Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Black City Parade, l'album
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Indotalk -> L'Indomusique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 15 Nov 2012 - 15:10    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Black City Parade
  

Depuis un moment déjà, Aout 2011 pour être précis, Indochine avait annoncé la préparation d'un nouvel album. Tout d'abord par des photos, des photos simples mais évocatrices et mobilisant l'excitation et la curiosité des fans du groupe. Un micro, le poing serré de Nicola Sirkis, des étalages de livres de Rimbaud ou de Duras, une guitare... Après cela, le site officiel du groupe fit peau neuve, annonça un Paradize + 10 pour Février 2012, deux concerts évènements les 1er et 2 du mois, et le livre "Kissing My Songs" pour fin 2011. En Décembre de la même année, trois vidéos pour une durée totale d'une trentaine de minutes apparurent sur LeFigaro.fr prévoyant un 12ème album pour fin 2012, début 2013, et une tournée gigantesque qui débuterait dans les mêmes temps pour se poursuivre selon les dire du chanteur jusqu'à l'horizon 2015, dans toute sorte de salles, et même à l'étranger.

Après cette annonce, le mois de Février arriva, et avec lui les deux concerts Paradize + 10, des anniversaires pour l'album de la Renaissance du groupe, la légende aux 1 500 000 exemplaires. Durant ces deux soirées furent jouées l'intégralité de l'album en question, quelques inédits de l'époque et quelques morceaux de divers albums inter-générationnels, "L'Aventurier" fut même abandonné à la grande surprise des 12 000 chanceux présents alors. Et plus grande fut encore la surprise lorsque des sons inconnus des fans montèrent et qu'arriva "Kill Nico", premier extrait de cet album qui devait paraître plus tard.

Dans les mois qui suivirent, des informations au compte-goutte sur les lieux d'enregistrement, les endroits où partaient le groupe (Berlin, Bruxelles, Tokyo...). Et vinrent les teaseurs, ces fameuses courtes vidéos annonçant certes un album pour 2013, mais aussi un film qui viendrait en même temps. A ce jour, 5 teaseurs sont disponibles sur le net, ainsi qu'un vidéo où Sirkis remerciait les 50 000 fans de son compte Twitter comptant lui aussi quelques extraits musicaux.

Le Mercredi 7 Novembre 2012, annonce retentissante d'un premier single attendu 8 jours seulement après ça, accompagné d'un extrait d'introduction à l'orgue et au synthétiseur et d'une affiche noir et blanc montrant la ville de Tokyo et l'hôtel Hyat sous un ciel étoilé. Et quand le jour arriva, soit ce matin à 6h, ce premier morceau nommé "Memoria" débarqua sur les ondes. En même temps tombèrent de nombreuses informations : le nom de l'album à venir, une sombre Black City Parade, les dates de la tournée du Black City Tour I, débutant à Nancy le 21 Février 2013 pour continuer à travers toute la France dans des salles restreinte d'environ 4000 places, l'affiche de la tournée sinon de l'album lui-même, avec une pensée probable pour de l'électro, ce que dément pourtant le single.

Et nous sommes maintenant dans l'attente du 11 Février 2013, date de sortie de Black City Parade...

***

De ce que l'on sait de l'album jusqu'à présent, grâce aux diverses informations ayant filtrées, au site du Figaro ou à muzicity.fr, ce sera un album de 14 à 16 pistes, en espérant que la deuxième option soit la bonne. Il comprendra des collaborations, comme toujours, notamment un duo avec le groupe de French Touch Air, des co-écritures avec Lescop, Jean-Louis Murat, Tom Smith d'Editors... Il devrait amener loin le groupe, et apparemment être assez polyvalent sur le plan musical, au vu des collaborations évoquées et des extraits musicaux très divers offerts par les teaseurs et "Memoria" ou encore "Kill Nico". On ne peut qu'attendre que de nouvelles informations tombent, que vienne enfin le prochain album, le film, les nouveautés d'Indochine...

Mais avec son premier extrait, Black City réussit d’ors et déjà à m'intéresser et ne me laisse pas indifférent, "Memoria" repassant pratiquement en boucle depuis 6h du matin. Ne reste plus qu'à être patient. Et à attendre le retour sur les ondes et sur les scènes d'un Indochine fort et en pleine puissance après plus de 30 ans de carrière...

Black City Parade
  
  
  
  

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"


Dernière édition par Hell-or-Heaven le Mer 28 Nov 2012 - 18:15; édité 1 fois
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 15 Nov 2012 - 15:40    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Le titre "black city", s'il est mystérieux et peu évocateur(pas pour moi en tout cas), me laisse supposer qu'il y aura hétérogénéité dans les thématiques.
J'entre dans l'absolue présupposition mais pour moi, ça sent pas du tout le concept album en tout cas.
Après je dois dire qu'il n'a pas vraiment mas sympathie. Mais bon, ça changera peut-être avec sa justification. Toujours est-il que "la république des meteors" me fût immédiatement un titre bien plus enthousiasment.
Parce que là "black city" ça fait pas rêver quoi. x)

J'avoue que le choix de la ville de tokyo et de l'hotel hyat, me laisse perplexe, tout de même.

Mais bon j'attends, j'attends d'en savoir plus. ^^
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2012 - 23:22    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Je t'avouerai Maxime qu'à la première lecture du titre Black City, je fut nettement moins charmé qu'après "Memoria". La République des Meteors, ça envoie loin, c'est mystérieux et on se demande jusqu'où ça nous emmènera. L'espace entier est à nous... En réalité c'est une république bien moins belle qu'elle n'y paraît, elle est même triste et dure. La réalité. Mais le titre envoyait du lourd ! 

 
Black City, qu'est-ce donc ? Je me demande. La ville dans le plus sombre, la drogue ("L'acide ne m'aura pas tué"), la mégalopole (Tokyo et l'hôtel Hyat en pochette de single), mais aussi Wuppertal (dans "Kissing My Songs") et celle qui y est rattachée, Pina Bausch (une interview et toujours KMS). Et puis avec le clip "provisoire" de "Memoria", le teaseur 5, on a des rêves de lumière et de route. Un côté plus beau de la ville. Et comme le vrai clip a été récemment tourné à Berlin de nuit, on peut s'attendre à du beau et à quelque chose qui y ressemble. Vivement les confirmation, ou non. 

 
Quoi qu'il en soit, vivement la suite des informations à ce sujet ♪
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Les membres suivants remercient Hell-or-Heaven pour ce message :
Pinkwater14 (17/02/13)
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 241
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 28

MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 16:08    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Nicola a toujours été attiré par l'Asie mais c'est vrai que la pochette associée au titre de l'album me laissent perplexe. Vivement les infos suivantes!
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 17:25    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Après, personnellement je n'aurais jamais trouvé de quel endroit pouvait-il bien s'agir, c'était dans ma tête une ville lambda. C'est Tokyo, finalement, ce qui n'a rien d'étonnant au vu de tous les voyages qu'y fait Sirkis. Mais ça aurait pu tout aussi bien être Paris, ou n'importe quelle métropole. Quoi qu'il en soit, j'aime la pochette de "Memoria", je suis très sensible à la beauté des paysages urbains nocturnes, de toutes ces lumières, des grands immeubles, et bien sûr des étoiles qui brillent dans les cieux obscurcis. Ah, que de poésies ont pu naître en de tels endroits !
  

Bref ! Vivement la suite du filtrage d'informations. D'ailleurs, comme vous avez pu le voir dans "L'actualité en bref et commentée", d'autres titres ont été lâchés et divulgués sur le Net, ainsi que le nombre de pistes, 13. Peut-être une symbolique (mais à ce compte-là, autant en mettre 12) pour Black City. Néanmoins, ça me déçoit un peu, ça fait... bizarre, un 13 pistes pour Indochine. Mais bon, mieux vaut qualité que quantité. Et puis on verra quand il arrivera !
 

PS : Je viens de voir sur le compte Twitter de Sirkis une photo publiée il y a 5 minutes, le montrant, vu à travers une vitre de voiture, avec un petit peu de barbe (rare, en vidéo, ça, non ?). C'est en fait le screen d'une vidéo, comme le montre la barre dans la partie basse de l'image. Avec pour texte "Bientôt", je suppose que c'est une photo du clip de "Memoria" =) Je me demande s'il porte une casquette genre képi ou si c'est juste l'obscurité et le rétroviseur qui font cet effet-là ?
 
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 28 Nov 2012 - 18:25    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Comme Black City s’appellera finalement Black City Parade, j'ai changé le nom du sujet pour l'actualiser. Donc, c'est tombé, il y aura 13 pistes sur l'album, plus 3 bonus. Je me demande ce qu'ils entendent par là ? Des pistes cachés ? Sans doute... Pas de duos, mais des participations, comme toujours, qui donnent envie. Une tournée qui s'annonce mémorable avec déjà un Stade de France confirmé pour Juin 2014 et un autre évoqué pour dans la foulée... Des concerts à Londres, Bruxelles, Berlin... Ah là là, qu'est-ce qu'on a hâte d'y être ! ^^
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 28 Nov 2012 - 19:53    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Encore un message, désolé, ça fait trois à la suite. Mais ce sera pour poster la tracklisting complet de l'album Black City Parade. Elle a été postée tout à l'heure sur indo.fr, et contient donc 1 piste d'ouverture, 13 morceaux et 3 titres bonus, que voici :

 
Black Ouverture
1 - Black City Parade
2 - College Boy
3 - Memoria
4 - Le fond de l'air est rouge
5 - Wuppertal
6 - Le Messie
7 - Belfast
8 - Traffic Girl
9 - Thea Sonata
10 - Anyway
11 - Nous Demain
12 - Kill Nico
13 - Europane ou Le Dernier Bal
+ The Lovers
+ Salome
+ Trash Men

Bon, finalement, on atteint un nombre de piste plutôt sympathique... Je ne sais pas pourquoi les trois derniers morceaux ne sont pas listés comme les autres, 14, 15 et 16 ? Peut-être sont-ils sur un CD à part, comme "We are the young", "Mexicane Syndicate" et "You spin me round" (et les deux en a capella) pour La République des Meteors. Et sinon, on peut espérer une petite piste cachée "pour le fun" ! Wink

Quoi qu'il en soit, beaucoup de titres me donnent envie... La chanson éponyme, puisque celles-ci ont pour habitude de me plaire. "College-boy" qui porte l'héritage des 4 autres chansons en "-boy". "Le fond de l'air est rouge", aussi, qui m'attire par son titre énigmatique... miam ! "Wuppertal", également, puisque Pina Bausch était une femme de talent (je vous conseille le film "Pina", un hommage qui lui a été rendu). "Le Messie" porte un nom mystérieux et aguicheur à souhait. "Belfast", quel sera le rapport avec l'Irlande ? "Traffic Girl", le morceau écrit par Mathieu Lescope. "Thea Sonata", encore une chanson dirigée vers Théa, la fille de Nicola Sirkis, comme "Bye-bye Valentine". "Anyway", là aussi ça m'attire, tout comme "Nous Demain" qui me fait songer au "Rois Demain" de Saez. "Europane", je m'interroge...? Et pour les 3 pistes suivantes, le flou !

Bref, dévoilez tout ce qui vous passe par la tête et tout ce qui peut avoir attrait à cet album ! En tout cas, moi je dis vivement le 11.02.2012 !
 
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2012 - 03:49    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

En règle générale, les titres des morceaux laissent peu deviner ce que seront les morceaux. Comme presque toujours chez indochine en fait.


13 titres officiels, c'est un fait. Mais dans l'absolu, s'il faut considérer les trois derniers morceaux comme des pistes cachés, et black ouverture comme la piste 0, il y a en tout 17 morceau, en réalité.

J'ai 2 hypothèse pour "black ouverture en tant que piste non officiel:

-soit c'est une piste cachée, et tout comme sur alice et june (album simple), l'on pouvait écouter ceremonia en rembobinant la piste 1 officielle qui est "les portes du soir", il en sera de même.
-plus probablement, c'est un prélude instrumental à "Black city parade", qui dure peut-être une trentaine de secondes, voir une minute, et le groupe s'est dit qu'il fallait mieux ne pas l'indiquer comme piste officielle, pour ne pas que les fans considèrent qu'il y ait 14 pistes, ce qui leur aurait ainsi procuré une petite fausse joie.
Je reconnaîtrai bien là indochine, à vouloir créer chez ses fans,  un petit effet de surprise. 13 pistes officielles, mais plus en réalité. Si c'est cela, ça ne me déplaît pas du tout, bien au contraire. J'aime ce genre de surprise que l'on découvre à l'écoute du CD. Quelque part, cette tentative de vouloir déclencher la surprise chez le fan (on retrouve donc également ça avec les pistes cachés), contribue à entretenir la magie de ce groupe.

Nous verrons en tout cas, comment s'opérera la transition entre "black ouverture" et "black city parade".
"College boy", ce titre me fait penser que ça sera peut-être une succession à "junior song". Il est vrai que ce morceau s'inscrit comme l'héritier des morceaux en boy, mais le fait est que, d'un "boy" à l'autre, il n'y a pas de constance musicale, ni textuelle. C'est d'autant plus vrai entre "ladyboy" et "play boy", le fossé est énorme.

J'imagine que "le fond de l'air est rouge" est un clin d’œil au documentaire du même nom. (Dans l'article prématuré que Comateuze avait posté, il était évoqué "le fond de l'art est rouge, et cette déviation du sens me semblait intéressante.)
Je me demande si le groupe sera fidèle à l'idée du docu (que je n'ai d'ailleurs pas vu, mais je le ferais peut(être), et si oui, comment il s'y prendra pour restituer musicalement et textuellement les événements contemporains, et immédiatement ultérieurs,  à mai 68.

"Wuppertal", j'ai aucune idée de ce que ça veut dire. Tout ce que je peux en dire, c'est qu'au premier abord , j'ai trouvé qu'il y avait une consonance avec tupperware. D'ailleurs si on inverse le "w" et le "t", ça fait tupperwal, on est pas très loin.

Le messie, ah, j'attends beaucoup de ce présumé, délire rock moderne! Very Happy

Il y a pas mal de titre qui ne me sont pas du tout évocateurs.

Je me demande tout de même si "théa sonata", extrêmement probable hommage à sa fille, sera un morceau  instrumental, étant donné que "sonata" veut dire "sonate". Je suppose que ça sera le cas en tout cas.

"kill nico", j'imagine que c'est un nom de code qui est resté. Je ne suis pas fana de ça d'ailleurs, quand ils gardent des noms de code. Je trouve ça un peu  what's the fuckant. J'aime quand même bien qu'un nom soit restitutif du morceau.
Après bon, d'un autre côté,  je me dis que cela a peut-être une valeur symbolique pour eux. Et comme j'ai tendance à considérer qu'il vaut mieux qu'un groupe fasse quelque chose qui lui plaît plutôt qu'il essaie de plaire au public(ce qui me semble être une dérive "dangereuse"),  je ne critique alors qu'à moitié la démarche.

Sinon bah, Salome s'inscrit comme un nouveau maillon dans la chaîne  des prénoms féminins. Encore que je pense que cette classification n'est pas du tout pertinente. Françoise et June, ce n'est pas tout à fait la même chose par exemple.
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 241
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 28

MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2012 - 13:25    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Moi je pense que les bonus seront seulement sur un album collector et que l'album simple aura 13 titres.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2012 - 15:30    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

J'ai aussi lu que les premiers albums de Black City Parade, comme toujours ou presque avec les albums d'Indochine, sortiront en plusieurs éditions, et notamment avec un DVD portant quelques minutes d'extrait du film à venir sur le CD. Et probablement que les 3 titres bonus figureraient sur un CD à côté, comme pour La République des Meteors. Enfin bon ! Quoi qu'il en soit, même si tu as raison, Maxime, les titres de leurs morceaux ne sont pas toujours très évocateurs du contenu. Mais ils me donnent envie ♪

En parlant du film... que pensez-vous que ce sera ? Au vu des trailers, je dirais un documentaire sur la conception de l'album, son enregistrement, etc., etc. Quoi qu'il en soit j'espère que ce sera un "direct-to-DVD", sans sortie au cinéma. Enfin bref ^^ Il est prévu pour Juin 2013, je crois...

Pour info, Wuppertal est une ville allemande, une jolie ville avec quelques particularités, comme un train monorail suspendu, quasi-unique au monde je crois, et bien sûr elle est connue pour être l'endroit où a majoritairement vécu Pina Bausch, une chorégraphe de renom que Sirkis admire (voir ici). Et avec Belfast, ça nous fait le deuxième nom de ville pour cet album.

Il y a déjà beaucoup de médias qui ont eut la chance de pouvoir écouter 8 des 13 pistes de l'album, et qui en parlent sur le Net. Apparemment ce seront des morceaux longs, majoritairement, et fort, novateurs pour le groupe, etc. Ce qui peut expliquer le nombre de pistes. Par exemple, "Memoria" qui frôle les 5 minutes en version radio se retrouverai allongée jusqu'à quelques 7 minutes. Pour moi, c'est de bon augure ♪
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2012 - 15:38    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Hell-or-Heaven a écrit:
Pour info, Wuppertal est une ville allemande, une jolie ville avec quelques particularités, comme un train monorail suspendu, quasi-unique au monde je crois, et bien sûr elle est connue pour être l'endroit où a majoritairement vécu Pina Bausch, une chorégraphe de renom que Sirkis admire (voir ici). Et avec Belfast, ça nous fait le deuxième nom de ville pour cet album.


Ah, je savais même pas que c'était des villes. Laughing



Hell-or-Heaven a écrit:
Il y a déjà beaucoup de médias qui ont eut la chance de pouvoir écouter 8 des 13 pistes de l'album, et qui en parlent sur le Net. Apparemment ce seront des morceaux longs, majoritairement, et fort, novateurs pour le groupe, etc. Ce qui peut expliquer le nombre de pistes. Par exemple, "Memoria" qui frôle les 5 minutes en version radio se retrouverai allongée jusqu'à quelques 7 minutes. Pour moi, c'est de bon augure ♪


Ah oai, cool!
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mer 9 Jan 2013 - 12:16    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Vu sur le site de la fnac, en descriptif de l'album Wink :



  Enregistré et mixé entre Paris - Berlin - Bruxelles - New York. Il débarquera ce 11 février 2013. Avec Oli de Sat à la réalisation et Nicola Sirkis. Mixé par Shane stoneback ( Cults , Vampire week end ). De 40 titres écrits, il n’en restera que 13 + 3 bonus. Et cette fois-ci, pas de duo, comme dans les 3 albums précédents, mais juste Nicola et Oli à l’écriture et Indochine.

   Avec la voix de Valérie Rouzeau en ouverture de cette parade de la ville noire lisant un texte de Mireille Havet. Pour la 1er fois tous les morceaux seront joués et enregistrés en live à Bruxelles et chanté au gré des villes et des studios. Pour la 1er fois le groupe se laisse filmer pendant ses 14 mois, des premières notes au mixage final. Tous les textes sont écrits par Nicola Sirkis avec une participation de Mathieu ( Lescop ) sur « Trafic Girl », lui qui avait déjà co-écrit « Les Portes du Soir » en 2006 sur l’album A&J. Puis Tom Smith du groupe « The Editors » offre un bonus à cet album avec une chanson magnifique « The Lover ».

   BLACK CITY PARADE se construira, s’écrira entre des moments et des instants agités, au loin, à Tokyo, et puis plus calme vers Bordeaux et puis de nouveau à Berlin. Cet album, c’est 14 mois d’étapes, de villes inspirantes : Paris / Bruxelles / Berlin / Tokyo / New York et d’autres. Car dans chaque ville, de nuit ou de jour, c’est la parade de la comédie humaine. Il y a les bons et les méchants, des riches et des pauvres, des gens heureux ou tristes, des vivants et des morts- vivants, des naissances et des enterrements, du bruit ou des silences, des colères ou des joies, des souffrances et de l’amour, du sexe et du contre sexe, de l’homophobie et du racisme, de l’art et des monuments, des religions et des diables. Tous ces sentiments et instants de vie, réunis sur quelques km2, la ville ou la vie cosmopolite.

   Et puis se rajouterons des villes comme Belfast pour décrire l’infidélité que découvre Sylvia Path, « Wuppertal », directement inspiré du film « Les Rêves Dansants » et surtout pour Pina Bausch, puis « Le fond de l’air est rouge », sur le printemps rouge québécois. « College boy » et l’homophobie dans les pensions ou les écoles, et ce nouveau « Messie » qui arrive a New York. Les filles en uniformes bleue à Pyongyang en Corée du nord qui règle une circulation qui n’existe pas dans « Trafic girl » « Memoria », l’émotion brute et incroyable qui se dégage, un morceau historique peut être. Et encore le reste « Kill nico » , « Nous demain », « Anyway » , « Europane », …

   Nicola, se confie dans le film à propos de ses textes : « Je ne raconte pas d’histoires, je parle juste de mes états … d’âmes ». Des états d’âmes qui toucheront du monde.

_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Les membres suivants remercient le croc blanc de konoha pour ce message :
Unita (09/01/13)
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 9 Jan 2013 - 18:11    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

J'ai lu ça hier soir. Je trouve que ça donne une bonne présentation de ce que peut être Black City Parade. On n'est pas très, très renseigné, mais tout de même. Et quoique le "carnet noir" et les stickers ne m'intéressent pas franchement, je serai bien tenté d'acheter la box Fnac ne serait-ce que pour le CD instrumental, le poster et les 15 minutes du film. J'aviserai le 11 Février lorsque j'irai acheter l'album, si il reste ou non des exemplaires de cette édition spéciale.

Néanmoins, je crois que j'ai de plus en plus hâte de voir, ou plutôt d'entendre, cet album. Quoique son nom ne soit pas aussi fort que d'autres, l'esthétisme de la ville nocturne me touche toujours, et m'attire fortement. De plus, l'idée de cette "parade de la comédie humaine", peut-être une sorte d'engagement dans les textes de Nicola Sirkis, m'intéresse également. On verra bien. Voilà =)
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Dim 3 Fév 2013 - 18:08    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Voici une vidéo regroupant des extraits morceaux, certainement piochés sur un site quelconque de vente proposant quelques secondes de chaque piste. Wink

http://www.youtube.com/watch?v=fSxzEwkHf84


Perso, je n'ai écouté qu'une seule fois, sans grand intérêt. Je préfère attendre l'album, avec les pistes complètes, sans aucun préavis dû à quelques secondes.
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 241
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 28

MessagePosté le: Dim 3 Fév 2013 - 23:36    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Mon Dieu ce que je n'aime pas.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Les membres suivants remercient Unita pour ce message :
jolly jumper (04/02/13)
Revenir en haut
jolly jumper
Wax

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 2 696
Localisation: loire_ Rhône alpes
Sexe: Indogirl
Indosong: Electrastar
Âge: 27

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 13:38    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

  Shocked Moi non plus, sur l'ensemble des extraits, seuls deux me parlent de suite... mais bon, avec Indochine, il me faut plusieurs écoutes. Dans l'ensemble, Nicola ne m'a pas semblé très inspiré ni pour les paroles ni musicalement... ça m'a l'air très électro non? Et mon Dieu, l'anglais, il aurait pu le bosser un minimum... J'ai bien peur que la meilleure période soit derrière eux.
_________________
----En rêvant je pleure, en rêvant je souris, à la vie à la mort, puis je m'endors----
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 14:03    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Je rejoins totalement l'avis de jolly jumper, ont-ils fait le tour de leur créativité ?  Rolling Eyes
Il y en a aucune qui m'inspire, juste une qui m'attire l'oreille "Black City Parade".
Pas de renouveau pour ma part mais bon je préfère attendre l'album pour j'espère être agréablement surprise parce qu'il ne faut pas se fier à 30 secondes de chaque morceau
Mais je me dis qu'en concert ça va péter quand même, en live c'est jamais pareil
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 19:00    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Bonsoir à toutes et à tous !

Alors, je me suis tâté, pour savoir si j'allais ou non écouter ces extraits de 30 secondes de chaque piste de l'album à paraître... Et comme aujourd'hui (depuis minuit en fait) est sortit l'album sur I-Tunes (du moins il y est écoutable d'après ce que j'ai cru comprendre), mais que je ne veux pas y toucher tant que je ne l'aurai pas entre mes mains, je me suis dit que j'avais bien droit de visiter ta vidéo, Croc Blanc. Et donc, verdict ?

En essayant de repasser les pistes dans l'ordre de l'album :
- "Black City Ouverture", on reconnaît là le fameux teaseur 3 du film, celui qui m'avait le plus plut en fait, avec la voix de Chloé Delaume assez inaudible en fond (hormis un "notre faute, c'est d'y survivre"). Mais la qualité sonore générale de la vidéo est assez limitée, donc sans doute cela passera-t-il mieux sur le CD ;
- "Black City Parade", un côté électro qui me plaît bien. Ouais, cette seconde piste me motive bien, de l'Indochine comme j'avais envie d'en écouter, là ! Vivement la piste complète ;
- "College Boy", je ne suis pas conquis par la voix et les quelques paroles entendues. La musique musique me plaît assez, calme, mais le "claquement de main" m'énerve. J'espère qu'il sera moins mis en avant dans l'album ;
- "Memoria", rien à redire dessus, l'extrait me va bien, en plus, c'est un passage que j'aime assez ;
- "Le fond de l'air est rouge", les guitares sont lourdes, bien, mais là c'est trop peu pour que je puisse bien juger, en fait. En tout cas je ne suis pas conquis par cet extrait ;
- "Wuppertal", un morceau plus calme, plus doux, avec une voix mise en avant, et ça ma va. Ouais, même si je ne vois pas encore le lien avec la ville ou avec Pinabausch (le choix, peut-être), en tout cas j'en attend pas mal ;
- "Le Messie", là non plus je ne suis guère conquis. Mais les critiques des journalistes à ce propos m'avaient tellement enchantées que j'attends la version complète pour juger véritablement. Là aussi, je place beaucoup d'espoir dans cette chanson ;
- "Belfast", morceau moyen je dirais, qui pourrait sans doute faire un single, le morceau facile qui passe, simplement. Entraînant, en tout cas ;
- "Traffic Girl", la grosse collaboration de l'album. Je ne suis pas fan mais après, on jugera plus tard. Mais par rapport à "999" et "Les portes du soir", les deux anciennes participation de Lescop à l'aventure d'Indochine, je suis moins conquis ;
- "Thea Sonata", encore une fois j'en attends plus que ce qu'on a là. Je la vois comme une suite à "Bye bye Valentine", la chanson pour Théa présente dans La République des Meteors. On verra ;
- "Anyway", la chanson ne m'intéresse pas particulièrement, comme elle nous est présenté. En tout cas je trouve qu'on retrouve la petite pop asiatique des débuts, un bien ou un mal, on décidera plus tard ;
- "Nous Demain", ça remue pas mal, ça me séduit assez, la musique est assez travaillée à mon goût. Les mots on en reparlera. Le "bébé" de Sirkis a déjà fait son temps, alors bon ;
- "Kill Nico", j'aimais déjà la musique, mais ici elle est plus travaillée encore, alors ça me va encore mieux ! Les paroles, en revanche, ben... voilà quoi. Là je ne suis pas intéressé. J'espère que ça ira mieux en l'écoutant en CD ;
- "Europane (ou Le Dernier Bal)", un tout petit air de déjà vu dans la musique du début. On verra. Sur le Twitter de Sirkis, j'ai lu le commentaire de quelqu'un qui disait que cette chanson était sa préférée de l'album, et la faisait pleurer. Je ne sais pas. Là ce n'est pas du tout mon cas. mais 30 secondes, ce n'est pas beaucoup.

Voilà, j'ai finit mon petit inventaire. Je ne suis pas trop décidé, encore, sur la qualité de cet album à paraître dans 5 jours. Le côté rock qui était assez absent du précédent opus m'intéresse bien, de même que l'électro qui en ressort, et que j'osais espérer avec les rumeurs au sujet de la collaboration du groupe Air. Certains morceaux, en livrant à peine 30 secondes d'écoute, déjà captent mon attention. D'autres bien moins. Quoi qu'il en soit, on sait que beaucoup de pistes sont longues, plus de 5 minutes je crois, alors je ne jugerais pas trop sévèrement les morceaux qui me plaisent le moins, je préfère leur laisser toutes leurs chances. En tout cas j'attends avec beaucoup de hâte Lundi prochain, où, enfin, je pourrai aller me procurer Black City Parade.

J'espère donc beaucoup de chose du futur 12ème album... 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 21:40    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

J'ai écouté l'album entier plusieurs fois et je suis conquise y'a pas photo 
Mais *chut* car certains attendent le 11 Razz
Les membres suivants remercient Comateuze pour ce message :
linette (06/02/13)
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 22:04    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Haaaaaaaan ! J'ai tellement envie de l'écouter ! Comateuze tu me donnes encore plus envie ! ^^ Mais non, je dois attendre Lundi... en espérant que la box version Fnac ne soit pas à 100% épuisée. Enfin, tu me rassures pleinement, là, merci en quelque sorte =)  

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 23:11    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Après chacun ses goûts car certains sont pessimistes blablabla mais ils changeront vite d'avis en concert je pense  Wink
Bon courage pour l'attente, je ne pourrais pas tenir comme tu le fais !
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 01:08    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Et ben je me demande si je vais pouvoir tenir jusqu'au bout... J'ai vraiment envie, pour la plupart des chansons, de les écouter en version complète. Vraiment, elles me donnent tellement envie, dans la majorité ! "Black City Parade" me donne la pèche rien qu'avec un extrait de 30 secondes ! "Wuppetal" me fait déjà frissonner et m'émeut ! "Le Messie" quoique vraiment trop court se développe dans ma tête ! "Thea Sonata" attise ma curiosité ! "Nous demain" me fait remuer, je suis sûr que je danserai dessus ! "Kill Nico" me donne envie de chanter à tue-tête même sans connaître les paroles ! "Europane" m'inspire de la mélancolie...

Déjà là, par tranches de 30 secondes, l'album Black City Parade me donne envie de l'écouter, vraiment. J'ai juste envie de pouvoir l'écouter, quoi ! Mais bon... en CD... (principe de débile ! rah ! encore 5 jours !) Enfin... plus qu'à attendre. En écoutant quasi en boucle les extraits que voici. Peut-être que je craquerai d'ici Lundi prochain, ne serait-ce qu'un peu, si un ou plusieurs morceaux en viennent à être postés en vidéo sur Youtube. Je les écouterai peut-être alors.

Sinon, quelques questions sur l'album, si tu veux bien, Comateuze, puisque tu as eut le plaisir (et le mot est faible !) de le découvrir... Est-ce que, comme le disaient les médias et les membres du groupe, on a l'impression de changer d'univers à chaque chanson ? Est-ce un album nécessitant plusieurs écoutes, plusieurs visions ? Est-ce que l'image des villes s'impose dans la tête d'elle-même ? "Le Messie", chanson symbolisant New York je crois, est-elle "engagée", ou plutôt pleine de dérision (j'hésite entre les deux termes, mais ils me sont inspirés par le petit extrait) ? Ah... j'ai bien d'autres questions. Mais je vais m'arrêter là. Si jamais certains ne veulent pas voir ces réponses, peut-être pourrais-tu écrire sous spoiler, non ? =) Simple suggestion... Ou par MP si tu as des tas d'autres trucs à me dire (oui, même si je reste dans l'immédiat sur mes positions et ne souhaite pas écouter l'album, bien que je brûle de le faire, je suis plein de curiosité, et toute information de ta part pourra me plaire !) ! Voilà...

Bonne soirée !

Sinon, lien d'une vidéo, en fait la même que postée précédemment par toi, Croc Blanc, mais avec les 14 pistes ainsi survolées dans l'ordre de l'album. Pour plonger un peu plus dans Black City Parade tel qu'on l'aura bientôt. J'ai hâte d'en découvrir le son, l'univers, l'imagerie... le tout. Vivement Lundi prochain. Je sens que je vais sécher des cours malgré moi...
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 12:11    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Je me suis laissé aller à écouter 3 titres sur Youtube. Le fond de l'air est rouge ; Nous demain ; Traffic Girl.

Franchement pas convaincu pour le moment. Mais à voir par la suite. J'ai un peu peur, de ce que j'ai écouté que ces chansons soient trop creuses dans le sens où il n'y aurait plus grand chose à capter après les 2-3 premières écoutes...
Mais peut-être n'est-ce qu'une mauvaise 1ère impression, surtout que la qualité n'est pas extraordinaire, l'échantillonnage CD devrait arranger ça.

En tout cas, cet album ne devrait pas avoir de mal à faire mieux que le précédent, ou que Memoria, j'espère...
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 13:30    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Moi aussi, je me suis laissé aller à écouter quelques morceaux...

Dans un premier temps, "Le Messie", trouvé sur Youtube en très bonne qualité de son (voici le lien). Le morceau n'est peut-être pas tel que je l'attendais... Je n'ai pas trouvé, en fait, le "délire rock moderne" décrit par les médias. Dommage, ça m'intriguait fortement. J'aime bien, par exemple le fait qu'entre le début de la piste et la fin, on ai presque l'impression d'être passé d'une chanson à une autre, avec si peu de ressemblance. Je réécouterai plus tard, en version album, avec les paroles sont les yeux.

Ensuite, "Nous demain", parce que les 30 secondes m'avaient bien plus. "Juste le temps d'arracher le rêve", "les marchands de mort", "les marchands de rien", sont autant de petits bouts qui me plaisent. Et la chanson dans son ensemble, de sa musique à ses paroles (du moins ce que j'en comprends avec la qualité plutôt basse de la vidéo trouvée), me plaît. Pour ceux que ça intéresse, le lien. Sinon, on reconnaît là encore l'un des teaseurs, en plus agréable à entendre, teaseurs précurseurs de la sortie de l'album. C'est même la petite musique qui accompagnait la première vidéo. "Nous demain" pour premier extrait datant de cet été, je trouve ça... chouette. Le futur. Demain. Eux demain. Nous demain.

"Kill Nico", on connaissait déjà le morceau, alors ce n'est pas "de la triche" de l'écouter maintenant... J'aime bien la musique, mais pour les paroles je ne suis pas encore certains. J'écouterai plus en profondeur. D'autant plus que je ne les comprends pas vraiment, justement, ces paroles. Outre la mauvaise qualité du son, c'est peut-être la voix de Sirkis qui a des problèmes ici, aussi. On verra. Je suis en tout cas content de connaître ce que criait le chanteur par moment ! ("Souviens-toiiiiiiiii" mais il y aussi autre chose, peut-être "Qui vivra" ou "Kill me waaaaaah" à voir ^^).

"Wuppertal", taille énorme : 6 min 50. Une chanson qui vient radoucir le tout, pleine d'émotion je trouve, forte et belle. Une histoire de fil, d'avancer, de danser, de choix... Je ne sais pas trop, je l'écouterai plus en détail quand le moment viendra (Lundi... ♥). Mais je la trouve jolie et mélancolique à souhait, en tout cas.

Enfin (oui, je tiens ma promesse intérieure, Comateuze !), "Black City Parade". Parce que ça, en extrait, aille ça m'avait bien pincé ! J'ai eut diablement envie de l'écouter en entier. Et donc, c'est chose faite. Je trouve que ça fait une très bonne introduction à l'album, toute en force et en puissance. Que demander d'autre ? Sirkis avait déjà posté des textes bizarres sur son compte Twitter, extraits de chansons de l'album à tous les coups, et certaines viennent d'ici. Le refrain, ce que j'en comprends, me plaît bien ! ("I've got a way to see, I've got a way to me, Je t'emmènerai la nuit, Je t'enlèverai d'ici"). La chanson éponyme me plaît donc bien, sans tâche, je dirais ! Vraiment, j'y adhère déjà, elle est comme je les aime ! Sinon, on retrouve des sons du teaseur 3, en fait les mêmes que pour "Black Ouverture". Bref, dans la digne lignée des chansons portant le titre de l'album... A l'instar des autres pistes que j'ai écoutées, un format assez long, rien en-dessous de 5 minutes, j'en suis bien content.

Pour finir, je dirais qu'en live, cet album a de fortes chances d'être juste extra. Et auprès du public ? On revient à un son lourd, plus proche de Paradize que de La République des Meteors, peut-être un autre pavé dans la mare ? Je ne sais pas. Seul l'avenir nous le dira ♪

PS : Moi j'aime bien La République des Meteors, c'était un changement, un changement de registre et d'univers, de poids aussi... Pour moi, le 11ème album en est un très bon, et il clôturait à merveille la décennie 2000 si exceptionnelle pour le groupe. C'était un album d'une grande portée, qui pouvait toucher profondément les gens d'une autre manière que Paradize ou Alice & June qui eux exploraient les voies du mal-être (adolescent mais pas que). Même si plus personne ou presque n'a pu connaître les évènements des Guerres mondiales de La République, l'intensité de la plume de Sirkis était grandiose sur ce précédent opus, la douleur y était très présente. "La Lettre de Métal", "L World", "Le Dernier Jour", sont pour moi autant de morceaux qui transportaient le coeur très loin et très haut... Mais bon, je m'égare, nous ne sommes pas ici sur le sujet de La République des Meteors ! En tout cas, pour moi, Black City Parade s'annonce très bon ♪

PS2 : Désolé pour les éventuelles révélations qui en gênent certains... Si c'est trop embêtant, je glisserai des spoilers par-ci par-là, dites le moi Wink
    

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"


Dernière édition par Hell-or-Heaven le Sam 9 Fév 2013 - 00:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 17:21    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Hell-or-Heaven a écrit:
Sinon, quelques questions sur l'album, si tu veux bien, Comateuze, puisque tu as eut le plaisir (et le mot est faible !) de le découvrir... Est-ce que, comme le disaient les médias et les membres du groupe, on a l'impression de changer d'univers à chaque chanson ? Est-ce un album nécessitant plusieurs écoutes, plusieurs visions ? Est-ce que l'image des villes s'impose dans la tête d'elle-même ? "Le Messie", chanson symbolisant New York je crois, est-elle "engagée", ou plutôt pleine de dérision (j'hésite entre les deux termes, mais ils me sont inspirés par le petit extrait) ? Ah... j'ai bien d'autres questions. Mais je vais m'arrêter là. Si jamais certains ne veulent pas voir ces réponses, peut-être pourrais-tu écrire sous spoiler, non ? =) Simple suggestion... Ou par MP si tu as des tas d'autres trucs à me dire (oui, même si je reste dans l'immédiat sur mes positions et ne souhaite pas écouter l'album, bien que je brûle de le faire, je suis plein de curiosité, et toute information de ta part pourra me plaire !) ! Voilà...
 

Bon comme je constate que tu as cédé et écouter quelques morceaux, je ne sais pas si je dois te répondre ^^
Surtout que je ne l'ai écouté que quelques fois donc bon !

Changer d'univers je ne sais pas mais chaque chanson est pour moi, bien différente.
Personnellement non pour les villes, à part Traffic Girl où l'on entend une voix chinoise au début.

Après je suis désolée mais j'ai trop peu écouté l'album pour te répondre à des questions plus profondes ^^
De toute façon je pense que tu céderas et que d'ici Lundi tu écouteras toutes les chansons
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 18:34    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Comateuze a écrit:
De toute façon je pense que tu céderas et que d'ici Lundi tu écouteras toutes les chansons

Oh mais non mais non ! J'essaye de tenir et je suis à peu près certains que je tiendrai ! Tu verras ! ^^ Je me suis fixé comme limite maximale d'écouter moitié de l'album classique, soit 7 pistes (oui, car 14 pistes en comptant "Black Ouverture" =p). J'en suis à 6, avec "Memoria". Donc plus qu'une. A choisir, ce sera probablement "Le fond de l'air est rouge" (entre celle-ci et "Thea Sonata", laquelle me conseilles-tu, Comateuze ?)... Mais après, je m'accrocherai et je m'arrêterai là ! En tout cas je n'ai cessé d'avoir en tête la chanson éponyme depuis ce midi. Elle rentre facilement !

En effet, tu n'es plus obligée de me répondre ^^ Merci tout de même. Mais bon, en fait, c'est quand j'ai vu que Croc Blanc avait écouté quelques morceaux que je n'ai pas pu résister... J'aurais pu me contenter des extraits de 30 secondes mais j'avais vraiment envie en fait !

Sinon, je recherche des places pour le Zénith de Nancy le 21.02 (justement, écouter des bouts de l'album ne m'a que plus encore donné envie d'assister aux concerts, et bien que j'ai déjà une place pour Dijon en Octobre je crois, je voulais LE premier concert de la tournée !). Il y en a d'occasion sur Internet à partir de 80€... Je trouve ça honteux, en fait, de revendre à un tel prix des places achetées 35€. Enfin, "c'est le business". Bref !
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 18:40    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Le fond de l'air est rouge  Okay

J'ai regardé sur Leboncoin et la première annonce sur laquelle je suis tombée c'est 35 euros !
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 19:45    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Bien alors c'est celle-ci que je tenterai =) Je finis déjà "Black City Parade" Wink

Je suis passé sur le bon coin et j'ai trouvé deux places au prix d'origine, j'ai envoyé un mail mais le mec n'a toujours pas répondu... (je ne suis pas très patient en fait ^^). Donc je vais faire le tour de plusieurs offres sur ce site et demander à plein de monde. Là c'est la crise, je VEUX une (ou deux) place(s) quoi ^^
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Comateuze
Un jour dans notre vie

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2009
Messages: 1 952
Localisation: Lille
Sexe: Indogirl
Indosong: College Boy
Âge: 26

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 20:42    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Oui je te comprends car je recherche une seconde place pour Lille et dur dur ^^"
Bonne écoute !
Revenir en haut
Ariane-Solal
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 63
Localisation: Lyon
Sexe: Indogirl
Indosong: Venus
Âge: 21

MessagePosté le: Sam 9 Fév 2013 - 17:20    Sujet du message: Black City Parade, l'album Répondre en citant

Hé bien, personne n'a réussi ici à trouver l'album en avance dans les magasins ou dans sa boiboite aux lettres et n'a envie de partager ses impressions ? Razz
Je vais attendre lundi pour poster mon avis, mais j'ai déjà juste envie de dire :
bordel de m*** j'avais oublié à quel point je pouvais profondément aimer Indo. A quel point c'est une part de moi et de ma vie.
_________________
Et vous m'oubliez
Et passent les nuées
J'aimerais pour si longtemps
Vos absences et le vent
Et nous
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:24    Sujet du message: Black City Parade, l'album

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Indotalk -> L'Indomusique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com