Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
PLUTO

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2012 - 14:55    Sujet du message: PLUTO Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à toutes et à tous.

Je ne sais pas s'il existe beaucoup d'amateurs de manga ici, mais j'ai vu qu'il existait un topic à propos de "Death Note", alors ça m'a motivé à ouvrir celui-ci. A une époque je lisais énormément de BD japonaises, mais ma consommation a aujourd'hui largement baissée (question de goût et d'argent, aussi). Aujourd'hui, je sélectionne. Et il y a un auteur en particulier qui me fait craquer dès qu'il sort une nouvelle série. Naoki Urasawa. Ce mec est un génie. Depuis ses débuts célèbres avec l'innovant "20th Century Boys", "Monster" après cela et aujourd'hui avec "Billy Bat", il revisite tous les genre et tend à rendre international le manga, avec des histoires se déroulant partout autour du monde, mêlant des éléments de toutes les époques pour arriver à des résultats extra. Je passerai sur toutes ses oeuvres pour ne rester que sur une, ici : "PLUTO".

Pour qui connaît "Astro Boy", pas la chanson d'Indochine, mais le manga qui en est à la base, l'histoire d'un petit robot, un manga culte du milieu du siècle dernier, "PLUTO" en est en fait dérivé. C'est la reprise de l'une des aventures d'Astro, nommée "Le robot le plus fort du monde". Mais, étendue en 8 tomes, cela devient un véritable thriller sombre et futuriste, dans un monde rappelant "Blade Runner", "AI : Intelligence Artificielle" ou d'autres merveilles du genre.

Dans un monde au sortir d'une guerre violente et mystérieuse en Asie, un monde où les robots sont soumis aux lois de la robotique énoncées par Isaac Asimov, où la science a atteint des niveaux exceptionnels. 7 robots, parmi les plus forts du monde, et liés au conflit militaire dont j'ai parlé précédemment, deviennent la cible d'une mystérieuse machine pouvant faire apparaître des tempêtes. L'un d'entre eux, Gesischt, travaillant pour Europol, mène l'enquête à ce sujet...

Je m'arrêterai là pour le scenario. Astro, lui, est forcément présent, mais il n'apparaît que tardivement (fin du premier tome) et est finalement peu présent, en dehors des 2 derniers tomes où il a clairement la vedette. Contrairement au manga originel, la force physique n'est pas l'élément le plus important, et la psychologie a une grande place ici. On rencontre des robots atteints de mélancolie, celle d'avoir détruit tant de leurs semblables dans une guerre futile, d'être toujours considérés comme de simples machines à exécuter les ordres des hommes. Et chacun d'entre eux a une mentalité qui lui est propre, profonde, personnelle... 7 robots tous différents, aux intelligences artificielles uniques, aux capacités hors-normes.

Voilà. Sauf questions de la part d'un d'entre vous, pour des précisions ou quoi que ce soit, je m'arrêterai là Wink Quoi qu'il en soit, je ne saurais trop vous conseiller de découvrir cette série, qui est achetable en 8 tomes (bon, c'est tout de suite 60€ à mettre d'un coup, mais c'est assez long à lire et très plaisant, ça rentabilise), ou trouvable sur Internet j'imagine. Ce fut vraiment une très bonne expérience pour moi, que je recommande donc. Des morales sur le "Je pense donc je suis" de Descartes, sur l'humanité des robots... Un trait agréable, une main de maître, le tout mené à merveille par Naoki Urasawa. Une profondeur allant bien au-delà de ce que l'on pourrait y croire. Je l'ai déjà citée en dissertation de philosophie aux côtés des maîtres, Philip K. Dick ou Isaac Asimov, parce que pour moi elle y a sa place. Des choses auraient pu être changées, certainement, mais très peu. Et puis il faut que ça se vende. Et ça s'est vendu. Vraiment, je vous conseille au moins de vous pencher dessus et de ne pas vous arrêter aux a priori sur les mangas en général ni rien de ce genre.

Voilà, maintenant je vous laisse. Au revoir =)
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 241
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 28

MessagePosté le: Ven 16 Nov 2012 - 01:49    Sujet du message: Re: PLUTO Répondre en citant

Hell-or-Heaven a écrit:
Des morales sur le "Je pense donc je suis" de Descartes, sur l'humanité des robots... Un trait agréable, une main de maître, le tout mené à merveille par Naoki Urasawa. Une profondeur allant bien au-delà de ce que l'on pourrait y croire.

Ca donne envie de s'y plonger. J'essayerai peut-être mais, à quelques exceptions près, l'art japonais n'est vraiment pas ma tasse de thé. A vrai dire, je ne saurai pas expliquer pourquoi mais il ne me parle pas.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2012 - 23:35    Sujet du message: PLUTO Répondre en citant

Citation:
Ca donne envie de s'y plonger. J'essayerai peut-être mais, à quelques exceptions près, l'art japonais n'est vraiment pas ma tasse de thé. A vrai dire, je ne saurai pas expliquer pourquoi mais il ne me parle pas.


Ah ben ça, ça peut arriver à tout le monde. C'est vrai qu'on a tendance à coller l'art japonais dans une case, dans un coin, à cause du trop plein de ce qui en sort et des histoires qui se ressemblent trop. Néanmoins il y a parfois des perles. Et je dirais que cet auteur en est une. Que cette œuvre particulièrement en est une. A toi de juger, si tu t'y plonges, bien évidemment. Si tu as aimé "Blade Runner", livre et/ou film, ou "A.I. Intelligence Artificielle", tu devrais aimer (et dans une moindre mesure, si "I, Robot" t'a séduit, mais pour ma part il ne m'a que peu divertit). Voilà =) 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2012 - 23:43    Sujet du message: PLUTO Répondre en citant

Ah tiens, les références que tu cites me donnent envie de m'y intéresser. Wink
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2012 - 23:50    Sujet du message: PLUTO Répondre en citant

Ce sont celles qui me paraissent les plus évidentes, en fait Wink Les mêmes thèmes y sont abordés avec les mêmes fortes réflexions. Pour moi un plaisir pour les yeux, de la nourriture intellectuelle de la meilleure qualité qui soit ! 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Les membres suivants remercient Hell-or-Heaven pour ce message :
Maxime (19/11/12)
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Dim 1 Déc 2013 - 18:02    Sujet du message: PLUTO Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous.


J'en remets une couche sur ce sujet, mais c'est parce que j'ai passé mon après-midi d'hier à relire l'intégrale des 8 tomes. Avec une lecture plus attentive et des souvenirs de l'intrigue principale, mais sans se souvenir précisément de toutes les histoires parallèles, on se rend compte de plus de choses encore. Quoiqu'étant adapté d'une oeuvre datant de plus d'un demi-siècle, il garde toute sa modernité grâce à d'habiles petites touches.  

 
Par exemple, le 39ème conflit armé d'Asie Centrale, qui voit la dictature de Perse s'opposer au gouvernement des Etats-Unis de Thracia, ressemble étrangement à la guerre d'Irak de 2003. Le dictateur dirigeant la Perse comporte d'ailleurs de fortes ressemblance avec un certain Saddam Hussein. De plus, le conflit a débuté suite à des suspicions, qui s’avéreront totalement infondées, de la part du gouvernement de Thracia, qui soupçonne le royaume de Perse de garder secrète des robots dits susceptibles de devenir des armes de destruction massive (qui ne le sont pas à la base mais dont l'énergie peut être ainsi détournée). Ce n'est pas sans rappeler l'histoire réelle. De plus, là aussi, bien que ces soupçons soient écartés, Thracia décide d'attaquer et de ruiner totalement son adversaire. Ce qui sera fait. 

 
De même, l'intrigue principale ne repose pas simplement sur deux partis, les "gentils" et les "méchants", car même les gentils ont eut les mains sales à une époque. Non, les choses sont moins manichéennes, plus tordues, et même les antagonistes s'avèrent être plus ou moins manipulés. Les 7 robots les plus forts du monde, les derniers capables de devenir des armes de destructions massives (un traité de l'ONU ayant fait en sorte que leur construction soit devenue interdite), sont pris pour cible par une machine terriblement puissante. Et dans tout cela, il reste un étrange ours en peluche, le "perfect computer" appartenant aux Etats-Unis, qui pourrait être une 8ème cible et qui semble trop heureux du sort réservé aux autres... 

 
Enfin bref. Voilà, sur ce bonne soirée ♪ 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:36    Sujet du message: PLUTO

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> Art Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com