Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Le temps qui passe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Secret
Trois

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2009
Messages: 808
Localisation: Nantes, Loire-Atlantique
Sexe: Indogirl
Indosong: You Spin Me Round
Âge: 17

MessagePosté le: Sam 14 Mai 2011 - 13:57    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Il y a quelques questions que je me pose depuis un certain moment et j'aimerais pouvoir en discuter avec des gens qui ont plus d'expérience dans la vie que moi..

Je pense qu'il y a des projets auquel on n'aboutit pas à l'âge que l'on espérait ou qu'au contraire, il y a des choses qui sont arrivées trop vite. Je pense aussi qu'il existe des stéréotypes de l'âge alors que quand on arrive à cet âge là, on se rend compte que ce sont des simples illusions (comme par exemple la confiance en soi, la vie amoureuse, les finances...).

Je m'explique. Souvent, petite, je me disais que quand j'aurais 17 ans, je vivrais des choses de fous, j'aurais plein d'amis parce que j'aurais confiance en moi, j'aurais que des soucis mineurs avec mes parents et que je serais toujours à flasher sur le plus beau mec/ la plus belle fille du lycée. Et puis finalement, je vis quelque chose de différent, qui n'est pas forcément moins bien. Il y a eu des imprévus, comme la disparition d'un proche qui a changé beaucoup de choses. Je pensais aussi que j'allais passer mon lycée à l'internat, ce que j'ai fais. Mais j'avais des images fixes de cet endroit qui se sont révélés être contradictoire avec la réalité. Quand je me suis réveillé un matin avec une bougie de plus, j'ai réalisé que la vie qu'on espérait est finalement pas celle que l'on vit à l'adolescence.


Aussi, il y a peu de temps, j'ai vu des photos de mon grand-père quand il avait 30 ans. Il avait l'air heureux entouré de sa famille, alors que, à 81 ans, il est aigri et fatigué. Ce n'est pas le grand-père que j'aurais aimé avoir. Il ne pense à rien, il ne nous demande rien sur notre vie, il se fait avoir par des ventes par correspondance, il n'a pas de vie sociale etc..., bref, il attend de partir. Je me demande comment a-t-il fait pour en arriver là, alors qu'il a, d'après moi, eu une vie bien remplie. Comment peut-on à ce point changer avec le temps ? Étions-nous prédestiné à être ce que l'on devient ou est-ce ces bons ou malheureux concours de circonstances qui nous font devenir ce que nous sommes ?

Y'a-t-il des choses que vous pensiez accomplir à votre âge et que finalement cela semble inaccessible pour le moment ou tout simplement impossible ? Qui voudriez-vous être "plus tard" ? D'après vous, d'où provient ces visions que l'on se fait de soi-même et qu'est ce que vous attendez de la vie ? Qu'est ce que peut nous changer avec le temps ?
_________________
You are a child of the universe
no less than the trees and the stars;
you have a right to be here.

Desiderata, Max Ehrmann


Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 11:56    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

Moi aussi je réfléchis beaucoup au temps qui passe. Je vais répondre un peu à côté et j'en suis consciente mais peu importe.

Citation:
Y'a-t-il des choses que vous pensiez accomplir à votre âge et que finalement cela semble inaccessible pour le moment ou tout simplement impossible ?

On passe sa vie à attendre le bon moment: "quand j'aurais le temps, je ferai...", "quand j'aurais assez économisé, je pourrai", "quand ma situation sera stable, je serai..."... et, au final, il n'arrive jamais vraiment. Avec mon homme, c'était l'osmose parfaite, on n'avait pas besoin de mots pour se comprendre, un regard suffisait. On avait trouvé en l'autre l'alter ego parfait avec qui on se voyait aisément vieillir, se marier et concrétiser une petite existence kitsch qui nous allait très bien (petite maison, chien, enfants, petits-enfants, voyages...). Et maintenant qu'il a rejoint le ciel, au final, rien de tout cela n'aura eu lieu, excepté les voyages que, souvent, je le forçais un peu à faire. Je lui disais qu'on s'en fichait pas mal des moyens financiers, que ce n'était pas important... et, du coup, on est allée en Pologne, en Russie, en Italie, en Allemagne, en Espagne... mais ce sera la seule envie que nous avons eu le temps de concrétiser.

En ce moment, je suis en mode "carpe diem" et advienne que pourra. J'essaie de ne pas attendre d'avoir les moyens, le temps, l'âge ou quoi que ce soit d'autre. Je vis en mode Dorian Gray en espérant que mon visage ne ressemble pas au sien, à cause des pêchés commis. Mr. Green

Citation:
Qui voudriez-vous être "plus tard" ?

Une femme épanouie, tant au niveau personnel que professionnel mais j'en doute beaucoup. Je ne vois pas pourquoi ma situation se modifierait radicalement puisque j'en suis toujours au même point qu'il y a 4 ans.

Citation:
D'après vous, d'où provient ces visions que l'on se fait de soi-même et qu'est ce que vous attendez de la vie ?

Le conditionnement culturel, médiatique, historique aussi.

Il y a une citation d'un personnage joué par Romain Duris que j'aime beaucoup qui va dans ce sens.

Xavier, dans "Les poupées russes" a écrit:
- C’est quoi ce bordel avec l’amour là ? Comment ça se fait qu’on devient dingue à ce point ? T’imagine le temps qu’on passe à s’prendre la tête la-dessus ?
Quand t’es seule tu te plains: est-ce que je vais trouver quelqu’un ? Quand t’as quelqu’un: est-ce que c’est la bonne ? Est-ce que je l’aime vraiment et est-ce qu’elle m’aime autant que moi je l’aime ? Est-ce qu’on peut aimer plusieurs personnes dans sa vie ? Pourquoi on se sépare ? Est-ce qu’on peut réparer les chose quand ça part en couille ? Toutes ces questions à la con qu’on se pose tout le temps ! ... Pourtant on peut pas dire qu’on y connaît rien ! On est préparé putain : quand on est petit on lit des livres d’amours, on lit des contes, on lit des histoires d’amours, on voit des films d’amour ! L’amour, l’amour, l’amour !
- Et si tu la rappelais juste ?


Citation:
Qu'est ce que peut nous changer avec le temps ?

Tout ce qui a une influence sur notre vie, je pense. L'entourage, la société, le vécu...
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
jolly jumper
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 2 696
Localisation: loire_ Rhône alpes
Sexe: Indogirl
Indosong: Electrastar
Âge: 27

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 13:19    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

Unita a écrit:



Xavier, dans a écrit:

- C’est quoi ce bordel avec l’amour là ? Comment ça se fait qu’on devient dingue à ce point ? T’imagine le temps qu’on passe à s’prendre la tête la-dessus ?
Quand t’es seule tu te plains: est-ce que je vais trouver quelqu’un ? Quand t’as quelqu’un: est-ce que c’est la bonne ? Est-ce que je l’aime vraiment et est-ce qu’elle m’aime autant que moi je l’aime ? Est-ce qu’on peut aimer plusieurs personnes dans sa vie ? Pourquoi on se sépare ? Est-ce qu’on peut réparer les chose quand ça part en couille ? Toutes ces questions à la con qu’on se pose tout le temps ! ... Pourtant on peut pas dire qu’on y connaît rien ! On est préparé putain : quand on est petit on lit des livres d’amours, on lit des contes, on lit des histoires d’amours, on voit des films d’amour ! L’amour, l’amour, l’amour !
- Et si tu la rappelais juste ?


J'adoore cette citation!!

Je pense qu'on a toujours un peu un idéal de vie, qui vise finalement à prendre du recul par rapport à celle que nous vivons. Ce n'est pas forcément des objectifs réels. C'est juste que, aujourd'hui, tout va très vite, des projets on peut en avoir, mais on n'a pas forcément le temps de les faire. J'aimerais voyager aussi, j'aimerais rencontrer quelqu'un, j'aimerais faire des choses "inhabituelles"... je me le dis souvent. Mais au fond, est ce que je le veux vraiment, ou est ce que je m'invente une "deuxième" vie , pour me détacher de celle que je vis... qui n'est pas si mal, mais pesante, et sous pression.

Le temps aujourd'hui, on ne le voit pas passer, tout s'enchaine trop vite...
Je pense comme Unita, que quand une occasion se présente, il faut la saisir. Vivre au jour le jour, c'est dur mais mais c'est ça l'idéal.
Beaucoup de choses peuvent nous changer, les relations, le climat extérieur, un voyage, nos aspirations qui changent avec le temps, c'est ce qu'on appelle grandir il parait. On ne peut pas prévoir.

En ce qui me concerne, pour le moment, ma vie était un peu toute traçée: à 14 ans, j'ai su que je voulais faire vétérinaire. Donc: bac S, prépa, concours, école véto. C'est une chance, j'y suis arrivée. Est ce que ça m'a changé... je suppose que oui , un peu: on apprend la persévérance, à atteindre ses objectifs. A s'endurcir aussi. Une chose , qui n'a rien à voir, mais qui m'a "façonné", et m'a ouvert les yeux quelque part, c'est Indochine. Même si aujourd'hui j'écoute moins, il y a 10 ans, c'est grâce à eux que j'ai découvert la tolérance, partagée, le rock et la liberté d'expression, sans subir le regard extérieur. Quand on découvre tout ça à l'adolescence, ça marque pas mal.

Quand à savoir ce que je serais dans 10 ans... je préfère ne pas y penser tout de suite, en fait, ça me fait peur.
_________________
----En rêvant je pleure, en rêvant je souris, à la vie à la mort, puis je m'endors----
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2011 - 00:35    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

secret a écrit:
Comment peut-on à ce point changer avec le temps ? Étions-nous prédestiné à être ce que l'on devient ou est-ce ces bons ou malheureux concours de circonstances qui nous font devenir ce que nous sommes ?



Et bien, un peu des 2 je pense. Ce que l'on devient est à la fois le fruit de ce que nous sommes(personnalité) et de ce que l'on vit(expériences).
Et je dirais que les expériences(au sens large, la socialisation est une expérience du point de vue de celui qui là vit ) que l'on vit nous affectent plus ou moins selon notre personnalité. Toute personnalité ne se transforme pas avec le même degré face des expérience même similaires.
Il faut ajouter à cela la prise en compte du processus biologique relatif à la transformation du corps(de l'enfance à l'âge adulte, puis le vieillissement) qui a sans doute un impact (variable selon la personnalité de chacun) psychologique sur l'individu, et que cela modifie plus ou moins son jugement, sa perception de la vie, sa perception du monde.

Donc je dirais que la prédestination selon laquelle un être est amené à devenir ce qu'il est, représente la moitié du chemin. Le reste étant attribué à des facteurs diverses(expériences) s'acheminant dans notre vie. Ce point de vue sur l'être et le devenir de celui-ci, est... semi-fataliste je dirais. Mr. Green

Secret a écrit:
Y'a-t-il des choses que vous pensiez accomplir à votre âge et que finalement cela semble inaccessible pour le moment ou tout simplement impossible ?


Disons que j'ai toujours été partagé.
Enfant, j'avais une vision stéréotypé de ce que j'allais devenir, du fait de mon conditionnement(comme l'a également dit Unita). Observant les adultes autour de moi , je pensais que j'allais devenir comme eux, que j'allais moi aussi adopter certains comportements normatifs (du moins, je les jugeais tel quel), que j'allais irrémédiablement les acquérir en grandissant, en devenant adulte. J'étais d'ailleurs assez stupéfait qu'une telle transformation puisse être possible. "je suis ceci, par quel miracle vais-je devenir cela?"
En tout cas, cela ne m'empêchait pas, en parallèle, d'avoir des idées derrière la tête. Dès l'âge de 6-7 ans il me semble, je me suis mis à penser et à dire que je ne voulais pas d'une vie ordinaire, et j'ai d'ailleurs aspiré à une carrière d'agent secret pendant un long moment, en tout cas j'étais en quête d'action et de rupture avec la routine.

Aujourd'hui, cet idéal de vie tel que je l'imaginais ne me semble pas concevable(et puis j'ai plus envie d'être agent secret parce que c'est même pas autodidactique comme truc, faut s'engager dans des histoires gouvernementales à la noix et obéir aux ordres plutôt que d'improviser avec courage et élégance Mr. Green ), cela dit, je n'aspire toujours pas à une vie ordinaire, ou du moins, pas à une vie bien rangée disons. La routine n'est franchement pas mon idéal et je suis loin d'être près à tous les compromis pour rentrer dans un moule quelconque, et j'espère que je ne changerais jamais d'avis. J'essaie de prendre ce qui m'est utile et de déceler le rationnel de l'irrationnel dans le grand bordel sociétal. Je considère donc que je n'ai aucune raison de me plier aux conventions si elles sont illogiques ou si elles n'ont rien à m'apporter, c'est peut être moins confortable, c'est peut être moins facile, mais ma liberté est plus importante que tout pour moi.

Je dirais donc que cet idéal que j'avais enfant s'est transformé, d'une manière certaine sur la forme, sur le fond, je suis dubitatif.

Secret a écrit:
Qui voudriez-vous être "plus tard" ?

Oulala...

Euh, je ne sais pas du tout trop.

En tout cas je ne veux pas devenir ce que je pensais que j'allais être enfant, c'est à dire pas comme mes parents en tout cas. Mr. Green
J'espère que je ne me résignerais pas, que je vivrais au jour le jour, que je multiplierais les expériences, que je n'aurais pas peur du danger au point de ne rien vivre d'intéressant, que je ne vivrais pas suffisamment vieux pour devenir stupide, inutile et incapable de profiter de la vie, que je ne me marierais jamais, que je n'aurais pas d'enfant, que j'aurais autre chose à foutre de mon temps libre que d'aller acheter un canapé ou des assiettes à dessert. Mr. Green

Nan mais voila quoi, l'année prochaine je vais à la fac, ce qui va déjà me prendre quelques années, et puis après je n'en ai aucune idée.
Me projeter 10 ans dans l'avenir me semble inconcevable en tout cas. Mr. Green
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Jeu 26 Sep 2013 - 12:13    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

Tiens, j'ai envie de laisser un petit message ici...


Le temps est un sujet à la fois complexe, intéressant, effrayant, mais en même temps... naturel et indéfectible.
Chacun a sa vison de la vie, de l'avenir, de son avenir. Personnellement, je ne suis pas ambitieux pour un sou, et je préfère me laisser vivre avec le temps qui passe. Je n'ai pas de gros projets, ni d'envies concrètes que je souhaite véritablement réaliser. L'existence que je mène actuellement me convient aisément. Evidemment, je manque de finances, mais bon, c'est le prix à payer quand on a beaucoup de temps libre.

En tout cas, je préfère justement avoir du temps libre. Il est très rare que je m'ennuie, même s'il m'arrive parfois de passer plusieurs jours chez moi à ne pas sortir. Et j'aime aussi ne rien faire, sans que le temps qui défile ne me fasse culpabiliser.
Bien sûr, je conçois que pour d'autres c'est tout le contraire, puisqu'ils auront l'impression de ne jamais avoir assez de temps, ce qui est vrai pour certaines personnes.


Le temps qui passe - avec l'impression d'une vitesse accrue plus l'âge augmente - m'a souvent angoissé, mais maintenant je suis assez serein face à ça. Je vais avoir 25 ans, avant ça m'aurait emmerdé, mais maintenant ça ne me fait plus rien. De toute façon, dans 5 ans, j'aurais 30 ans, dans 20, j'en aurais 45, ainsi de suite. Peut-être que mon opinion face à tout ça aura changé, changera, mais pour l'instant, je m'y sens bien, et profite du... temps présent. Wink
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Les membres suivants remercient le croc blanc de konoha pour ce message :
Unita (26/09/13)
Revenir en haut
ChLo
Alice & June

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2007
Messages: 7 556
Localisation: Genève
Sexe: Indogirl
Indosong: Le grand soir
Âge: 26

MessagePosté le: Jeu 26 Sep 2013 - 14:49    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

Je ne sais pas comment tu fais... moi là je n'ai plus cours et je suis laissée à moi-même avec mon mémoire de master et mon boulot que je fais depuis chez moi, du coup je m'ennuie ferme. J'en viens à envier mes amis qui se plaignent de leurs longues journées de cours... je crois que le temps libre sans rien faire, à trop grande dose pour moi c'est vraiment malsain, je m'ennuie vite et après je déprime.

Du coup je t'envie un peu de savoir apprécier tout ce temps libre.^^
_________________
« Want you so bad I can taste it
But you're nowhere to be found
I'll take a drug to replace it
Or put me in the ground »

Placebo
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mer 2 Oct 2013 - 08:53    Sujet du message: Le temps qui passe Répondre en citant

Ah, c'est sûr que c'est un état d'esprit qu'on a ou qu'on n'a pas. ^^
D'ailleurs, je connais plus de gens dans ton cas que dans le mien, pour ne pas dire quasiment tous. Du coup, c'est peut-être les gens comme moi qu'ont un problème, mais là, ça ne me dérange pas du tout !
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:51    Sujet du message: Le temps qui passe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com