Indotalk Index du Forum

Indotalk
Le forum sur Indochine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Pour information 


Viens annoncer ta présence aux concerts, pour revoir les anciens et faire la rencontre de membres du forum: c'est par ici que ça se passe.
Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Sam 30 Mar 2013 - 13:03    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Je me suis intéressée à cette boisson parce que je suis tombée sur une vidéo qui m'intriguait. Elle prétendait donner la véritable formule du soda et divulguer des informations tenues secrètes jusqu'à maintenant. Je vous conseille vraiment ce reportage parce que c'est notre devoir de nous informer pour informer la génération suivante... il y a des signes qui ne trompent pas sur les méfaits de la boisson: obésité, accidents cardiovasculaires, diabète... et ce n'est pas les recette Zéro ou Light qui y changeront quelque chose car les chercheurs n'ont pas assez de recul critique sur les données actuelles pour dire ce que l'aspartame fait vraiment à notre organisme.

Loin de moi l'idée de diaboliser le Coca car j'en bois toujours après avoir visionné ce reportage mais être un consommateur informé et consentant est un sentiment bien différent d'un consommateur passif.

J'ai créé un topic en rapport à cette vidéo car je crois vraiment qu'il y a matière à débattre, notamment sur l'épisode au Mexique qui est vraiment choquant. Je n'en dis pas plus car je désirerais que vous vo0us en fassiez votre propre idée et je ne veux pas influencer votre opinion.


_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Sam 30 Mar 2013 - 19:52    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Une question que je me pose c'est: en quoi l'ingrédient secret permet-il au groupe coca-cola d'améliorer ses ventes? (je ne vois aucune autre raison pour laquelle ils utiliseraient un ingrédient particulier, et secret en l'occurrence.)

L'idée que, cet ingrédient secret donne un goût particulier à la boisson, qui la différencierait de ses concurrentes, me semble improbable. Des expériences montrent que, globalement:
-si on donne un verre de coca à quelqu'un sans lui dire que c'est du coca, puis un verre de pepsi à quelqu'un sans lui dire que c'est du pepsi, la personne dira qu'elle a préféré le pepsi
-si on donne un verre de coca à quelqu'un en lui disant que c'est du coca, et un verre de pepsi en lui disant que c'est du pepsi, la personne dira qu'elle a préféré le coca.  Selon ces expériences, si les gens choisissent  majoritairement coca plutôt que  pepsi, ce  n'est donc pas du fait du contenu du coca cola en lui-même.
Il n'y a pas dans le pepsi un ingrédient secret je crois (si? ). Dès lors, s'il n'y en a pas, il faut se poser la question suivante:
Si désormais, on vendait du pepsi en faisant croire que c'est du coca(et qu'il n'y aurait plus du tout de coca cola, mais que du pepsi déguisé en coca), est-ce que sur du long terme, les ventes de ce  faux coca égalerait les ventes précédentes, du vrai coca?  Si l'on part du principe que coca cola, ne dévoile pas l'ingrédient secret au grand public, avant tout  pour ne pas que ses concurrents en fasse aussi usage, on part de l'idée  sans doute, que cet ingrédient secret y est pour quelque chose dans le chiffre d'affaire  de coca cola.

 
Je n'arrive pas à comprendre qu'elle est l'intérêt pour coca, de cet ingrédient secret. Peut-être peut-on supposer, que la substance inconnue crée une dépendance supplémentaire, en plus de celle au sucre? Il me semble en tout cas  que, l'entretien du mystère n'est pour eux pas une bonne chose d'un point de vue marketing (<- dès lors, quoi dans l'ingrédient secret , peut bien justifier le fait que le silence ne joue pas en la faveur de la marque d'un point de vue marketing?). Et, je suis peu enclin à penser que ce mystère, générerait une fascination qui conférerait une sympathie pour la marque (supposition qu'il ne faut peut-être pas écarter totalement).

Une autre question que je me pose, c'est: des scientifiques ne peuvent-ils pas faire une analyse du coca et en déceler tout les composants une bonne fois pour toute?




A titre personnel, je me moque des effets néfastes du coca, étant donné que j'en bois relativement peu, et que, je me moque de réduire mon espérance de vie, fut-ce d'une ou de deux décennies (de toute façon, le futur sera merdique, donc osef ).

Cela étant, force est de constater évidemment, que pour certaines personnes, c'est problématique dans l'immédiat (c'est plus ou moins problématique dans l'immédiat selon la proportion de coca absorbé sur un(e) jour/semaine/mois/...).  Au mexique (comme je l'ai appris dans ce reportage), mais aussi aux état-unis parfois, le coca est moins cher que l'eau (dans certains restaurants américain, le coca est même gratuit, et l'eau, elle,  est payante). Ce qui est une aberration totale! Un produit de première nécessité (qui répond à au moins un des  besoins primaires), devrait toujours être moins cher qu'un produit du tertiaire.
En plus, l'addiction a coca cola, est d'autant plus forte qu'on a commencé à en boire beaucoup en étant jeune. L'évidence est bien sur de dire "ne donnez pas trop de coca aux enfants", mais comment faire, lorsque le coca est moins cher que l'eau et qu'on a peu de moyens? C'est l'équation impossible.
 L'évidence est de dire qu'une boisson sucré devrait toujours être plus cher que de l'eau (et aussi à mon avis, que l'eau devrait coûter plus ou moins cher selon l'usage qui en est fait, mais ça c'est un autre sujet).
Sinon, je ne savais rien, de l’oppression de coca cola sur les habitants du mexique, qui est une forme de colonisation.  Évidemment, je pense que le groupe devrait être trainé en justice, pour ça.


(Après avoir lu ce qui va suivre, des gens auront envie de me taper très très fort, mais osef Mr. Green )
Sinon, si vous voulez continuer à boire du coca mais que vous condamnez ce genre d'action criminelle de la part de coca cola(voler de l'eau donc), y'a pas 36 solutions: soit vous achetez une autre marque de soda proche du coca,  (qui est moins criminelle), soit vous continuez à boire ZE   Coca Cola, mais plutôt que de l'acheter, vous le volez.   Ce qui je trouve,  n'est pas grave en soi. En fait j'irais  même  jusqu'à dire que voler du coca cola , est une option  moralement valable -> l'entreprise coca cola vole de l'eau au Mexique, alors je ne vois pas pourquoi il faudrait avoir des scrupules à voler celui qui vole (surtout quand l'entreprise en question se fait des milliards et qu'on sait très bien que de toute façon, ils ne seront pas sur la paille). 
Je pense que le boycottage strictement légale n'est jamais très utile. Tandis que ne pas acheter du coca, mais en plus en voler, permet non seulement de ne pas contribuer à ce que la marque augmente son chiffre d'affaire, mais permet en plus, de lui faire perdre de la marchandise, ce qui est plus efficace. Je considère que, si l'on trouve qu'une entreprise commet des actions immorales, on peut légitimement,  lui être humblement, à échelle personnelle, concrètement nuisible. (Ce qui reste le meilleur moyen d'exercer une pression. On sait très bien que, même si on rencontrait le directeur de coca et qu'on lui disait "mais, vous ne trouvez pas ça malhonnête et illégitime  quand même, ce que vous faites?" il n'en aurait  absolument rien à faire.)
Je ne suis pas en train de dire que la fin justifie systématiquement les moyens, mais simplement qu'on a pas à se comporter de manière particulièrement juste, face à un groupe qui ne l'est pas et qui détient en plus, un  pouvoir relativement important. En fait, je crois que dans une certaine mesure, on peut tout simplement appliquer personnellement la logique "la fin justifie les moyens"(le moyen étant ici, le vol de boisson coca, et la fin, la dissuasion de continuer, pour le groupe coca, à voler de l'eau au mexique), face à quelqu'un qui applique lui-même cette logique.
En fait, toute la complexité, pour que ce vol ait un sens réel (autre que l'immédiate satisfaction individuel de boire du coca sans le payer), ce serait de faire savoir aux responsables de coca cola, qu'on continuera à voler leurs boissons, tant qu'ils continueront à voler de l'eau au Mexique. Il faudrait, pour que cela ait un réel impact, que le coca soit massivement volé, par un grand nombre de gens. Tout seul, ça ne change pas grand chose, mais si tout le monde  se mettait à faire  pareil, là ça deviendrait intéressant. Et si quelqu'un du groupe coca vient nous dire "vous n'êtes que des sales voleurs", on pourrait lui répondre "nous ne sommes que ton reflet pauvre tâche, et si tu n'aimes pas ton reflet, tu ne peux en prendre qu'à toi même, et tu sais ce qu'il te reste à faire si tu veux qu'on arrête de te refléter de la sorte."



Sinon je suis partagé quant à savoir si coca cola doit pouvoir conserver  ou pas, son droit de ne pas dévoiler l'ingrédient secret. (Question théorique, puisque je ne crois  pas trop  de toute façon, qu'on puisse leur fixer la contrainte légale de l'interdiction du secret. Mais bon, si l'occasion se présentait un jour, au moins, j'aurais ma réponse).
D'une part, je pense que le consommateur devrait pouvoir avoir accès à tous les ingrédients de l'objet qu'il veut consommer. Cela étant, personne ne l'oblige  à consommer l'objet en question. Acheter du coca cola consisterait  alors tout simplement à consentir au risque potentiel et non-mesurable, contenu dans l'ingrédient secret. De fait, si je me focalise sur ce dernier principe général, je me dis que coca cola à le droit de conserver son secret, étant donné que personne n'est obligé de boire du coca cola.
Par contre, si je me focalise sur des contextes, que je met par exemple en perspective, la force du matraquage publicitaire, qui incruste un message dans l'esprit(on peut éteindre sa télé évidemment, mais les rues aussi, sont inondés de messages publicitaires), je me dis que, les gens ont quand même le droit de connaître parfaitement  le contenu de ce qu'on leur suggère avec force au quotidien. Tout le monde n'est pas égale, face aux publicités, tout le monde n'a pas la chance de s'être entendu  dire à un moment ou à un autre, qu'il fallait s'en méfier (et je pense effectivement qu'il faut s'en méfier, qu'il faut apprendre à s'en méfier, à tout le monde, dès le plus jeune âge. Une pub n'est jamais anodine, c'est je pense, une forme de violence douce, de laquelle il faut apprendre à se protéger. Face au matraquage, il faut avoir un bouclier).
Par conséquent, si je suis contre le droit de coca cola de préserver son secret, c'est notamment  parce que coca cola fait de la pub.
La pub fait plus qu'informer, elle est susceptible de suggérer et de conditionner. Ce n'est pas une menace à prendre à la légère.
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Electrastar
Dancetaria

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2007
Messages: 4 749
Localisation: Labège (31) / Châteaurenard (13)
Sexe: Indoboy
Indosong: Un ange à ma table
Âge: 21

MessagePosté le: Sam 30 Mar 2013 - 20:28    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Je n'ai pas encore regardé ce reportage qui s'annonce intéressant, mais je tenais à réagir sur quelques points que tu soulèves, Maxime.

Maxime a écrit:
Une autre question que je me pose, c'est: des scientifiques ne peuvent-ils pas faire une analyse du coca et en déceler tout les composants une bonne fois pour toute?

Les ingrédients du coca sont connus depuis longtemps, ou en tout cas peuvent l'être facilement grâce à des machines d'analyses chimiques qui permettent de déterminer les différentes molécules présentent dans un échantillon. Ce qui est gardé secret par contre, c'est la formulation, c'est à dire la façon dont c'est préparé : on aura beau connaître la liste exacte des ingrédients, si on ne sait pas les cuisiner on n'arrivera jamais à refaire une recette.


Maxime a écrit:

Sinon, si vous voulez continuer à boire du coca mais que vous condamnez ce genre d'action criminelle de la part de coca cola(voler de l'eau donc), y'a pas 36 solutions: soit vous achetez une autre marque de soda proche du coca,  (qui est moins criminelle), soit vous continuez à boire ZE   Coca Cola, mais plutôt que de l'acheter, vous le volez.   Ce qui je trouve,  n'est pas grave en soi. En fait j'irais  même  jusqu'à dire que voler du coca cola , est une option  moralement valable -> l'entreprise coca cola vole de l'eau au Mexique, alors je ne vois pas pourquoi il faudrait avoir des scrupules à voler celui qui vole (surtout quand l'entreprise en question se fait des milliards et qu'on sait très bien que de toute façon, ils ne seront pas sur la paille). 
Je pense que le boycottage strictement légale n'est jamais très utile. Tandis que ne pas acheter du coca, mais en plus en voler, permet non seulement de ne pas contribuer à ce que la marque augmente son chiffre d'affaire, mais permet en plus, de lui faire perdre de la marchandise, ce qui est plus efficace.


Le problème, c'est que si tu voles le coca dans un supermarché, tu voles le supermarché et non pas la firme Coca Cola, qui elle a bien touché l'argent de son produit. Il faudrait dans ce cas voler directement sur les lieux de production ou de stockage, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
_________________


Le temps est un grand maître
Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.

Hector Berlioz
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Dim 31 Mar 2013 - 03:56    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Electrastar a écrit:

Maxime a écrit:
Une autre question que je me pose, c'est: des scientifiques ne peuvent-ils pas faire une analyse du coca et en déceler tout les composants une bonne fois pour toute?

Les ingrédients du coca sont connus depuis longtemps, ou en tout cas peuvent l'être facilement grâce à des machines d'analyses chimiques qui permettent de déterminer les différentes molécules présentent dans un échantillon. Ce qui est gardé secret par contre, c'est la formulation, c'est à dire la façon dont c'est préparé : on aura beau connaître la liste exacte des ingrédients, si on ne sait pas les cuisiner on n'arrivera jamais à refaire une recette.


Tiens, alors là je n'étais pas du tout au courant  de ça. D'ailleurs, dans le reportage, ils ne parlent pas de ça mais s'intéressent bien à un ingrédient secret (inexistant donc?). Le fait qu'un ingrédient du coca ne soit connu que par certains directeurs de l'entreprise, me semblait en tout cas chose invraisemblable -> parce que quand même, il y a eu je ne sais combien d'avancés scientifiques incroyables, alors, je ne vois pas pourquoi, on ne serait pas foutu de trouver tous les ingrédients du coca cola par le moyen, d'analyses chimiques donc.
Effectivement, reste qu'on ne peut pas connaître la recette. Ce qui serait déjà pas mal, ça serait aussi de connaître à quel proportion est présent chaque ingrédient. J'imagine qu'avoir toutes les proportions permet déjà de s'approcher un petit peu plus de la recette.


Electrastar a écrit:

Maxime a écrit:

Sinon, si vous voulez continuer à boire du coca mais que vous condamnez ce genre d'action criminelle de la part de coca cola(voler de l'eau donc), y'a pas 36 solutions: soit vous achetez une autre marque de soda proche du coca,  (qui est moins criminelle), soit vous continuez à boire ZE   Coca Cola, mais plutôt que de l'acheter, vous le volez.   Ce qui je trouve,  n'est pas grave en soi. En fait j'irais  même  jusqu'à dire que voler du coca cola , est une option  moralement valable -> l'entreprise coca cola vole de l'eau au Mexique, alors je ne vois pas pourquoi il faudrait avoir des scrupules à voler celui qui vole (surtout quand l'entreprise en question se fait des milliards et qu'on sait très bien que de toute façon, ils ne seront pas sur la paille). 
Je pense que le boycottage strictement légale n'est jamais très utile. Tandis que ne pas acheter du coca, mais en plus en voler, permet non seulement de ne pas contribuer à ce que la marque augmente son chiffre d'affaire, mais permet en plus, de lui faire perdre de la marchandise, ce qui est plus efficace.


Le problème, c'est que si tu voles le coca dans un supermarché, tu voles le supermarché et non pas la firme Coca Cola, qui elle a bien touché l'argent de son produit. Il faudrait dans ce cas voler directement sur les lieux de production ou de stockage, ce qui n'est pas donné à tout le monde.


Oui, malheureusement ce vol en tant que moyen de pression, est difficile à mettre pratique.
Effectivement, il faudrait voler directement sur les lieux de productions ou de stockage.

Egalement difficilement applicable, une autre solution existe, théoriquement tout du moins(la théorie pour la théorie ça vaut que dalle mais bon, il y a toujours une petite probabilité pour qu'elle puisse être mise en pratique donc bon, je ne vais pas me priver de la mentionner):
-Cette solution impliquerait de savoir combien le supermarché achète le coca à son fournisseur. Dès lors qu'on connaîtrait cette somme, il faudrait prendre du coca dans le supermarché, et donner au magasin exactement la somme qu'il a payé le coca(comme personne dans le magasin ne serait d'accord, ça impliquerait de partir en courant tout en balançant cette somme sur le comptoir, sur la caisse Mr. Green ). Dès lors qu'un nombre important de gens feraient ça, le magasin ne réaliserait plus de chiffre d'affaire sur le coca, et ne verrait donc plus d'intérêt à en acheter au fournisseur. Au bout d'un moment, toute la chaine des différents intermédiaire distribuant la marque coca se casserait la gueule.
Au préalable, il faudrait prévenir le supermarché de ce que fait l'entreprise coca au mexique. Dans un premier temps, on pourrait envisager de simplement les encourager à ne plus acheter de coca. Si le directeur du supermarché décide de quand même acheter du coca à son fournisseur, il faudrait dès lors mettre le plan en action.

Après, si malgré le fait que pas mal de gens pratique cette action, le supermarché continue d'acheter du coca à son fournisseur(je ne sais d'ailleurs par combien il y a d'intermédiaire dans la chaîne mais bref) en se disant qu'après tout, il ne perd pas d'argent et que, il y aura toujours au moins quelques personnes qui continueront d'acheter le coca le prix qu'elle le fait payer. -> Dès lors, je serais face à un dilemme:
-D'une part, l'on pourrait considérer qu'il faudrait plus fortement dissuader le supermarché d'acheter du coca, en lui donnant, lorsqu'on "achète-vol" une canette de coca, un peu moins du prix qu'il l'a lui-même payé. Dès lors, le supermarché serait déficitaire, et là, il verrait clairement un inconvénient dans le fait de continuer à acheter du coca.
De deux choses l'une:
-soit on considère que le supermarché  n'y est pour rien, dans le fait que coca foute la merde au mexique, et on se dit qu'on n'est certainement pas légitime à lui nuire ne serait-ce qu'un peu (tandis qu'on est légitime à nuire à l'entreprise coca en lui volant ses produits - selon moi bien sur - puisque cette nuisance à son égard peut vraisemblablement faire en sorte qu'elle, l'entreprise coca, soit moins nuisible envers  des populations).
-soit on considère que le supermarché est complice de la nuisance exercé par coca sur les populations (il faudrait bien sur à cela l'idée que l'on aurait informer le ou les directeurs du super marché - et de l'entreprise coca cola elle-même bien sur, ainsi qu'idéalement, les fournisseurs- , sinon c'est absurde), et on n'a donc pas de scrupules à lui causer un peu de dommages.

Je ne sais pas quel option j'estimerais être la préférable, dans tel cas.



Sinon, ce plan déjà bien compliqué, se heurterait au fait que, pour un nombre très important de gens, le vol est universellement une chose mauvaise -> je veux dire par là, quelque soit le contexte (ce n'est pas ma position, moi je suis pour une approche au cas par cas justement. J'estime que, quand voler à celui qui vole permet que celui-ci se mette à ne plus voler à l'avenir, voler est une chose valable).
Dès lors, il y a de fortes chances que, il y aurait beaucoup plus de gens qui continueraient d'acheter du coca au prix auquel le supermarché le fait payer. Dès lors, si le nombre de gens "achetant-volant" le coca est faible, le supermarché pourrait décider, plutôt que de cesser d'acheter du coca à un fournisseur quelconque, de renforcer sa sécurité, pourvu peu que l'argent investi dans la sécurité lui coûté moins cher que le coca ne lui rapporte.

Hélas donc, si voler du coca, pourvu qu'on n'y arrive, est plus efficace que de ne simplement pas l'acheter, la difficulté de l'applicabilité est beaucoup plus élevé, et quand on met en connexion cette difficulté avec la possibilité concrète de nuire à la marque, alors la nuisance causé à coca généré par le simple fait de ne pas acheter de coca, dépasse sans doute la nuisance causé par le fait de voler du coca.

Du coup, si tu n'as pas la possibilité de nuire à l'entreprise coca-cola par le vol, bah n'ouvre pas de coca, parce que quand t'ouvres un coca cola, ça ouvre du malheur pour un certain  nombre de gens. En plus tu préfères le pepsi, même si tu penses le contraire, mais ferme juste les yeux et t'arrêtera de boire de l'étiquette et du packaging.    (Sérieusement, j'aimerais bien voir combien de gens achèteraient encore du coca si on arrachait les étiquettes de toutes les bouteilles Mr. Green ).
Mais bon, voila quoi, boire du coca "c'est tellement plus swaaaaaaaaag!" en plus, tout comme d'acheter un pc apple à la c*n qui coûte au moins 3 fois plus cher par exemple.  xD
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Lun 1 Avr 2013 - 21:37    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

@ Maxime : cela te surprendra sans doute en visionnant le reportage mais la plupart des consommateurs que la journaliste croisent à Atlanta s’en fichent complètement de savoir quelle est la formule secrète de Coca Cola. Ils sont habitués à en boire et ne se posent naïvement pas la question. C’est aussi pour cela que le reportage a vu le jour. La journaliste française se torturait de plus en plus l’esprit en se demandant pourquoi elle ne parvenait pas à réduire sa consommation quotidienne (assez importante !) de la boisson. Elle en est venue à se demander quels genres de substances contenait le soda puisqu’il y a clairement quelque chose entraînant la dépendance. Et elle suppose que le sucre n’est pas la seule composante.

Le reportage me touche également parce que j’aimerais bien pouvoir boire autre chose que du Coca Cola dans les bars, par exemple, mais rien n’est proposé. Je le bois évidemment pour le goût très particulier mais souvent pour me donner une dose de caféine (je dors peu, je hais le café et je me méfie de plus en plus du RedBull que j’ai bu à haute dose pendant de longues années). Il y a dans les supermarchés des dizaines de copies qui ont quasiment le même goût que le Coca et qui sont bien moins chères. C’est toujours assez pénible de réaliser à quel point seules les multinationales peuvent sortir du lot et proposer leurs produits. Je ne sais pas si les copies sont moins néfastes pour la santé que le Coca mais c’est surtout la politique de l’entreprise qui me pose un problème éthique, plus qu’un souci pour mon corps. J’aimerais pouvoir avoir le choix. Ce n’est pas non plus normal que, dans les bars européens, comme dans les épiceries de certains pays dont le Mexique, le Coca soit moins cher qu’un verre d’eau. C’est une hypocrisie monumentale ! Le Mac Donald’s propose un service illimité de sodas dans leurs restaurants américains. En Suisse, un fast food local a trouvé une solution que je trouve bien plus saine : le sirop à volonté ! On paie le verre et c’est « free refill ». Pas besoin d’ingérer des dizaines de morceaux de sucre à chaque verre donc… pourquoi ne pas étendre cette pratique ? Vive le Holy Cow et ses vrais burgers, avec de la vraie viande, de la vraie salade et du vrai fromage, voilà… c’était ma pause chauvine.

Je ne suis pas d’accord avec toi, Maxime, sur le fond du raisonnement. Je pense que tout consommateur doit avoir le DROIT de connaître les ingrédients exacts qui jonchent son assiette et son verre quotidiens. De plus en plus de scandales naissent sur les OGM, les fameux E46154, E5456868 et E bla bla mais peu de gens parlent du Coca, alors qu’il existe et est bu en masse depuis très longtemps ! Je ne dis pas que les informations qui nous parviennent en ce moment ne sont pas de vrais scoops et ne doivent pas être traitées mais j’ai l’impression que Coca Cola fait tellement partie de notre société, que l’entreprise est tellement respectée et presque familière (y’a qu’à voir, même les vêtements du Père Noël sont devenus rouges grâce à la marque…) qu’on ne se pose plus de questions, comme si l’entreprise était définitivement entrée dans la société, ancrée dans les mœurs, normale, habituelle, fraternelle presque. Elle n'est plus remise en question. Sauf par les puristes de la bonne bouffe genre José Bové, peut-être... mais à la mode caricaturale. J’ai beaucoup voyagé, de la Palestine à la Nouvelle-Zélande en passant par la Russie, je n’ai pas trouvé un seul endroit (même la plus petite épicerie d’une banlieue isolée près de Bétléhem) qui ne vendait pas du Coca. Coca est partout, connu de tous et bu par tous. C’est presque effrayant de voir à quel point c’est devenu une boisson qui fait partie de notre fonctionnement. Je suis choquée tous les jours. Il y a beaucoup de mendicité où je vis, bien plus que dans le reste de la Suisse où elle est souvent interdite ou non tolérée, mais qu’achètent les SDF avec ce qu’ils reçoivent ? (A part bien sûr des toxicomanes ou des alcooliques pour lesquels la réponse semble évidente…) Un Coca Cola et un Cheeseburger au Mac Donald’s le plus proche…

@ Electrastar : Ce n’est pas tout à fait vrai. Tous les ingrédients ne sont pas clairement annoncés. Certains sont simplement réduits au terme vague « arômes », par exemple. La journaliste souhaite connaître réellement la liste exacte des composants et c’est une vraie lutte quotidienne tellement le secret est gardé. Et à voir l’intensité du rejet qu’elle subit face aux différents dirigeants ou personnes qui pourraient l’informer ou même la rassurer – parce qu’au fond, elle l’adore son soda, elle aimerait juste qu’on la rassure en lui disant qu’elle n’est pas en train de se détruire de l’intérieur ! –, je n’ai pas l’impression qu’il n’y ait que la peur que quelqu’un découvre la recette de la boisson et puisse la répéter pour son propre business. J’ai vraiment le sentiment que quelque chose de plus pervers est dissimulé, qu’il y a quelque chose qu’on cherche vraiment à cacher du regard des gens en leur montrant monts et merveilles pour les distancier du vrai problème, détourner leur attention. Et ça fonctionne puisque quasiment personne là-bas ne semble se soucier de ce qu’il boit.
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Electrastar
Dancetaria

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2007
Messages: 4 749
Localisation: Labège (31) / Châteaurenard (13)
Sexe: Indoboy
Indosong: Un ange à ma table
Âge: 21

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 00:24    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Je ne dis pas que les ingrédients sont connus du grand public, les informations présentées sur l'étiquette étant en effet très succinctes. Mais des techniques d'analyses chromatographiques permettent de les identifier clairement, et des tests ont déjà été réalisés étant donné que Coca Cola a eu des problèmes avec un de ses colorants, le E150D (mais en Californie uniquement...).
_________________


Le temps est un grand maître
Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.

Hector Berlioz
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 10:02    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

N'étant pas vraiment un consommateur de Coca-Cola et autres boissons gazeuses du même acabit (Orangina, Fanta, Limonade...), je ne me sens pas concerné directement, mais c'est vrai qu'une telle pratique de la part de cette compagnie mondiale est des plus exécrables...

Maxime, ce que tu "proposes" n'est pas vraiment la bonne solution, je pense, car comme l'a souligné Electrastar, ce seront les revendeurs qui seront pénalisés, et non Coca-Cola.
Et pareil pour ta seconde "proposition". Ceux qui stockent les canettes ont déjà payé quelque chose à leur fabricant, enfin je pense. Wink

Sinon, le plus simple est d'essayer de ne plus boire de cette m...
J'ai déjà goûté à ce qu'on appelle communément des sous-marques, et il y en a des bien meilleures que le coca-cola - qui a un goût de caramel bien trop prononcé à mon goût.
Et dans lesquels on retrouve malgré tout la caféine, pour suivre ce qu'Unita disait.


Sinon, par rapport à l'aspartame qui remplace le sucre, c'est encore plus néfaste que ce dernier, surtout pour les gens fragilisés à la base (diabète, cholestérol, problèmes de reins...). A éviter donc.
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Ven 5 Avr 2013 - 01:55    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

 

Unita a écrit:


@ Maxime : cela te surprendra sans doute en visionnant le reportage mais la plupart des consommateurs que la journaliste croisent à Atlanta s’en fichent complètement de savoir quelle est la formule secrète de Coca Cola. Ils sont habitués à en boire et ne se posent naïvement pas la question.



Ah oai mais j'ai vu le reportage avant d'écrire mon premier post hein, et oai, j'ai bien vu qu'ils n'en avaient rien à faire (je crois pas avoir dit le contraire d'ailleurs). Et c'est clair  qu'un  peu de pédagogie ne leur ferait pas de mal, pour les faire sortir de leur présomption d'innocence à l'égard de l'ingrédient secret du coca cola. Contre un organisme  qui veut se faire le plus de fric possible, et qui verse une partie de son fric dans de la communication de masse, on est jamais trop soupçonneux.


Unita a écrit:


Elle en est venue à se demander quels genres de substances contenait le soda puisqu’il y a clairement quelque chose entraînant la dépendance. Et elle suppose que le sucre n’est pas la seule composante.



Donc voila. On en arriverait clairement à la conclusion que si les gens consomment plus de coca cola que de boissons similaires des autres marques, ce ne serait pas seulement du fait de la notoriété, de l'attrait pour l'allure de la bouteille coca cola, en dépit de ce que montrent certaines expériences.


Unita a écrit:



Je ne suis pas d’accord avec toi, Maxime, sur le fond du raisonnement. Je pense que tout consommateur doit avoir le DROIT de connaître les ingrédients exacts qui jonchent son assiette et son verre quotidiens


Effectivement dans une cadre purement théorique (dans lequel l'entreprise ne ferait pas de pub et  dans lequel la boisson ne contiendrait pas de substances addictives), je ne verrais pas d'inconvénients à ce que coca cola garde son secret. Justement parce que, on est pas obligé d'acheter coca cola(mais j'exclus le mexique du raisonnement donc), et qu'on peut du coup ne pas être consommateur de ce produit, et qu'on peut donc faire en sorte que le coca ne nous accompagne pas au quotidien. Pour peu que de l'eau coule suffisamment abondamment  de son robinet, on peut en remplir une bouteille chez soi le matin et la boire tout au long de la journée (ce que je fais moi-même).                                             
Mais bon voila, la théorie pour la théorie, osef, et comme coca cola fait de la pub, et qu'en plus, la boisson contient des substances addictives, boire du coca est un comportement fortement déterminé par des facteurs. Dès lors que la marque nous manipule avec des messages publicitaire, et que ses produits contiennent des substances addictives, on doit pouvoir se défendre en étant armé du plus grand nombre de connaissances possibles, pour contrebalancer l'influence des à priori positifs que l'on est amené à avoir sur la boisson.

Unita a écrit:



Je ne dis pas que les informations qui nous parviennent en ce moment ne sont pas de vrais scoops et ne doivent pas être traitées mais j’ai l’impression que Coca Cola fait tellement partie de notre société, que l’entreprise est tellement respectée et presque familière (y’a qu’à voir, même les vêtements du Père Noël sont devenus rouges grâce à la marque…) qu’on ne se pose plus de questions, comme si l’entreprise était définitivement entrée dans la société, ancrée dans les mœurs, normale, habituelle, fraternelle presque.


Oai c'est clairement ça. Le coca cola est devenu une sorte d'icône, de référence culturelle, qui le disculpe de tout soupçons. Il y a un énorme capital sympathie pour la marque, ce  qui est très dangereux. Car, c'est ce capital sympathie qui conduit à la présomption d'innocence à l'égard de  ce produit.


Electrastar a écrit:




Je ne dis pas que les ingrédients sont connus du grand public, les informations présentées sur l'étiquette étant en effet très succinctes. Mais des techniques d'analyses chromatographiques permettent de les identifier clairement, et des tests ont déjà été réalisés étant donné que Coca Cola a eu des problèmes avec un de ses colorants, le E150D (mais en Californie uniquement...).


Bah oai mais pourquoi c'est pas connu du grand public justement? Les scientifiques veulent pas dévoiler les résultats? (l'entreprise Coca cola n'achète quand même pas totalité des silences bon sang! Si? )

Le croc blanc de konoha a écrit:



Et pareil pour ta seconde "proposition". Ceux qui stockent les canettes ont déjà payé quelque chose à leur fabricant, enfin je pense. Wink


Bah oai mais théoriquement (oai parce qu'il faut quand même le faire le machin, c'est pas si facile), si on connaissait la somme que les magasins achètent les canettes, et qu'on redonnait juste au magasin la somme qu'il paye une canette de coca quand on en achète-vol une, il pourrait avoir envie de ne plus en acheter, ça finirait par foutre la merde dans toute la chaîne de distribution et du coup, je ne vois pas pourquoi ça n'aurait aucune chance de marcher.

Mais bon, c'est clair que sinon, contentons nous d’abord de ne pas en acheter.
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Electrastar
Dancetaria

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2007
Messages: 4 749
Localisation: Labège (31) / Châteaurenard (13)
Sexe: Indoboy
Indosong: Un ange à ma table
Âge: 21

MessagePosté le: Ven 5 Avr 2013 - 18:17    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Maxime a écrit:
 
Bah oai mais pourquoi c'est pas connu du grand public justement? Les scientifiques veulent pas dévoiler les résultats? (l'entreprise Coca cola n'achète quand même pas totalité des silences bon sang! Si? )


Tout simplement parce que les gens ne font pas l'effort de le chercher. Quand je disais "inconnus du grand public", je sous-entendais simplement que ce n'était pas marqué clairement sur l'étiquette. Mais tu peux facilement trouver ce genre d'info dans les médias (net, articles...).
Par exemple, en 5 secondes sur Google, je suis tombé sur ce lien :
http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/coca_pepsi_et_autres_cola…
Certes, c'est payant, et rien ne dit que ce sera complet (cf fin de mon poste pour la raison), mais ça va déjà t'éclairer.

Et un simple tour sur wikipédia se révèle assez instructif (même si la liste présentée n'est sûrement pas exhaustive) :
Wikipédia a écrit:
Ingrédients

La fiche officielle du produit annonce simplement de l'eau gazéifiée, du sucre (sirop de maïs à haute teneur en fructose ou saccharose selon les pays), le colorant caramel E150d, de l'acide phosphorique comme acidifiant, des extraits végétaux et un arôme caféine.

Néanmoins d'après William Reymond (qui a écrit le livre Coca-Cola, L'enquête interdite), on peut trouver sur Internet et dans son livre la recette de la boisson, comprenant notamment un mélange de sucre, d’acidifiants (acide phosphorique E388, acide citrique E330, dioxyde de carbone E290, acide benzoïque E210 ou du benzoate de sodium E211 actifs contre les champignons, dioxyde de soufre E220 actif contre les bactéries), d'huiles essentielles stabilisées par un émulsifiant (glycérine E442) ou par la gomme arabique E414, de caféine, vanille et du colorant caramel au sulfate d'ammonium E150d.


Une liste exhaustive claire et concise (entendez par là une simple énumération à la suite de tous les constituants chimiques du Coca) existe sûrement, mais je suppose que la raison pour laquelle elle ne se trouve pas si facilement sur le net est plus due au fait qu'elle ne parlerait pas à grand monde (si on dit à un consommateur lambda qu'il y a de la vanilline ou de l'acide citrique, ça peut lui parler, mais quand on va commencer à lui sortir du 4-méthylimidazole, il risque de lâcher prise), plutôt qu'à des pressions de la part de Coca Cola (il existe, à mon humble avis, suffisamment de laboratoires indépendants prêts à dénoncer d'éventuels composés dangereux).
_________________


Le temps est un grand maître
Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.

Hector Berlioz
Les membres suivants remercient Electrastar pour ce message :
Maxime (05/04/13), Unita (05/04/13)
Revenir en haut
le croc blanc de konoha
A&J Tour

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 9 778
Âge: 24

MessagePosté le: Ven 5 Avr 2013 - 20:01    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Maxime a écrit:

Bah oai mais théoriquement (oai parce qu'il faut quand même le faire le machin, c'est pas si facile), si on connaissait la somme que les magasins achètent les canettes, et qu'on redonnait juste au magasin la somme qu'il paye une canette de coca quand on en achète-vol une, il pourrait avoir envie de ne plus en acheter, ça finirait par foutre la merde dans toute la chaîne de distribution et du coup, je ne vois pas pourquoi ça n'aurait aucune chance de marcher.

Mais bon, c'est clair que sinon, contentons nous d’abord de ne pas en acheter.




Ah, vu comme ça, effectivement... Wink
Enfin bon, difficilement réalisable. ^^
_________________


Un problème, une question ? N'hésitez pas à consulter la FAQ ou à envoyer un MP.

Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Ven 5 Avr 2013 - 21:05    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Electrastar, you suck! J'allais vous révéler un scoop et voilà que tu me coupes l'herbe sous le pied. Je te boude jusqu'à la fin des temps. Bon ok, juste deux minutes.

C'est une amie palestinienne qui a posté ça sur son mur FB et je suis tombée des nues.



Ca expliquerait la dépendance...
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Les membres suivants remercient Unita pour ce message :
Electrastar (05/04/13)
Revenir en haut
Electrastar
Dancetaria

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2007
Messages: 4 749
Localisation: Labège (31) / Châteaurenard (13)
Sexe: Indoboy
Indosong: Un ange à ma table
Âge: 21

MessagePosté le: Ven 5 Avr 2013 - 23:44    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Unita a écrit:
Electrastar, you suck! J'allais vous révéler un scoop et voilà que tu me coupes l'herbe sous le pied. Je te boude jusqu'à la fin des temps. Bon ok, juste deux minutes.



Héhé, le pouvoir universel de la chimie me donnera toujours un coup d'avance !


Par contre, pour en revenir à l'article que tu cites, je te conseillerai de ne pas porter trop de crédit aux valeurs indiquées. Sans pouvoir affirmer catégoriquement qu'elles sont fausses, j'ai tout de même quelques arguments qui vont à leur encontre :

- premièrement, d'après le lien que j'ai posté plus haut, les analyses menées par 60 Millions de Consommateurs ( http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/coca_pepsi_et_autres_cola… ) ont donné les chiffres suivant :
Citation:
Près de la moitié des colas testés contiennent de l’alcool – à des doses cependant très faibles (moins de 10 mg d’éthanol par litre, soit près de 0,001 %).

Une bière à 5,5° de 33 cl contient environ 14,5 g d'éthanol (si je ne me trompe pas). Ça signifie qu'il faudrait boire 1000 l de Coca pour atteindre la même quantité d'alcool contenue dans une bouteille de bière classique. Or, l'OMS recommande de ne pas consommer plus de 3 doses d'alcool (1 dose = 10 g d'éthanol, soit l'équivalent de 250-300 ml de bière ou 150 ml de vin, entre autre) par jour pour les hommes (2 pour les femmes). Je pars du principe qu'en dessous de ces quotas, on évite de développer une dépendance. Et même si ma supposition est fausse, il existe toujours ce facteur 1000 entre la quantité d'alcool d'une bière et d'un Coca. L'alcool dans le Coca est donc loin de pouvoir causer une dépendance, AMHA.
Après, reste évidemment à savoir quels chiffres sont les plus dignes de confiances. Personnellement, je pencherai pour ceux de 60 Millions de Consommateurs, mais encore une fois, je ne peux pas affirmer qu'ils sont fiables à 100%.

- ensuite, il faut savoir que de nombreuses boissons non-alcoolisées (et même aliments) contiennent de l'alcool (et par alcool, j'entends bien l'éthanol, et pas un alcool de façon général dans le sens chimique du terme) : http://www.stassen.be/site/tout_sur_le_sans_alcool?surf_lang=fr. Par contre, comme précisé dans ce lien (et comme vous pourrez le vérifier en effectuant une rapide recherche), une boisson n'est légalement considérée comme alcoolisée que lorsqu'elle dépasse 0,5% vol d'alcool. Or, d'après ton article, on mélange 8 oz (~ 227 g) d'alcool dans 2,5 gallon (~ 9,5 l, voire 10,5 l si on tient compte du jus de lime) d'eau, ce qui donne 21,6 g d'éthanol par litre de Coca, soit un degré alcoolique d'environ 2,7°. C'est deux fois moins alcoolisé qu'une bière à 5,5°, mais assez pour que la loi doive considérer cette boisson comme une boisson alcoolisée, ce qui n'est pas le cas.


Voilà, je ne veux pas spécialement passer pour le mec qui défend Coca Cola bec et ongles (ils ont pas besoin de moi de toutes façons), mais je tenais à corriger quelques détails qui me dérangeaient.

(Pfioouuu, longtemps que j'avais pas passé plus d'une heure à écrire un post ! ^^ Pour pas beaucoup de lignes en plus, mais ça prend du temps les calculs et les vérifications de données. J'espère que j'ai pas fait d'erreur de calcul, remettant en cause mon argumentation, ça me ferait un peu chier ! )

_________________


Le temps est un grand maître
Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.

Hector Berlioz
Les membres suivants remercient Electrastar pour ce message :
Revenir en haut
Sytchev
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2013
Messages: 1
Âge: 26

MessagePosté le: Mar 9 Avr 2013 - 15:05    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Bonjour,

Merci pour toutes ces informations ; j'avais effectivement regardé ce reportage, il m'a particulièrement marqué (j'y repense à chaque fois que je bois du coca depuis).

Je me permets un petit complément d'information au sujet du 4-MEI :

En 2011, le 4-MEI (présent dans les colorants E150c et E150d) a été classé "2B" ("peut-être cancérogène") par le Centre International de Recherche sur le Cancer, en se fondant sur une étude qui montrait qu'une administration avait causé des cancers chez des souris et des rats.

À ce jour, il n’y a pas d’étude publiée chez l’homme : les résultats des études expérimentales chez l’animal ne sont souvent pas directement transposables à l’homme. À noter que depuis 2008, l’Union européenne a établi des critères de pureté spécifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires et considérées comme offrant un niveau de protection suffisant de la population.

Plus d'informations à ce sujet : http://www.cancer-environnement.fr/322-4-methylimidazole-4-MEI.ce.aspx

Je vous souhaite une agréable journée,

Sytchev
Les membres suivants remercient Sytchev pour ce message :
Unita (10/04/13)
Revenir en haut
Miss Paramount
L'Aventurier

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2013
Messages: 15
Localisation: Le Lac
Sexe: Indogirl
Indosong: Un Ange à ma table
Âge: 43

MessagePosté le: Ven 26 Juil 2013 - 13:15    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

A ce rythme là, on ne va plus rien boire ni manger...

Régulièrement, on nous baratine avec les dangers de tel ou tel produit (dernier en date : le riz et les enfants).

Cela fait des années que je bois tous les jours (sauf les week-ends et en vacances) ma cannette de coca et je ne suis pas grosse, je n'ai pas de diabète, ni de problème de coeur...

Tout dépend des organismes...
_________________
Je n'ai pas grand chose à te dire
Ni pas grand chose pour te faire rire
Mais j'imagine toujours le pire
Et le meilleur me fait souffrir
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Ven 26 Juil 2013 - 14:19    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Oh, je pense quand même que l'eau, on peut encore en boire sans aucun danger. ^^


Bon après, personnellement, je me moque un peu des possibles répercussions du coca sur ma santé. A mon avis comme dirait l'autre "tout est poison, rien n'est poison, tout est question de mesure". En buvant du soda tout les jours en grande quantité, je ne doute pas que ça puisse être néfaste, mais bon, quand c'est occasionnel ou en quantité limité, ça restreint bien les dégats.  Par contre, je ne bois plus de coca depuis que j'ai appris que l'entreprise volait de l'eau au mexique (j'ai pas encore mit en oeuvre mon "astuce" pour en avoir sans rémunérer l'entreprise xD). Ca a des répercussions directes là. 


Mais c'est vrai qu'il serait plutôt souhaitable, qu'il soit indiqué sur les étiquettes, qu'il y a un potentiel de dangerosité, comme pour les paquets de cigarettes. Ce, même s'il est vrai, il n'y a pas de coca-colisme passif, mais bon, comme des enfants en boivent et qu'ils trouvent ça bon (généralement), ça devrait franchement être indiqué pour que les parents puissent s'en inquiéter. Bon après, les parents  qui donnent du soda tous les jours à leurs enfants sont quand même  des p*tain d'irresponsables, parce qu'ils ne sont tout de même pas sans savoir que c'est bourré de sucre, et ne serait-ce que pour ça, il faut en limiter la consommation.
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Sam 27 Juil 2013 - 16:24    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Comme dit dans le reportage, le problème est que tu n'es pas représentative de la majorité des consommateurs du Coca, Miss Paramount. C'est une boisson on ne peut plus sucrée. Donc, par conséquent, si tu fais le sport nécessaire, tu élimines ce que tu ingurgites comme calories ou sucres. C'est sans doute ton cas. Tu as peut-être aussi tout simplement de la chance, sans vouloir passer pour une personne arrogante et jouer les avocats du diable. La jeune femme du reportage n'a rien non plus, en apparence. En revanche, elle a fait part de son impossibilité à arrêter de boire du Coca ou même de réduire sa consommation. Peut-être pourrais-tu te pencher sur la question... pourrais-tu t'imaginer ne plus en boire du tout? Moi non. Et c'est bien ça le problème parce que je doute que le goût soit le seul facteur qui nous fasse ressentir ce manque. Il y a des zones d'ombre et c'est indéniable. Le reportage m'a donné des frissons dans le dos et me laisse encore songeuse aujourd'hui. Je continue à boire du Coca mais bien moins qu'avant, ne serait-ce que pour ce que fait la multinationale au Mexique.

Et puis, au niveau de la dose de caféine ingérée, rien que pour cela, tu devrais peut-être penser à minimiser la quantité quotidienne si en plus tu es amatrice de café.

Je te rejoins quand même sur le fait que les médias diabolisent de plus en plus de produits et qu'il s'agirait plutôt de faire de la prévention et d'informer sur les risques, plutôt que de montrer du doigt les "terribles irresponsables buveurs de bières, Coca, RedBull et alcopops". Parce que chacun d'eux est plus ou moins nocif pour l'organisme, même la bière, tout dépend de la masse absorbée.

Maxime a écrit:
les parents  qui donnent du soda tous les jours à leurs enfants sont quand même  des p*tain d'irresponsables, parce qu'ils ne sont tout de même pas sans savoir que c'est bourré de sucre, et ne serait-ce que pour ça, il faut en limiter la consommation.

Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est comme le chocolat, les bonbons et toutes les sucreries. Ça devrait être occasionnel, comme une récompense ou un petit plaisir ponctuel. Je n'ai jamais compris les parents qui emmenaient leurs enfants chez le marchand de bonbons tous les jours...
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Unita
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 20 247
Localisation: Suisse
Sexe: Indogirl
Âge: 29

MessagePosté le: Ven 23 Aoû 2013 - 19:33    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Du nouveau qui ne joue pas en la faveur de la firme: http://www.france24.com/fr/20130814-coca-cola-defend-laspartame-face-a-chut…
_________________
"Et si c’est un crayon, oui, contre la mitraille
Alors que le papier soit le champ de bataille
Que nos plumes à jamais gardent toujours leur livre
Qu’il est plus important d’être debout que de vivre

Ils peuvent assassiner nos corps mais pas nos âmes
Le souffle du néant n’éteindra pas la flamme
Tous les gamins du monde, charbon sur du papier
Dessineront toujours ton visage, ô Liberté!


[Saez]
Revenir en haut
Juliette
Le Péril Jaune

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2014
Messages: 568
Localisation: lubersac 19
Sexe: Indogirl
Indosong: memoria
Âge: 54

MessagePosté le: Jeu 10 Avr 2014 - 18:16    Sujet du message: le coca cola Répondre en citant

hello les indogirls and boys: je n'aime pas le coca cola, quand j'en achetais pour mes enfants( ben oui, ils adorent cela) en ouvrant la bouteille, je reculais rien qu'à l'odeur
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 23 Juin 2014 - 15:43    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

 Une bonne nouvelle: http://www.20minutes.fr/insolite/1406150-espagne-le-boycott-de-coca-cola-fait-degringoler-les-ventes



EDIT: Hein mais c'est quoi ce bordel?! On peut pas cliquer sur mon lien!(j'ai essayé avec d'autres liens ça marche pas non plus). Déjà que j'étais emmerdé avec les vidéos, alors là c'est le bouquet. Neutral

EDIT 2: Maintenant c'est bon, on peut accéder à la page grâce à l'explication de Klooo. ^^
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Les membres suivants remercient Maxime pour ce message :
Unita (24/06/14)


Dernière édition par Maxime le Lun 23 Juin 2014 - 19:15; édité 2 fois
Revenir en haut
Klooo
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 5 096
Localisation: Lyon / Briançon.
Sexe: Indogirl
Âge: 26

MessagePosté le: Lun 23 Juin 2014 - 18:10    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Maxime : comment as-tu fait pour poster ce lien ?
Si jamais par hasard tu n'avais pas fait comme cela, la marche à suivre est : tu encadres ton lien par [ url] d'un côté et [ /url] de l'autre, les espaces en moins. Le tout avec le mode éditeur sur "off".

Okay

http://www.20minutes.fr/insolite/1406150-espagne-le-boycott-de-coca-cola-fa…
_________________
"Apprendre à un enfant à ne pas marcher sur une chenille est aussi précieux pour l'enfant que pour la chenille." - Bradley Miller.
Revenir en haut
Maxime
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 5 450
Localisation: Dijon
Sexe: Indoboy
Indosong: Marilyn
Âge: 25

MessagePosté le: Lun 23 Juin 2014 - 19:14    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Ah super, merci! =)

C'est bon, je l'ai fait. ^^

J'avais juste fait un copier/coller. Je suis surpris que ça n'ait pas été suffisant parce que d'habitude ça marche quand je fais ça. Enfin bon, osef, maintenant que je sais comment faire pour qu'on puisse accéder à la page web à coup sur. ^^
_________________
La pratique est une bonne école pour la théorie, et la théorie est une bonne école pour la pratique.
Revenir en haut
Klooo
Nuits Intimes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 5 096
Localisation: Lyon / Briançon.
Sexe: Indogirl
Âge: 26

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 18:17    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes Répondre en citant

Maxime a écrit:
Je suis surpris que ça n'ait pas été suffisant parce que d'habitude ça marche quand je fais ça.

En fait ça marche quand le mode éditeur est sur "on", mais pas quand il est sur "off", pour le coup.
_________________
"Apprendre à un enfant à ne pas marcher sur une chenille est aussi précieux pour l'enfant que pour la chenille." - Bradley Miller.
Les membres suivants remercient Klooo pour ce message :
Maxime (24/06/14)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:30    Sujet du message: Coca Cola, le nouveau fléau des Temps Modernes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Indotalk Index du Forum -> Vous et le reste du monde -> La Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com