Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Le fond de l'air est rouge

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Indotalk -> L'Indomusique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Dim 3 Mar 2013 - 21:19    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Allez, j'ose créer un topic pour cette chanson qui semble clairement faire la quasi-unanimité, du moins par ici.

Je ne vais pas me lancer dans mon interprétation des paroles, déjà parce que je n'ai pas envie, et d'autres le feront sans doute mieux que moi. N'est-ce pas, Hell-or-Heaven ? ^^

Je dirais juste que même si à la 1ère écoute sur Youtube, elle ne m'a pas marqué, une fois mis le CD dans la chaîne hi-fi, le tout début prend une autre ampleur (merci le bon ampli et les bonnes enceintes !).
Ces "ouuuuuh ouh ouh ouh ouh ouuuuh" restent instantanément gravés en soi, et sont drôlement agréables. Je ne sais pas si c'est une femme qui les fait, ou si c'est un choeur, mais je trouve ça beau. Un peu timide, mais affirmé en même temps, j'aime. Very Happy


Globalement, la chanson ne souffre pas trop d'incompréhensions ou de longueurs, ce qui la démarque assez de ses frères et soeurs de l'album. Niveau paroles, y'a de jolies choses ("... et puis la nuit, à défier le ciel et tous ses oiseaux..." ; "... nous marcherons ensembles, nous les mauvais anges, nous les refusés..." ...), ce qui encore une fois démarque cette piste des autres de l'album. Laughing

A noter également que c'est une des rares fois où l'on a un prénom masculin dans une chanson d'Indochine. ^^


Et sinon, c'est con, mais de 0'45 à 0'58 , quand il chante "Je reste ici, avec toi" et ""Je reste ici, dans le rouge", sur le "avec toi" et "dans le rouge", il le fait de façon hyper sexy, je trouve. Et ça me fait... ben l'effet qui va avec.
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Klooo
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 5 096
Localisation: Lyon / Briançon.
Sexe: Indogirl
Âge: 26

MessagePosté le: Dim 3 Mar 2013 - 22:02    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Il m'a fallu quelques écoutes pour me dire "ah mais en fait, cette chanson, c'est une tuerie ! ". Maintenant, je la trouve parfaite. D'ailleurs, quand j'écoute l'album, je pars souvent de là (les chansons précédentes ne m'attirant pas plus que ça, exception fait de College Boy).

Je pense qu'on peut considérer cette chanson comme une sorte d'hymne, ce qu'elle se veut d'ailleurs sans doute être. Un hymne pour ces étudiants révoltés du "printemps érable" québecois, mais aussi pour toutes les personnes qui se battent pour des idées ? Les paroles "nous marcherons ensemble, nous les mauvais anges, nous les refusés" me semblent aller dans ce sens.

Pourtant, la chanson a aussi un aspect plus intimiste - l'emploi des deux prénoms le montre bien.

Je n'accroche pas tellement aux "ouh ouhouhou ouhouuu", pour ma part. Le reste, en revanche...

"Toi, là-haut... à tous nos vaisseaux le jour sera beau" est, malgré la formulation peu commune de la phrase (ce qui ne me choque pas du tout, ici), un passage très fort, je trouve. A vrai dire, quand je l'entends, j'ai en tête des images de centaines de bateaux type caravelles naviguant dans l'espace, entre les planètes, avec des dizaines de milliers de personnes à leur bord, en route pour... pour un endroit où ils construiront une vie telle qu'ils la souhaitent. Embarassed

Le fait que cette chanson soit loin d'être monotone (on monte en puissance entre les couplets, les refrains sont coupés en deux parties toutes deux très puissantes à leur façon, que ce soit au niveau des paroles ou de la musique...) ne peut qu'ajouter à la force qu'elle a.


C'est typiquement le genre de chanson qui doit pouvoir susciter des émotions incroyables en concert. Sur un refrain pareil, la salle peut ne plus former qu'une immense âme qui vit à l'unisson et... Je m'emporte.


Sinon, au niveau du titre, je viens de voir qu'il se rapportait (une fois de plus) à un film, ici réalisé par Chris Marker en 1977. Je ne sais pas si Nicola ou autre l'a évoqué, je n'ai pas lu ou vu toutes les interviews... Voici en tout cas quelques éléments sur le film en question : http://www.critikat.com/Le-fond-de-l-air-est-rouge,4494.html. Film d'archives traitant de mai 68 et de "l'après".



le croc blanc de konoha a écrit:
Et sinon, c'est con, mais de 0'45 à 0'58 , quand il chante "Je reste ici, avec toi" et ""Je reste ici, dans le rouge", sur le "avec toi" et "dans le rouge", il le fait de façon hyper sexy, je trouve. Et ça me fait... ben l'effet qui va avec.


C'est vrai qu'il est sexy, ce passage. Okay
_________________
"Apprendre à un enfant à ne pas marcher sur une chenille est aussi précieux pour l'enfant que pour la chenille." - Bradley Miller.
Revenir en haut
ChLo
Alice & June

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2007
Messages: 7 556
Localisation: Genève
Sexe: Indogirl
Indosong: Le grand soir
Âge: 26

MessagePosté le: Lun 4 Mar 2013 - 18:00    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Tout pareil que toi, Croc blanc. J'ai eu immédiatement un gros coup de cœur pour cette chanson. Et les envolées lyriques de Nico sur le passage que tu as cité je plussoie, wouahou. Ca faisait longtemps que sa voix ne m'avait pas fait cet effet-là, elle est juste parfaite à ce moment-là. J'aimerais beaucoup l'entendre en live, ça doit être magique...

Et pareil pour les paroles, elles me parlent particulièrement (c'est même peut-être la seule chanson qui me parle vraiment sur cet album...), j'aime beaucoup.

Illustration de mon amour pour cette chanson : depuis que j'ai l'album, j'ai écouté chaque chanson en moyenne 6-7 fois, sauf Le fond de l'air est rouge que j'ai écouté 32 fois. A côté, mon 2ème coup de cœur, Salomé, n'a tourné que 16 fois... (bon c'est basé sur les statistiques iTunes qui ne prennent en compte que les morceaux écoutés du début à la fin, mais ça donne un aperçu quand même^^)
_________________
« Want you so bad I can taste it
But you're nowhere to be found
I'll take a drug to replace it
Or put me in the ground »

Placebo
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Mar 5 Mar 2013 - 04:05    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Comme je l'avais dit dans le topic "black city parade", je trouvais au début cette chanson un peu décousu. Mais maintenant que je suis familiarisé avec, ça ne me le fait plus.

Pour ce qui est des paroles, je retiens surtout  "nous marcherons ensemble, nous les mauvais anges, nous les refusés", parce que c'est tout simplement celles que j'arrive le mieux à comprendre, par rapport à ce de quoi parle le morceau (les révoltes étudiantes au québec donc).

Déjà le tout tout début du morceau me fait penser à mire-live, ce qui est un point très positif.

Mon passage musicale préféré du  morceau, c'est celui  pendant lequel nicola chante
"Et Johnny sourit à des cirques purs et la bible entre ses mains
Mais Kelly panique la voix mécanique et les miliciens du soir
La négative que tu crois alors dis-moi pourquoi"

Parce qu'on assiste à une renaissance musicale  du tout début du morceau mais avec les percussions en plus (ce que je ressens comme une montée en puissance), ce qui je trouve, confère au passage une grande intensité.

Sinon j'aime beaucoup la guitare bien lourde qui succède le "gimme gimme gimmme gimme why", ça me fait penser à une explosion succédant le trop plein d'un contenu quelconque contenu dans un contenant quelconque. Laughing

De manière globale pour moi, ce qui est un pur plaisir, sans discontinuités, ce sont les percussions bien puissantes (depuis leur apparition jusqu'à la fin du morceau). Je trouve que la batterie n'avait pas été autant à l'honneur depuis "black page". =)
Klooo a écrit:


Sinon, au niveau du titre, je viens de voir qu'il se rapportait (une fois de plus) à un film, ici réalisé par Chris Marker en 1977. Je ne sais pas si Nicola ou autre l'a évoqué, je n'ai pas lu ou vu toutes les interviews... Voici en tout cas quelques éléments sur le film en question : http://www.critikat.com/Le-fond-de-l-air-est-rouge,4494.html. Film d'archives traitant de mai 68 et de "l'après".


Ah oui effectivement. Je me souviens que quand j'avais vu la tracklist, j'avais tapé "le fond de l'air est rouge" sur internet et que j'avais trouvé ça.


Sinon pour les paroles  que je ne comprends pas, je place aussi mes espoirs en "Hell-or-heaven", qui est un peu "le messie" ( ) quand il s'agit de commenter et d'interpréter  en détail et avec un infatigable enthousiasme, des chansons, des livres, et des films! Very Happy    En tout cas je trouve que ça a été le cas, jusqu'à maintenant. Mr. Green
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mar 5 Mar 2013 - 13:00    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Ah, je suis rassuré, je ne suis pas le seul à trouver ça excitant, le passage que j'ai cité. Laughing


@ Maxime : c'est vrai que la batterie est assez présente, sans être pour autant abrutissant, c'est agréable. Razz
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 6 Mar 2013 - 13:18    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous.

Et bien, d'entrée de jeu, que d'éloges à mon égard, merci beaucoup à vous, ça me fait rougir ! Bon, alors je vais répéter un peu ce que j'avais déjà pu dire sur le morceau, ce qu'on en sait de façon officielle et ce que je me dis, ce que je fantasme dessus. En fait je ne fais que tenter de faire coller le texte avec mes idées, donc c'est loin d'être une science exacte, mais c'est plutôt... une suggestion. Un ensemble d'idées pour analyser un tant soit peu le texte, et pour essayer de comprendre au mieux les mots de Sirkis et toutes les histoires qui voguent à travers ses chansons.
 

Avec "Le fond de l'air est rouge", déjà, commençons par le titre. Sur son compte Twitter, Nicola Sirkis avait, il y a pas mal de temps déjà, balancé un jour une phrase, à l'époque où il laissait glisser des phrases extraites de chansons (ce que nous ne savions pas forcément à ce moment-là mais qu'on peut deviner maintenant). C'était tout simplement le titre de cette chanson, en fait. J'avais demandé à mon ami Google ce qu'il pouvait me dire là-dessus et j'étais tombé, comme tout le monde, sur le film de Chris Marker, de 1977, sur les "évènements de Mai 68" et sur ce qu'il s'est passé ensuite.

Alors, on sait avec Kissing My Songs que le chanteur note dans l'un de ses fidèles et éternels carnets noirs absolument tout ce qui peut lui passer par la tête, tout ce qui attire son attention, ce qui lui plaît, etc. C'est pourquoi "Les Moissons du Ciel", film du grand maître Terrence Malick, s'est retrouvé à être le nom de l'une de ses chansons, juste parce qu'il trouvait très beau le titre (mais il a dit regretter cela, car avec le recul, il aurait préféré en faire le nom d'un album). C'est pourquoi dans le morceau "Crash Me" on a deux titres de films (de qui ? tiens, comme par hasard, de Chris Marker eux aussi !), "La jetée" et "Sans soleil" qui se succèdent comme ça. Où encore, "Savoure le Rouge", citation d'une biographie d'Egon Schiele.

Parfois, donc, le titre est juste choisi pour sa consonance ou parce qu'il plaît visuellement ou émotionnellement à Sirkis, et parfois il est choisit parce qu'il apporte réellement un fond au morceau (le jeu de mot n'était pas voulu...). Ici je pense que c'est le cas. Cette chanson ne parle certes pas de Mai 68, mais tout de même elle a pour thème les révolutions étudiantes, ici au Québec. Ca on l'a appris dans une des interviews autour de l'album, je crois. "Le fond de l'air est rouge", ce titre donne donc une piste sur le sens de la chanson, je pense.

Je n'ai pas envie d'étudier chaque ligne de texte, ni l'envie ni le temps, mais je vais prendre le sens général et les mots employés. Tout d'abord, les deux prénoms. Comme vous l'avez fait remarquer, un prénom masculin dans une chanson d'Indochine, ce n'est pas très très courant. Ca va peut-être donner un côté unique à ce morceau ? Au pire... on s'en fout. Johnny est choisit, et c'est peut-être un pied-de-nez à notre Johnny Hallyday national, LA star Française (enfin plutôt Belge et Suisse... j'espère que vous avez vu l'ironie =p). Mais je ne sais pas, car la chanson ne porte pas de critique. Alors, quand on associe Johnny et Kelly, on obtient Johnny Kelly (remarquable, me direz-vous). Et là, il s'agit d'un batteur américain. Personnellement, je ne le connais pas, mais le groupe a des références musicales très variées et parfois méconnues du grand public, donc ce pourrait être une référence voulue.

On stoppe là avec les prénoms, car ils n'apportent pas grand chose à la chanson je pense, je crois qu'aucune Kelly ni aucun Johnny célèbres ne participèrent aux révolutions étudiées ici. Peut-être sont-ce juste des prénoms assez courant au Québec ? Aucune idée...

Donc, pour la suite, outre quelques ponts comme l'évocation des "miliciens du soir" (les révolutions québecoises ayant été des manifestations nocturnes pour beaucoup), on ne trace pas nécessairement directement le parallèle avec le thème du morceau. En fait, on parle beaucoup d'ange, de vaisseaux, de cieux... C'est un peu énigmatique tout ça. Je pense simplement que le ciel est ici une grosse métaphore. En fait, pour moi, "Vous là-haut", cet hypothétique dieu décrié ici, à qui l'on dit que le jour sera beau, ce serait l'institution. Le gouvernement alors en place au Québec. "Les mauvais anges, [...] les refusés", ce seraient ces étudiants révoltés qui manifestaient encore et encore, pour faire valoir leurs droits. Et "Tous les vaisseaux", ce seraient les légions de jeunes québecois qui défilaient dans les rues. J'ai aussi de belles images de bateaux dans le ciel, je crois que c'est commun à beaucoup de monde ici ! Et je pense que cela peut conférer un double-sens total à la chanson. Peut-être un jour m'attarderai-je à faire une étude plus complète, plus construite comme les autres, mais là je n'ai pas le temps.

Simplement, voilà, je pense que malgré ces mots renvoyés aux anges, avec un côté un petit peu biblique, et cette histoire d'amour entre Johnny et Kelly au milieu du tumulte d'un monde qui bouge, c'est une autre lecture possible d'une chanson dont le thème principale est celui du Printemps érable. Le livret des paroles corrobore mes propos, puisque une photo de ces révoltes orne les pages à côté de ce texte-ci. Voilà-voilà...

En tout cas je trouve que cette chanson a un potentiel tubesque assez énorme. Encore un slogan, un hymne, que l'on peut compter dans les rangs des morceaux d'Indochine. Quelque chose de géant. Ca entre dans la tête et ça n'en sort plus, ou pas facilement. Comme pour les vieux tubes, comme pour "Belle & Sebastian", comme pour bien d'autres, on a un refrain entêtant et puissant au possible. Enorme !

A bientôt donc, pour compléter tout ça ! ^^
 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Ariane-Solal
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 63
Localisation: Lyon
Sexe: Indogirl
Indosong: Venus
Âge: 21

MessagePosté le: Sam 9 Mar 2013 - 14:25    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Bonne nouvelle : la chanson a été entendue aux répétitions au concert d'Albi. Ce qui signifie qu'elle sera bien présente sur la tournée    !!!!!
_________________
Et vous m'oubliez
Et passent les nuées
J'aimerais pour si longtemps
Vos absences et le vent
Et nous
Les membres suivants remercient Ariane-Solal pour ce message :
Unita (11/03/13)
Revenir en haut
viet-nam
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1
Âge: 23

MessagePosté le: Sam 16 Mar 2013 - 16:30    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Klooo a écrit:
 Un hymne pour ces étudiants révoltés du "printemps érable" québecois, mais aussi pour toutes les personnes qui se battent pour des idées ? Les paroles "nous marcherons ensemble, nous les mauvais anges, nous les refusés" me semblent aller dans ce sens.

Pas sûr qu'il y fasse référence, peut-être, et chacun peut interpréter à sa façon.

Indochine
, de par son nom, renvoie d'abord, en matière de combat, à la guerre du Vietnam, et à une sorte d'union hybride.

Le Fond de l'air est rouge, le film de Chris Marker (de son vrai nom C-F Bouche-Villeneuve), est sorti en 1977 (puis repris en 1988), date du début de la guerre du Cambodge. Il renvoie à la période des révoltes de la jeunesse depuis 1967 (et en particulier 1968), plus ou moins mythifiées. Dans son doc La 6e Face du Pentagone, le réalisateur fait référence à un épisode légendaire de la fille à la fleur, qui aurait eu lieu le 21 octobre 1967 http://www.oratoiredulouvre.fr/evangile-et-liberte/la-fille-a-la-Fleur-de-Marc-Riboud.html
La jeune femme (Jane Rose Kasmir) symbolisa alors la petitesse de l'humain face à la machine de guerre, celle du pouvoir. D'autres figures s'en rapprochent (ex. http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12630)
L’individu face à l’armée. L’amour face à la guerre... David contre Goliath. Et dans ces cas de figure, la sympathie de l’observateur va toujours au plus faible.


Mais ça se trouve, ça n'a rien à voir avec ça et ça n'est qu'un clin-d’œil. En effet, la chanson parle d'une action comune qui agirait de nuit. Quant aux prénoms choisis par Nicola Sirkis, ils ne semblent renvoyer qu'à son vécu ou à son imaginaire.


S'il lui arrive de paniquer, «Kelly sourit», elle ne verse même pas ces larmes de Jane face aux miliciens. Ça n'est donc pas du tout le même point de vue que pour la référence à 1967; il y a plus de confiance, de force intérieure mais aussi une certaine légèreté.

C'est pourtant l'histoire d'une séparation («Kelly est partie»), qui intervient après une histoire d'amour échouée, pour la première fois d'ailleurs. On peut donc supposer que les personnages sont jeunes. Les deux portraits ont en effet des comportement opposés: lorsqu'elle sourit, il panique et lorsqu'elle panique, lui sourit. «La Bible entre ses mains» peut faire référence à un engagement idéologique missionnaire, qui explique la séparation. Du coup, ne restent que Johnny et «moi», c'est-à-dire n'importe qui: chacun-e peut se projeter dans cette relation. On peut imaginer l'existence d'un trio qui se serait scindé. «Je resterai avec toi qu'importe qu'ils salissent»: je ne chercherai pas à lutter contre ceux-là qui nous salissent, je m'inscrirai «dans le rouge», c'est-à-dire dans l'action engagée.

Ainsi, «les mauvais anges d'un autre baiser» peut faire référence à une situation honnie, rejetée par Kelly (qui en effet tient une Bible!), comme par exemple une relation de même sexe. Cette chanson s'investirait donc d'un discours contre les textes d'une religion monothéiste, faite de «cirques purs» (puritains).

Les «mauvais anges» peut correspondre à une stigmatisation imprimée par le rejet puritain; les deux personnages (soit «moi» et Johnny) se sentent en effet «refusés», mais ils marcheront, défileront pour affirmer leur particularité: c'est «un autre baiser» qui les fonde, refusé par de sombres puissances, soit... un baiser de même sexe? Qu'imaginer d'autre? «La vie ne nous touchera pas», peut signifier nous échapperons aux pressions sociales.

Le refrain introduit l'idée d'une lutte, du moins d'une résistance: «à défier le ciel et tous les drapeaux». Il s'agit d'une résistance à la fois opposée aux nationalismes et aux représentants hiérarchiques supérieurs («le ciel», dieu monothéiste ou élu divinisé), à cet «en-haut» aliénant (les oiseaux fait penser à oiseaux de malheur mais aussi aux entités extra-terrestres, in-humaines). Pourtant, Kelly vise aussi, par son action, à lutter contre le technicisme, contre le pouvoir de la grande machine (elle panique à «la voix mécanique» et ses miliciens du soi, et on peut penser à 1984).

L'opposition marquée entre les activités diurnes et nocturnes paraît assez mystérieuse. Le jour est «rouge», ce qui renvoie à un activisme en résistance, accompagné de «nos» vaisseaux, et on peut se demander lesquels. Ces vaisseaux pourraient renvoyer à des réseaux sociaux or ils sont «là-haut», donc il s'agit vraiment d'une réalité spatialisée. Ça peut être une allégorie de mouvements unitaires qui défient ciels et mers.
Puisque le texte invite en effet un thème marin (la vague, le vaisseau, les marins du trafic) et l'idée de verticalité, on peut imaginer l'existence d'un monde séparé en deux, entre un en-bas et un en-haut, avec par exemple une vie souterraine sinon underground, d'où une résistance agirait de nuit (comme dans «V»). Par rapport à des situations dystopiques du type de celles exposées dans 2084 de Chris Marker ou, pire, dans THX 1138, cette chanson insuffle un espoir certain de renversement de situation.

Mais on peut imaginer bien des choses. Quoiqu'il en soit, malgré une histoire de division et de séparation incomprise, qui interroge («why»), c'est un appel optimiste à la résistance contre l'oppression.
Revenir en haut
Hell-or-Heaven
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 383
Localisation: Nancy
Sexe: Indoboy
Indosong: Sur les toits du monde
Âge: 22

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2013 - 17:59    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Bonsoir à toutes et à tous.


Comme tu dis, viet-nam, chacun peut interpréter le morceau et ses paroles à sa façon, ce que nous faisons d'ailleurs bien souvent ici. Néanmoins, mon avis prenait surtout en compte ce que Sirkis avait déjà dit sur le morceau, qui se référait aux évènements du Printemps Erable, agrémenté par la photo de jeunes étudiants québecois tout de rouge vêtu faisant un concert de casseroles dans les rues, photo illustrant le texte du présent morceau dans le livret de paroles de l'album Black City Parade. De plus, dans je ne sais plus quelle interview que j'ai regardé tout récemment (peut-être bien celle par Penelope McQuade pour radio-canada il y a une ou deux semaines), il parle des origines de "Le fond de l'air est rouge", de Chris Marker et de son film éponyme, ainsi que des révoltes étudiantes de 2011. 

 
Enfin bref ! Je venais ici pour dire que, pour ceux qui ne le savaient pas encore, la chanson a connu sa première en live, naturellement et il fallait s'y attendre, à Montréal ce 24 Mai au Centre Bell. D'ailleurs, Sirkis l'a bien dit, c'était la première fois qu'ils l'interprétaient en public. Il fait un petit discours d'introduction mais je n'ai pas trop compris ce qu'il disait (j'ai pas trop cherché à comprendre en fait). Bon ben comme on se le disait tous, je crois qu'en concert elle détonne pas mal. Voici un petit lien pour une vidéo d'assez bonne qualité sonore où vous pourrez profiter du morceau en live. 

 
Voilà, bonne soirée tout le monde. 

_________________
"You whish on stars sealed in the sidewalk
Cause money can't buy the ones above us
You ride with sadness inside your jeans
Lost in some dreams that have the size of the TV screen..."

AaRON - "Ride On"
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2014 - 12:28    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Up.


Juste pour dire que j'aime particulièrement chanter "le fond de l'air est rouge" dans le répertoire d'indo, c'est l'une des chansons sur laquelle je suis assez satisfait de ma voix sur toute la durée du morceau. Smile
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Les membres suivants remercient Maxime pour ce message :
Hell-or-Heaven (23/09/14)
Revenir en haut
Queen Paramount
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2014
Messages: 169
Localisation: Paradize
Sexe: Indogirl
Indosong: Morphine
Âge: 14

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2014 - 18:13    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Un peu pareil pour moi Very Happy ! Sauf au début ou c'est un peu trop grave pour moi, mais j'y travaille.
_________________
A room within a room
A door behind a door
Touch, where do you lead ?
I need something more
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2014 - 19:16    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Queen Paramount a écrit:
Un peu pareil pour moi Very Happy ! Sauf au début ou c'est un peu trop grave pour moi, mais j'y travaille.


Moi non plus je ne peux pas le faire en grave le début( de "kelly sourit" à "défilée de nuit", je le fais plutôt en aigu du coup.)

Du coup j'alterne les aigus et les graves et ça fait peut-être un peu bizarre. x)

Enfin bon je ne vais pas poursuivre plus loin le hors sujet, mais on peut en parler par mp si tu veux. Wink
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Queen Paramount
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2014
Messages: 169
Localisation: Paradize
Sexe: Indogirl
Indosong: Morphine
Âge: 14

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 14:06    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge Répondre en citant

Maxime a écrit:
Queen Paramount a écrit:
Un peu pareil pour moi Very Happy ! Sauf au début ou c'est un peu trop grave pour moi, mais j'y travaille.



Moi non plus je ne peux pas le faire en grave le début( de "kelly sourit" à "défilée de nuit", je le fais plutôt en aigu du coup.)

Du coup j'alterne les aigus et les graves et ça fait peut-être un peu bizarre. x)

Enfin bon je ne vais pas poursuivre plus loin le hors sujet, mais on peut en parler par mp si tu veux. Wink


Pareil   ! Et si tu veux pour le MP, pour pourra parler de nos indosongs (et de nos performances en chant Very Happy) ~
_________________
A room within a room
A door behind a door
Touch, where do you lead ?
I need something more
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:35    Sujet du message: Le fond de l'air est rouge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Indotalk -> L'Indomusique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com