour ne pas gâcher la fête, encore toutes ces personnes qui se dandinent sur la même musique de beauf qu'on entend à la radio ou en discothèque, encore les même petite anecdotes débiles qui se retrouvent prononcées inévitablement à tous les repas de ce genre... 

 La liste pourrait être plus longue encore mais je vais m'arrêter  là.  Tout ces facteurs ont en grande partie contribués à me dégoûter du mariage. 

   Je ne veux pas avoir l'air de généraliser mon expérience personnel de ce qu'est le mariage, mais n'en ayant eu qu'une seule approche, il m'est d'autant plus difficile de concevoir que ça peut être une chose merveilleuse. Et quand bien même je pourrais le concevoir, quand bien même j'arriverais à me mettre à la place de la personne qui se marrie, je ne voudrais en aucun cas l'appliquer à moi, car comme expliqué précédemment, ça ne correspond pas à mon état d'esprit.   Et puis l'idée de faire la fête(qui n'est d'ailleurs pas une condition officiel d'un mariage hein) ne me plaît pas du tout. Il doit tout de même exister une façon beaucoup plus grandiose de  représenter matériellement un amour réciproque, une union entre 2 êtres, que quelques ballons multicolores, des jolis nappe et de la nourriture jusqu'a s'en exploser l'estomac. 


Objectivement, je ne pense pas que le mariage ait moins de sens si il n'est pas célébré à l'église, étant donné que je suis athée je vois ça uniquement comme une contrainte supplémentaire,et à supposer même que dieu existe, je ne voudrais pas lui rendre plus de compte à lui  qu'a monsieur le maire.
Je suis tout de même content de ne pas eu à avoir supporter  le mariage des mes parents qui ont fait le leur à l'église en même temps qu'ils me faisaient baptiser, alors que j'étais âgés de 6 mois. Ils ont d'ailleurs effectués toutes ces démarches dans le but principal de faire plaisir à mes grand-parents....

Bien que n'arrivant pas à conceptualiser émotionnellement l'engouement  procuré par le mariage, je peux  rationnellement y arriver.
Je suppose que cela peut être, pour les mariés, un moyen symbolique de franchir un échelon dans leur vie de couple,ou peut être que cette sorte de pacte écrit qu'est la signature peut psychologiquement représenter, la matérialisation de sentiments réciproques. Toujours est-il que je pense que ça ne les égale pas.

Quand au fait d'avoir à dépenser des sommes d'argent pour s'acheter des vêtements, par exemple, pour le mariage, ça aussi je trouve que c'est de l'anti-romantisme pur et dur. Je pense que le contexte à son importance dans de tels cas, une robe de marié peut m'apparaître comme étant belle(enfin, non d'ailleurs, mais bon, c'est pas la question Mr. Green ), mais elle l'est déja moins si je doit d'abord vérifier sur mon compte en banque si j'ai assez pour la payer, tout en sachant que le commerçant va s'en mettre plein les poches. Ainsi, les conditions hypocrites de la vente en magasin dans lesquels j'aurais acheté tel ou tel vêtement uniquement pour tel évènement(en l'occurrence ,le mariage) resteraient gravées en moi et feraient surface le jour du grand jour, pendant lequel je porterais ces mêmes vêtments.
En d'autre termes, la possibilité d'accéder à un univers "romantique" le jour de son mariage(à supposer même que le mariage en lui même peut être romantique) serait réduite à une logique mathématique de calcul de coûts dans les moyens qu'elle engage. Et moi je pense que le romantisme doit, pour exister, pour être ressenti, être autant, voir davantage dans les moyens que dans la finalité. C'est à dire qu'un mariage romantique a été construit par des actes romantiques.


@ nadine_crow: je dois dire que l'idée de faire un mariage originale en n'ayant pas peur de choquer, etc, est une bonne idée. Okay  
 J'arriverais presque à le concevoir de façon émotionnelle^^

  J'aime beaucoup l'idée du gâteaux Tim Burton par exemple  

  Et je te rejoins sur le point que les gens ne peuvent qu'en prendre à eux mêmes si leur mariage est beauf, glauque, anti-romantique, ennuyeux.

  En revanche, les 2 vidéos que tu as posté représentent tout ce que je déteste, c'est ce genre de jeux grotesques qui m'insupportent, rien qu'a voir ces personnes s'agiter avec ahurissement, ca me donne envie de les brûler vif! Evil or Very Mad    C'est en plus pour ce genre de jeux qu'on passe pour un rabbat joie si on ne les trouve pas drôles.   Mr. Green
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 7 Fév 2011 - 00:45    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Maxime (ouais je précise à qui je parle Laughing ) j'ai lu ton post avec attention. J'essaye d'y répondre à peu près, hein :-)

Tu me fais parfois rire, tu m'éclates avec ton humour grinçant. Okay

Je pense que ton expérience, en étant plus jeune (on supporte un peu moins les protocoles et repas éternisés quand on a moins de 25 ans, je pense que c'est normal d'ailleurs), t'apporte une certaine méfiance. C'est pas tellement une aversion pour le mariage en tant que tel que je lis, mais plus une expérience choquante que tu ne voudrais pas reproduire.
Enfin, corrige-moi si je me trompe, mais c'est ce que je perçois de toi.

Déjà, comme tout le monde, on t'a forcé à y aller, ça n'aide pas Mr. Green .

Bon, pour les proches pas proches, à moins qu'ils n'aient tenté de te tuer, il faut généralement faire avec. Rien ne t'empêche de les laisser t'approcher, ce sont eux qui font le premier pas et tant pis s'ils ne le font pas ! Après tout... et tu restes en cercle avec tes amis et famille proche. Problème réglé.  *c'est comme ça que je le vois, je suis l'asociale de service *

Pour les cadeaux débiles, oui si tu ne les choisis pas, forcément ça ne te plaira pas (hhhm un édredon à carreaux !! ).
Il existe des sites en ligne pour créer une liste de mariage, ou tu fais plus simple :une boiboite dans un coin, sobrement baptisée "urne", où les gens déposent leur contribution par chèque, et tu achètes ce qui te chante avec le pécule. Okay (sachant que tu peux la décorer comme tu veux, un cercueil en bois à la Burton, tiens ! (à noter : je fais exprès pour te convaincre, elle est chiante la nadine  )

Pour la musique... tu choisis avec ton animateur, tu as de la zic de beaufs c'est ta faute ! Mr. Green Nan, généralement ils tablent sur ce que tu aimes, et ça tourne sur de la musique des années 80 aussi, et ils te proposent de blacklister les artistes que tu hais entendre Okay   (nous, on va sonoriser l'apéritif avant-repas, dehors, avec les B.O d'Edward aux mains d'argent, Les noces funèbres et Alice in wonderland Razz )
Et comme on prend Indochine parmi l'un de nos thèmes... Y'en aura un tit peu... Mr. Green (rose song en vidéo live lors de la pièce montée)

Ou tu fais autre chose : tu loues une sono, tu raccordes à ton pc, et tu fais des playlists de 50-60 morceaux et tu as absolument tout ce qui te fais envie. L'animateur en moins, donc pas de jeux du tout Wink .


Le repas, bah.... c'est comme tu as envie ! Y'a même des buffets froids, et debout. Tu y mets ce que tu veux, c'est ton mariage : couscous, pizza, sushis, vomi, tout... Wink Tu peux même préparer toi-même si tu es passionné de cuisine ! (avec une petite touche d'arsenic, of course )

Et t'es obligé à rien, tu sais... tu veux pas d'ouverture de bal t'en fais pas, tu ne danses pas, tu n'organises pas de jeux, tu ne veux pas de photographe, tu fais tout chez toi si la maison est assez grande, ou dans une maison d'un parent qui l'est assez, tu viens en short, tu n'invites que la famille proche, etc... Quand je te dis que tu peux vraiment gérer tous les points, c'est vraiment le cas. Un prestataire est là parce que tu l'as demandé, ils ne viennent pas à toi, c'est le contraire.
Si tu organises, bien sûr, parce qu'avec les deux parents de chaque côté c'est parfois de la bataille permanente pour imposer sa vision des choses (nous on a du bol, on organise tout, tout, tout, parce que *ses parents, ça les gonfle à mort, ils veulent juste s'éclater, et les miens ne sont pas invités, ça non plus c'est pas traditionnel )

Et oui, comme tu dis le mariage est un pacte, une étape. Je dirais même une sorte de pari : "voilà, on s'aime et on fait le pari fou, aujourd'hui, de le faire jusqu'à la fin de la : journée/ semaine/ du mois/ de l'année/ de la vie" (rayer les mentions inutiles) Puis bon, ce n'est pas de la magie, un mariage ne fait pas apparaître des sentiments qui n'existent pas. Mais ça les accentue, les ravivent comme aux premiers jours. C'est une sorte de renaissance émotionnelle, c'est si fort que zapper sa nuit de noces serait fortement déconseillé, paraît-il...

Pour les tenues, si on en croit toutes les futures mariées (je ne vais pas dire couples car y'en a encore pas mal qui veulent se découvrir le jour même), c'est une étape très importante dans le futur mariage. Pour y être allée trois fois, y'a une sorte de magie qui opère, les tenues et tissus sont délicieusement confortables, quand c'est une robe qui te va, eh bien même si tu es complexée ça s'envole car ça te va déjà bien même si ce n'est pas à tes mesures. Je n'arriverais pas à t'en dire plus que ça, ça se vit en fait. Wink *et les mecs qui voient leurs copines en robe, on a du mal à les tenir, ça leur fait effet si tu vois ce que je veux dire *

Pour l'aspect financier, je vois ce que tu veux dire et y'a une manière de procéder pour lâcher prise : tu économises avant ton mariage, sur plusieurs années, ne serait-ce que 100e par mois. Ainsi tu as un capital de départ exprès pour ça, et tu peux lâcher prise, tu te fais plaisir sur de la décoration. Bien sûr, lâcher prise ne veut pas dire non plus acheter tout ce qui bouge, mais tu es à l'aise avec ton budget, tu peux réfléchir posément sur la pertinence dudit objet qu'a l'air très joli.
Si tu es bricoleur et créatif, tu peux faire une partie de la déco toi-même et c'est encore moins cher !

Par exemple, on s'est cognés les faire-parts sur photoshop. Parce qu'on trouvait les modèles pré-faits pas très personnels. On en a chié, mais on a un faire-part très inspiré Indochine (dancetaria-paradize) tout en restant sobre, classique, apprécié de tous même par les anti indo (bonne surprise!). On a ensuite été voir un copiste qu'on connaissait d'avant, et on en a fait imprimer 100. Coût de revient : 35 euros. Prix imbattable !  Cool
Quand tu vois que sur le net, un faire part coûte 1euro d'impression (pour les moins chers !), même si tu en commandes 100... on économise à mort et avec un truc qui nous plaît à 100% !


Et pour le jeu... sans commentaire, j'y ai assisté étant petite et c'est maintenant en revoyant une vidéo que je réalise à quel point c'est moche d'avoir vu sa famille mélangée et en "action". (bien que ce soient des ballons, le sous-entendu est assez clair...)


'Fin voilà, loin de là l'idée de te convaincre que c'est pas bien de trouver ça grotesque, ce sont des réponses à ce que tu as observé en utilisant mon expérience de ces derniers mois. Je réponds avec ce que j'expérimente, ce que je vois qui est possible de faire... Tous les mariages se suivent mais ne se ressemblent pas à condition d'en être l'acteur. Ce sera tes goûts, ce sera forcément unique pour toi, donc inoubliable.
Le dernier mariage auquel j'ai assisté remonte à 1998, j'avais 12 ans (oh ça passe vite Mr. Green ), c'est pas franchement un bon exemple car ça doit être démodé depuis.
Revenir en haut
isabelle
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 5 307
Localisation: Lorraine
Sexe: Indogirl
Indosong: La lettre de métal
Âge: 35

MessagePosté le: Lun 7 Fév 2011 - 21:27    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

J'ai voté "normal" et "envisageable sans la religion".


J'ai lu tous vos posts et respecte vos avis.

Pour ma part, je ne sais pas trop quoi penser concernant le mariage, car il est vrai que je n'ai pas trop posé de questions à ce sujet.
Je ne dirai pas que c'est une chose "naturelle" au sens propre, mais je dirai que c'est normal pour les humains, vu que dans la nature les animaux ne se marient pas (ceci dit, cela n'empêche pas certaines espèces animales de former des "couples" fidèles à vie, mais cela est un autre sujet).

Il est vrai que certaines personnes se marient surtout pour avoir une certaine protection juridique, que ne procure pas forcément le pacs ou le concubinage notamment en cas de décès (on me pose souvent la question, vu que je suis secrétaire chez un notaire, et je travaille avec deux personnes aux successions).


Envisageable sans la religion : certains se marient religieusement après avoir fait le mariage civil, parce que c'est leur conviction, mais certains ne le font pas justement parce qu'ils sont athées ou pour tout autre raison.


Mais le mariage n'est pas non plus infaillible, puisque les couples peuvent divorcer.
_________________
Par millions les poissons te diront avec les vagues, les sirènes Tallula Tallula

""Ce que pense l'Homme, Dieu guide !"

"Il ne faut pas jeter le fusil dans le blé !"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 7 Fév 2011 - 23:15    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

isabelle a écrit:


Il est vrai que certaines personnes se marient surtout pour avoir une certaine protection juridique, que ne procure pas forcément le pacs ou le concubinage notamment en cas de décès (on me pose souvent la question, vu que je suis secrétaire chez un notaire, et je travaille avec deux personnes aux successions).


Ok Okay

Justement, tu m'éclaireras et confirmeras ou infirmeras mes infos... (on a repéré une maison après la décision du mariage, ce n'est pas une stratégie juridique)

Je t'explique :

Actuellement je suis pacsée, on a signé samedi dernier en agence immo un compromis de vente pour une maison (ou immeuble de copropriété si on veut être pointilleux avec 5/1000e et patati et patata Mr. Green ). On se marie en juillet sous le régime de la communauté. Et donc, d'ici là, la baraque on l'aura sûrement, vu qu'on a trois mois pour trouver un prêt (bref, je récapitule mais tout ça, ça te parle mieux que moi). On achète à deux, 50/50.
Même en étant mariés, si moi je meurs, ma part revient au quart aux ascendants, c'est ça ?
Et si on ne veut pas leur garantir (je dirais bien "donner", mais je ne suis pas morte ni en voie d'extinction, ça farte pour moi )  quoi que ce soit, il faut faire un acte de donation entre époux chez le notaire, est-ce exact ?

Et quitte à être HS pour le coup... comment peut-on déshériter totalement des ascendants de façon sûre ? (il paraît qu'en France cela n'existe pas mais y'a des astuces pour le faire légalement quand même) => pour cette question tu peux me répondre en MP si tu veux. Wink
Revenir en haut
isabelle
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 5 307
Localisation: Lorraine
Sexe: Indogirl
Indosong: La lettre de métal
Âge: 35

MessagePosté le: Mar 8 Fév 2011 - 20:36    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

C'est une bonne question que tu me poses.

Je vais essayer de t'expliquer par MP ! Wink
_________________
Par millions les poissons te diront avec les vagues, les sirènes Tallula Tallula

""Ce que pense l'Homme, Dieu guide !"

"Il ne faut pas jeter le fusil dans le blé !"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2011 - 17:46    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Je reprends un peu le topic car depuis ma dernière réponse j'ai franchi le pas, ayé, corde au cou, couic !  Mr. Green



Je n'ai absolument pas ressenti l'aspect anti-romantique dont on parlait (vu à froid, de loin, l' argumentaire est fondé), car tellement dans l'émotif... J'avais peur d'être le centre d'attention, car je n'ai pas l'habitude... (pour info, on attendait environ 200 personnes pour la cérémonie civile et le vin d'honneur, ce qui fait quand même du monde.)


En fait, j'étais dans un état de transe, là sans être là, le prisme de l'émotion  recouvre tout. Alors... tout le monde est beau ! Et c'est ça qui est beau !
Je voyais les gens sans les voir, ça donne une impression de (relative) solitude qui fait que je ne me sentais pas trop observée, ni harcelée. Et vu le nombre de photos (435 à l'heure actuelle, sans compter celles des photographes...), j'étais bel et bien observée . Je ne voyais pas non plus tous ces appareils photo !
Cette impression s'est dissipée au moment du repas, ce qui tombe à pic pour bien profiter de la soirée, des animations, etc.

C'est aussi le lendemain qu'on a tilté au sujet de tous les absents, on n'avait pas remarqué la veille.


On vit les instants présents comme jamais, c'est aussi une nouvelle jeunesse dans le couple quand ça fait un certain nombre d'années.
Bien sûr ce n'est pas un remède miracle aux couples qui échouent, pas du tout...
En vérité, c'est un ascenseur émotionnel qui nous ramène (pour un court temps) à l'intensité des premiers émois. Il est là le rajeunissement. Okay
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 452
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2011 - 18:26    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Nadine_crow a écrit:
En fait, j'étais dans un état de transe, là sans être là, le prisme de l'émotion  recouvre tout. Alors... tout le monde est beau ! Et c'est ça qui est beau ! Je voyais les gens sans les voir, ça donne une impression de (relative) solitude qui fait que je ne me sentais pas trop observée, ni harcelée. Et vu le nombre de photos (435 à l'heure actuelle, sans compter celles des photographes...), j'étais bel et bien observée . Je ne voyais pas non plus tous ces appareils photo !... En vérité, c'est un ascenseur émotionnel qui nous ramène (pour un court temps) à l'intensité des premiers émois. Il est là le rajeunissement. Okay


  Je les trouve intéressant ces ressentis, merci d'en faire part. Okay

  J'ai mon propre avis sur le sujet, et je trouve  appréciable, en complémentarité au mien, d'en avoir un venant d'une personne ayant vécu l'expérience de ce que peut être  un mariage.

 Je reste à titre personnel sur mes idéaux premier, car j'ai du mal à accrocher à l'idée de ce que sous-entend le mariage vis à vis de la vie de couple, de la fidélité,(etc) mais tu m'a convaincu que la cérémonie en elle-même pouvait recouvrir  de nobles et  magnifiques aspects.  (mais pas que! Mr. Green )

 Je serais disons, désormais un peu moins réticent au mariage si le divorce était chose facile. Mr. Green

  Et... je ne mettrais plus tous les oeufs dans le même panier en disant systématiquement que cette cérémonie est mortellement ennuyeuse, je ferais la distinction entre les "bons" et les "mauvais" mariages, et m'évertuerais à ne plus dire "les mariages ça m'emmerde!" mais "vôtre mariage il m'emmerde!"  

_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Nadine_crow
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 1 960
Localisation: Assise sur ma chaise
Sexe: Indogirl
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2011 - 23:12    Sujet du message: Le mariage Répondre en citant

Je ne pouvais pas t'en parler comme ça auparavant car je n'en avais encore pas fait l'expérience.  Okay

La cérémonie en elle-même a été courte, l'adjoint au maire a lu assez vite, ce qui fait que j'ai dû donner mon consentement en 3 ou 4 minutes à tout casser.
C'est très solennel à la mairie.

C'est tout ce qu'il y a autour qui fait que c'est beau, peu importe tes moyens financiers.  :-)

On dit qu'un beau mariage c'est :
- des mariés heureux et qui sont sincères l'un envers l'autre
- des invités heureux d'être là
- une noce qui correspond à leurs goûts et convictions.


C'est vrai que tu es dans une autre dimension, tu te laisses porter, tu profites.
Lorsqu'on est arrivés à la mairie, on a vu tout le monde au loin (on avait demandé du blanc intégral si possible et presque tout le monde a joué le jeu !), j'ai flippé un peu car je pensais qu'on serait assaillis. Quand on s'est arrêtés devant l'entrée de la mairie, on regardait tout le monde et personne n'approchait. On a failli leur dire que c'était autorisé de nous parler.
-------------------------------------------------------------------------------------------------


Concernant ce que sous-entend le mariage sur la fidélité, par exemple... il est écrit que tu dois fidélité à l'autre oui, mais ils ne contrôlent pas. C'est dans l'optique du respect que tu dois à l'autre, de manière générale car l'infidélité peut parfois blesser profondément. Mais si ta femme est d'accord ou tolère, ils s'en foutent. Tu peux même continuer l'échangisme ou débuter. Okay
Concernant l'obligation de vie commune, ça me semble tomber sous le sens. Car tu signifies que tu veux faire ta vie définitivement (ou presque) avec ladite personne, et sans vivre avec elle c'est illogique. Sachant que la presque totalité des couples vivent ensemble bien avant le mariage, ça ne change rien la plupart du temps.

Et le rappel sur l'éducation des enfants, s'il y en a (tu n'y es pas obligé contrairement à l'église où tu dois promettre devant tout le monde que tu enfanteras), tombe aussi sous le sens. On te souligne que c'est un ensemble de droits... et de devoirs, ce que semblent oublier certains parents.

:-)


C'est vrai que certains mariages ont l'air pas tops... paraît que celui du Prince Albert était du genre, avec sa femme qui tirait une drôle de tête.
J'en parle sans savoir car j'étais à mon mariage. Mr. Green
Revenir en haut
Juliette
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2014
Messages: 568
Localisation: lubersac 19
Sexe: Indogirl
Indosong: memoria
Âge: 54

MessagePosté le: Mar 8 Avr 2014 - 18:41    Sujet du message: le mariage Répondre en citant

hello: j'ai rien cochée, car le mien a fini par un divorce Sad : ce que je souhaite a personne, car le mariage c'est d'abord le respect mutuel( pas de d'un côté)   Tout mes voeux de bonheur aux mariées de l'indotalk.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:40    Sujet du message: Le mariage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com